Comment éviter les poux à la rentrée ?

mardi 26 février 2019
poux cheveux

Pendant les périodes de la rentrée scolaire, nos enfants sont parfois sujets à des attaques de poux. Cela à cause d’une propagation qui se fait à l’école. Pour vous aider à lutter contre ces parasites, nous allons vous expliquer leur mode de vie et vous donner les différents traitements qui existent.

 

Un pou : c’est quoi ?

Les poux sont de petits parasites de couleur brune qui mesurent entre 1 à 4 mm. Pour vivre, ils ont besoin de se nourrir du sang humain.

 

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les poux n’ont pas d’ailes, donc ils ne peuvent pas voler. Alors, pour se déplacer, ils utilisent leurs 6 pattes griffues. Avec elles, ils sont très mobiles et peuvent parcourir jusqu’à 23 cm par minute.

 

La durée moyenne de vie d’un pou en contact d’un être humain est d’environ 4 à 6 semaines. Cependant, loin d’un hôte, cette espérance de vie est réduite à 8 heures maximum.

 

En gros, le corps humain fournit les conditions idéales pour la survie du poux puisque ce parasite a besoin d’une température de 30° à 32° et d’un taux d’humidité de 70% à 80 % pour survivre.

 

Les 3 stades morphologiques d’un pou 

La lente : C’est un minuscule œuf ovale de couleur blanc ou jaunâtre. Elle est solidement attachée à un cheveu par la spumaline, une substance collante. Pour éclore, la lente a besoin de 5 à 10 jours.

 

La nymphe : Ce stade dure à peu près une semaine et pendant cette étape, les œufs prennent les mêmes aspects que les poux adultes, sauf qu’ils sont juste plus petits. Comme les poux adultes, les nymphes ont aussi besoin de sang humain pour grandir et atteindre leur forme finale.

 

Les poux adultes : C’est le stade final dans la croissance d’un pou. Une fois adultes, les poux ont une couleur brune. Donc, ils sont difficiles à distinguer surtout dans les cheveux foncés. Ils ont une longueur de 1 à 2,5 mm. Quant à leurs femelles, elles ont une taille plus grande. Au cours de leurs vies, elles peuvent pondre jusqu’à 300 œufs.

Durant tous ces stades, les poux se nourrissent du sang.

 

Même la lente et la nymphe peuvent provoquer de vives démangeaisons chez l’hôte.

 

Les poux : comment ils se transmettent ?

Comme ces parasites ne peuvent ni voler ni sauter, ils se transmettent par contact direct. La transmission se fait alors de cheveux à cheveux ou par le biais de certaines objets comme les brosses à cheveux, peignes, bonnets, casquette, etc.

 

Quant aux poux du pubis, ils se transmettent de poils à poils, mais aussi par les habits ou la literie.

 

Les poux : les types de pédiculoses avec leurs symptômes

La plupart des enfants de moins de 12 ans qui vivent en collectivité dans les crèches et les écoles sont contaminés par les poux. En effet, une étude a démontré que les filles aux cheveux longs sont fréquemment attaquées par ces parasites à cause de leurs jeux qui nécessitent beaucoup de contact avec le cuir chevelu. À titre informatif, 20% des enfants scolarisés ont des poux.

 

Beaucoup de gens pensent que seules les personnes à classes sociales inférieures sont sujettes aux poux. Contrairement à cette idée, l’infestation n’est pas toujours synonyme de mauvaises hygiènes, ces insectes pouvant être présents sur tout individu, quelle que soit sa catégorie sociale.

 

Car les poux sont extrêmement petits et difficiles à voir à l’œil nu, le meilleur moyen de savoir si un individu est contaminé sera de connaître les symptômes que les parasites peuvent entraîner.

 

Les signes avant-coureurs sont généralement de vives démangeaisons qui durent plusieurs semaines.

 

Occasionnellement, de petits points rouges peuvent apparaître. En ce qui concerne les poux de tête, ils provoquent des démangeaisons qui se font ressentir jour et nuit. À cause des grattages, les personnes contaminées ont souvent des lésions situées derrière leurs Les poux de corps, de leur côté, provoquent des chatouillements et des démangeaisons sur les épaules, le thorax et aussi le dos.

 

Quant aux morpions, ils attaquent plutôt au niveau du pubis, sur les régions anales ou sur la face interne des cuisses. Chez les personnes avec de fortes pilosités, les insectes se retrouvent parfois sur le thorax, les poils des aisselles, les sourcils et les cils.

 

Lorsque les poux sont très nombreux, d’autres symptômes, comme des ganglions, peuvent apparaître au niveau de l’aine ou de la nuque. Il faut savoir que seuls les poux du corps peuvent être à l’origine des maladies infectieuses. Il sera alors important de faire des diagnostics pour se débarrasser de ces parasites.

