Sabal

Le sabal est une plante qui appartient à la famille des arecaceae, les palmiers. Il est également connu sous le nom de palmier nain, palmier de Floride ou palmier-scie.

 

Qu’est-ce que le sabal ?

Nommé ainsi par le botaniste français Michel Adanson. La pulpe du fruit de celui-ci est, depuis le 11e siècle, considéré comme tonique. Actuellement, elle est utilisée pour traiter l’asthénie, les affections des voies urinaires et les hypertrophies de la prostate.

 

Le sabal résiste au froid et certaines espèces sont capables de survivre à des températures très basses, qui est aussi originaire du sud des États-Unis comme la Floride ou la Caroline du Nord. Il trouve également son origine en Amérique centrale ou l’Amérique du Sud. Celui-ci a comme principe actif de l’acide gras et de l’ester d’acide gras.

 

Quelles sont les propriétés du sabal ?

  • Hypertrophie bénigne de la prostate

L’extrait du sabal est actuellement utilisé dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Celle-ci se présente comme l’augmentation du volume de la prostate qui comprime la vessie et l’urètre. Elle peut se traduire par de nombreux troubles de la miction comme le besoin fréquent d’aller uriner, qui se traduit également par des douleurs, un débit urinaire plus faible et intermittent, etc.

 

Il faut savoir que les causes d’un adénome prostatique ne sont pas encore entièrement élucidées. Cependant, les données avancent qu’il peut être causé par une prédisposition génétique. On sait également que le dérivé de la testostérone nommé dihydrotestostérone ou DHT serait impliqué. Ainsi, à la cinquantaine, la prostate est plus sensible à ces hormones. L’action d’une enzyme appelée les 5αréductase ou 5αR va alors transformer la testostérone en DHT.

 

Plusieurs études ont mis en évidence que son extrait possède un effet inhibiteur sur l’activité enzymatique des 5αR. Ainsi, l’inhibition va entraîner la diminution des symptômes reliés à l’hypertrophie bénigne de la prostate.

  • Alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est une chute de cheveux d’origine hormonale. Celui-ci est causé par un excès de DHT. De ce fait, le sabat peut alors avoir une action bénéfique en inhibant la 5α-réductase et limiter la chute des cheveux.

  • Hirsutisme

L’hirsutisme est la croissance anormale de poils chez la femme. Celui-ci est surtout visible au niveau des zones sensibles à la DHT. Notamment le menton, le bas de l’abdomen, la zone de la moustache et autour des mamelons. L’inhibition de l’enzyme 5α-réductase par le sabat va alors limiter la repousse du poil.

  • Acné et cheveux gras

Le sabat trouve aussi une utilisation pour traiter l’acné et les cheveux gras. En effet, celui-ci limite les sécrétions excessives de sébum notamment grâce aux phytostérols et à l’acide caprylique.