» » » Anti puce chat

Anti puce chat (Vétérinaire)

Votre chat est en bonne santé, si bien qu’il ne se gratte pas et n’a pas de croûte sur son pelage. Cela est une bonne chose, car apparemment, il n’est pas infesté de puces. Mais si vous remarquez que votre félin souffre de rougeurs ou de démangeaisons chroniques, il n’y a plus de temps à perdre. Il va falloir le traiter avec un produit anti-puce. Il y a différentes options possibles sur la façon de traiter votre chat. Tel est le cas des pipettes, des comprimés, des colliers et autres. Nous allons parcourir les solutions possibles afin de vous aider à  choisir.

  • Quelques Options pour éliminer les puces de votre chat

Optez pour les colliers anti-puce pour chat si vous souhaitez une durée d’efficacité sur huit mois environ. Ils sont simples d’utilisation puisqu’il faut juste de les insérer autour du cou de votre chat en évitant de l’étrangler. Ce collier libère une substance active qui protège votre chat contre l’infestation de puces, mais aussi contre les tiques. Le traitement nécessite néanmoins une grande vigilance en termes d’hygiène : lavage de main après installation du dispositif. Mais aussi et surtout si vous avez des enfants, évitez qu’ils aient accès au collier de l’animal.

 

Viennent ensuite les pipettes anti-puce, cette fois avec une durée d’efficacité d’un mois. Pour que votre chat soit protégé, il faudra renouveler l’application tous les mois. Il est connu pour sa capacité à éliminer les puces, les poux, les tiques et même quelques vers intestinaux. Facile d’utilisation, vous aurez à appliquer le contenu directement sur la peau du chat et non pas sur ses poils, pour que ce soit efficace.

 

On peut également trouver des comprimés anti-puce, que vous pouvez incorporer dans le repas de votre chat. Il faut s’assurer qu’il l’a bien avalé. Afin d’éviter tout problème intestinal, fractionnez l’administration sur deux repas. Il existe des comprimés qui font disparaître les puces sans pour autant préserver contre de nouvelles piqûres. D’autres types de comprimés tuent les puces et protègent votre chat jusqu’à un mois. Après administration du comprimé, évitez de donner un bain à votre animal de compagnie au risque que le produit perde son efficacité. Il faut néanmoins savoir que le comprimé n’est effectif que s’il y a eu piqûre.

 

Il existe d’autres moyens de lutter contre les infestations de puces, mais avec une durée d'effet  moins longue telle que les sprays, les poudres et les shampooings anti-puce. Alors à présent, c’est à vous de jouer.

Anti puce chat

Diagnos'tique Beaphar - boîte de 1 test
Produit indisponible
4.60
Tire tiques Beaphar - 1 tire tiques
Produit indisponible
5.60

Le chat, un animal de compagnie à protéger contre les puces

Un chat est souvent considéré comme un animal de compagnie très affectueux, câlin et tendre. Bon nombre de gens ne peuvent s’en passer, les trouvant mignons. Mais force est de constater que sans soins adéquats, un chat peut s’avérer être un foyer à puces. Que le chat reste à l’intérieur de la maison ou non, les puces peuvent l’atteindre. Ce qui représente un réel danger tant pour sa santé que pour celle de son maître.

 

En caressant l’animal, on peut ressentir des croûtes appelées « Dermite milliaire » dans son pelage. C’est le signe d’une infestation de puces, car après une piqûre, la puce s’installe dans la fourrure du chat et y pond ses œufs qui deviendront ensuite des puces adultes. Ils vont alors causer des démangeaisons et bon nombre de maladies graves.

 

L’infestation : un risque d’allergies

Effectivement, il se peut que le chat développe une allergie suite à une piqûre de puces. Ayant de fortes démangeaisons, le chat s’applique à un léchage important sur les zones infestées et occasionne une perte de poils. Il pourrait même s’automutiler. Il arrive également que le chat présente des ulcères sur la lèvre supérieure, des boutons rouges sur le crâne ou des croûtes derrière les cuisses. Le chat peut en outre contracter l’anémie en raison de perte de sang chronique.

 

Le chat peut être contaminé par le ténia s’il avale une puce infectée.

 

De même, le maître du chat n’est pas à l’abri des puces. Bien que l’on fasse régulièrement le ménage dans la maison, on ne pourra pas éviter la présence des puces. Sachant que cela peut causer des maladies graves, il est impératif de traiter les chats contre les puces afin de les protéger eux et leurs propriétaires. Pour ce faire, il est recommandé de demander conseil à un vétérinaire.