 

Poux : les traitements

Avant toute chose, il faut savoir qu’il n’y a aucune méthode de guérison spontanée. Du coup, afin d’éliminer complètement ces insectes, il faudra des traitements efficaces, pouvant tuer les poux adultes et les lentes.

 

Il existe deux catégories d’anti-poux :

 

Produits antiparasitaires : Il faut savoir que ces produits peuvent entraîner des phénomènes de résistance chez les poux. Aussi, ce traitement est contre-indiqué chez les personnes enceintes, les enfants de moins de 3 ans et les personnes asthmatiques. Quant aux shampoings antiparasitaires, ils doivent toujours être complémentés d’une autre lotion.

 

Ces produits sont en vente libre à la pharmacie, ils contiennent des substances irritantes qui sont hyper actives sur les lentes. Généralement, ils sont sous forme de spray, à pulvériser sur les cheveux. Leur application doit se faire dans un endroit bien aéré en protégeant soigneusement les yeux et la bouche. Une fois le traitement fini, il sera nécessaire de rincer les cheveux pour éviter la recontamination.

 

Produits asphyxiants : Comme son nom l’indique, ce traitement agit de manière à boucher les orifices respiratoires des poux pour les tuer par asphyxie. Contrairement aux idées reçues, ces produits sont moins agressifs pour le cuir chevelu, sans toxicité et non polluant pour l’environnement. Jusqu’à aujourd’hui, les produits asphyxiants n’ont pas provoqué des résistances chez les poux. En plus, ils n’irritent pas le cuir chevelu. Ces lotions peuvent être utilisées par toutes personnes de tous les âges. Elles s’appliquent raie par raie sur le cuir chevelu sec avec un temps de pause qui variera selon le produit (entre 10 minutes à 12 heures). Après le traitement, il faudra se rincer la tête avec un shampoing et peigner ses cheveux avec un peigne fin pour enlever les poux morts. Ce traitement pourra être répété pendant plusieurs jours. Même si ces produits n’ont pas de contre-indications, il sera préférable de demander l’avis d’un médecin avant de les utiliser. Voici quelques lotions que nous conseillons :

Traitement additionnel :

Pour vous aider dans votre traitement, vous pouvez acheter ces produits :

  • Décolleurs de lentes
  • Détecteurs de lentes en couleur vive pour mieux voir les lentes
  • Shampoing anti poux
  • Peigne anti-poux : Ce matériel peut être utilisé soit comme traitement supplémentaire, soit en tant que traitement principal, car le fait de se peigner soigneusement et régulièrement pendant trois semaines permet d’éliminer les poux. Dans le cas d’une femme enceinte et d’un enfant de moins de 3 ans, il constituera la meilleure solution contre les poux. Cependant, nous conseillons de l’utiliser comme complément pour les personnes pouvant bénéficier des traitements antiparasitaires et asphyxiants. Le peigne anti-poux existe sous différents modèles dans les pharmacies (électronique et manuel). Celui électronique permet de tuer les poux adultes par impulsion électrique faible (sans danger pour l’homme). Après chaque utilisation, il faudra bien nettoyer les peignes anti-poux.

Voici quelques conseils de produits de cette catégorie que vous pouvez facilement trouver sur votre pharmacie en ligne :

Si deux jours après un traitement, vous remarquez encore une présence de poux en examinant les cheveux de votre enfant, il sera nécessaire de lui administrer d’autres traitements. Dans tous les cas, vous pouvez demander conseil à un pharmacien.

 

Traitement par huile essentielle :

 

Les huiles essentielles sont d’excellents moyens de prévention. Certaines d’entre elles peuvent même être utilisées comme masque capillaire pour éliminer les poux. Seulement, l’efficacité de cette technique n’a pas encore été démontrée.

 

Attention, avant utilisation de ces produits, un test de tolérance doit être fait. Aussi, il faut savoir que les huiles essentielles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes et les enfants de moins de six ans. Pour les personnes allergiques, il sera préférable de demander l’avis d’un pharmacien avant usage de ces produits.

 

  • L’Huile essentielle de Cannelle possède des propriétés anti-poux impressionnantes, mais elle peut être très irritante si elle est utilisée pure. Alors, il vous faudra la diluer dans de l’huile végétale. Vous pouvez également trouver des produits à base d’huile essentielle de cannelles déjà prêtes dans les pharmacies.
  • L’Huile essentielle de teatree est connue pour son effet paralysant sur les parasites comme les poux ou les sarcoptes. Pour le cas des poux de la tête, il faudra mettre 5 gouttes de ce produit dans votre shampoing et laisser agir pendant une trentaine de minutes. Après application, il faudra rincer les cheveux avec de l’eau chaude et un autre shampoing doux.
  • L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné ne possède pas de propriétés respiratoires spécifiques. Cependant, alliée avec l’huile essentielle de Géranium, vous obtiendrez un parfait répulsif doux.
  • Quant à l’Huile essentielle de Lavande, elle permet d’éviter une recontamination. Pour l’utiliser, il suffit de verser 2 gouttes sur les cols des manteaux de vos enfants chaque jour.

 

Les poux : remèdes de grands-mères

Nos grands-mères ont également indiqué quelques produits naturels pour lutter contre les poux. C’est le cas notamment :

 

Du Bicarbonate de soude :C’est un remède économique, mais très efficace. En plus, le bicarbonate de soude permet d’éliminer toutes les lentes. Pour l’utiliser, il vous faudra le mélanger avec de l’eau chaude et appliquer la solution sur les cheveux. Pour maximiser les résultats, laissez agir pendant une trentaine de minutes et rincez. Vous verrez que les lentes vont se décoller.

 

De l’Huile de coco : En plus d’être efficace pour lutter contre les poux, l’huile de coco apporte aussi une odeur agréable. Commencez par mouiller vos cheveux avec de l’huile de cidre puis verser l’huile de coco. Attendez quelques heures avant de rincer. Ce traitement doit se faire tous les jours pendant une semaine.

 

De L’oignon : Lorsque vos cheveux sont secs, vous pouvez appliquer du jus d’oignon sur le cuir chevelu. Laissez agir pendant 4 heures puis retirez avec un peigne tous les poux morts. Vous pouvez renouveler le traitement tous les deux jours. Le souffre qui se trouve dans l’oignon étouffe les poux, ce qui provoquera un mort par asphyxie de ces parasites. Même si cette technique est très efficace, elle sera contre-indiquée pour les personnes allergiques aux alliacées.

 

Du Vinaigre blanc : Non seulement l’acide acétique contenu dans le vinaigre blanc attaque les poux, mais il aide également à dissoudre les œufs. Pour l’utiliser, il vous faudra prendre un dosage que vous diluerez dans de l’eau de même quantité. Une fois cette préparation faite, versez-en sur vos cheveux et attendez 2 heures. Pour le rinçage, utilisez encore du vinaigre blanc. Cela va tuer les lentes et donner plus de brillances à vos cheveux.

 

Poux : éviter la recontamination

Une fois que vous avez éliminé les poux jusqu’à leurs derniers œufs, il sera possible d’éviter la recontamination. Voici une petite liste des choses que vous devrez faire pour protéger votre enfant :

  • Informer les responsables l’école pour que tous les enfants soient examinés et traités par leurs parents
  • Car les parasites ne peuvent pas survivre à une température de plus de 60°, il faudra laver soigneusement et sécher les vêtements de la personne atteinte par un fer à repasser.
  • Toujours attacher les cheveux longs et éviter les contacts de cuir chevelu avec d’autres personnes susceptibles d’avoir des poux.
  • Pour les accessoires ou les objets non lavables, il faudra les enfermer dans un sac en plastique et les mettre dans un réfrigérateur pendant quelques jours. Les parasites comme les poux et les sarcoptes ne supportent pas les températures inférieures à 30°.
  • En cas de démangeaison, il faut s’abstenir de se gratter pour éviter toutes infections au niveau des parties piquées. Aussi, il faut couper les ongles régulièrement.
  • Si l’enfant vit avec des individus ayant des poux, il faudra examiner ses cheveux pour empêcher rapidement la prolifération des parasites, en cas de contamination.

Les poux : des moyens de préventions avant la contamination

Beaucoup de produits sont vendus dans les pharmacies pour éviter l’infestation. Cependant, leurs efficacités ne sont pas garanties. Nous insistons sur le fait de faire un test de tolérance avant d’utiliser des huiles essentielles, car en cas de non-tolérance, ces produits peuvent provoquer des allergies.

 

Une fois le test de tolérance positif, vous pouvez appliquer la lotion sur la chevelure, en prenant le temps de bien masser le cuir chevelu. Laissez agir pendant 2 heures et rincez ensuite les cheveux avec de l’eau chaude. Il existe aussi des répulsifs à base de substances naturelles en vente libre dans les pharmacies. Mais attention, avant de les utiliser, il faudra demander conseil à un pharmacien.

 

Vous pouvez vaporiser une fois par semaine, des sprays insecticides sur votre literie, sur votre canapé, mais aussi sur les sièges de votre voiture.

 

Bien que la recherche pour la mise au point d’un traitement oral contre les pédiculoses soit en cours, vous pouvez utiliser l’un de ces produits que nous vous avons proposés. En bref, dès que la présence des poux est confirmée, il faudra rapidement prendre des mesures pour éviter leurs proliférations. Aussi, n’oubliez pas de bien traiter votre environnement même si les parasites ne peuvent vivre que quelques heures hors du contact d’un être humain. Si vous avez besoin d’autres conseils pour l’utilisation des produits anti-poux, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris