» » » » NATRUM MURIATICUM globules Boiron - Dose 1 g
NATRUM MURIATICUM globules Boiron - Dose 1 g
Zoom

NATRUM MURIATICUM globules Boiron - Dose 1 g

2.18 €

NATRUM MURIATICUM en dose est un médicament homéopathique préparé à partir de substances végétales, animales, minérales ou chimiques, fortement diluées.

Dilution


Quantité 
+
-

LES AVANTAGES

PHARMASHOPI

  1. Payement 100% sécurisé (Carte bleu, Paypal, Chèque, Virement)
  2. Livraison gratuite à domicile dès 65 euros d'achat (jusqu'à 3kgs)
  3. Programme fidélité : 1€ dépensé = 1 point de fidélité
  4. Appelez nous au 04 83 43 40 90 pour plus de conseils

 

 

Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Attention, la dose homéopathique NATRUM MURIATICUM globules Boiron est un médicament homéopathique. 

 

Description dose homéopathique Boiron

Retour en haut
Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Pendant que vous profitez des bienfaits du soleil, sans protection, il peut aussi causer de nombreux torts à votre peau. Sans soins adéquats, les brûlures causées par ce dernier peuvent engendrer de sérieux problèmes. En effet le fait de s’exposer trop longtemps au soleil favorise le risque de cancer de la peau. Heureusement, l'homéopathie peut aider les personnes qui ont une peau sensible à prévenir les érythèmes. Pour cela, il est conseillé de prendre du Natrium muriaticum.

 

L’érythème solaire : un fait susceptible de toucher tout un chacun

Une brûlure est définie comme étant une destruction partielle ou totale de la peau. Les tissus voire même les os peuvent être altérés dans des cas plus graves. L’érythème solaire plus connue sous le nom de « coup de soleil » est une affection qui s’accompagne de brûlures douloureuses. Généralement, elle ne fait son apparition que 2 à 24 heures après l’exposition. Elle commence par des rougeurs sensibles au frottement et au toucher.

 

Les brulures de soleil sont marquées par l’apparition de rougeurs et leur intensité dépend de l’importance de l’affection cutanée. Celle-ci est peu accentuée en cas de brûlure superficielle, mais en revanche, l’érythème peut prendre une coloration rouge vif ou violacée si la partie profonde du derme est atteinte.

 

Le soleil est une étoile située à environ 150 millions de kilomètres de la terre. Les UVB qu’il émet ont une longueur d'onde de 280 à 320 nm. Ceux-ci ne pénètrent que l’épiderme et sont garants du bronzage à long terme. Ils sont également responsables des coups de soleil, même si les 95 % de ces rayons sont absorbés par la couche d’ozone. Dans ce cas, l’érythème peut arriver à tout le monde, homme et femme, enfant et adulte. Elle survient après une exposition sur une peau non préparée ou non protégée. Une demi-heure sous le soleil en été peut suffire à créer des plaques rouges et douloureuses à la surface de votre peau.

 

Degré de gravité et mesures adéquates

Il y a des connaissances qualifiées de base qui devraient être acquises en ce qui concerne les brûlures. Accident ou imprudence, il est toujours mieux de savoir comment faire en cas d’affection.

 

Le diagnostic se fait selon la profondeur et l'étendue de la brûlure. Dans les deux jours qui suivent l’exposition au soleil, les rougeurs ont tendance à s’accentuer. Lorsqu’il y a une simple rougeur, c’est une brûlure du premier degré. Généralement, celle-ci ne dure que quelques jours. Lorsqu’elle est accompagnée de cloques et de douleurs, il s’agit d’une brûlure du second degré.

 

Pour le 3e et 4e degré, le derme et parfois même l'hypoderme est touché. La douleur peut être intense, parce que les nerfs, les vaisseaux sanguins et les glandes sont détruits. Ce sont les brûlures les plus graves. Elles se caractérisent par de profondes lésions. La peau est en lambeaux et présente de grands risques d'infection. Pendant les 48 heures qui suivent le coup de soleil, si les douleurs deviennent insupportables ou si une fièvre apparaît, il est nécessaire de consulter un médecin.

 

Quoi qu’il en soit, il y a de simples gestes à adopter dès que la brûlure sévit. D’ores et déjà, il faut laisser tremper la zone dans l’eau du robinet à environ 15°C pendant 15 à 30 minutes. L’idée est que la brûlure refroidisse rapidement. Ensuite, il faut éviter d’appliquer de l’huile, du beurre, du vinaigre sous peine d’aggraver le phénomène.

 

Au risque d’un mélanome cutané !

5 expositions prolongées au soleil suffiraient à augmenter de 80 % les risques de développer un cancer de la peau à l'âge adulte. En 2012, 11.176 Français ont contracté cette pathologie, 1 672 décès ont été dénombrés. Ce qui fait de ce cancer le neuvième le plus fréquent et le plus mortel dans l'Hexagone.

 

Il a été démontré que les inflammations favorisaient la migration des cellules tumorales. Cette mobilité est possible du fait de l'action des molécules inflammatoires sécrétées par les neutrophiles. Autrement dit, l'organisme, voulant se débarrasser des cellules altérées par les UV, facilite le déplacement des cellules cancéreuses dans d'autres régions de l'organisme notamment sur la peau. Dans ce cas, le mélanome peut être bénin, mais également malin selon le type de peau de la personne.

 

Natrum Muriaticum pour mieux affronter les coups de soleil !

L’homéopathie s’avère, depuis toujours être un remède parfait aussi bien pour les jeunes que pour les plus âgés. Naturellement présent dans les mers, le chlorure de sodium ou sel de mer est la souche qui permet d’élaborer le médicament homéopathique Natrum Muriaticum. Remède aux multiples propriétés thérapeutiques, il trouve son origine dans les marais salants de la presqu’île de Guérande.

 

Le Natrum Muriaticum peut aider les personnes qui ont une peau sensible à prévenir les coups de soleil. Pour optimiser l’efficacité de la cure homéopathique, il est nécessaire de débuter celle-ci en amont de votre première exposition. Pour guérir des allergies au soleil ou « lucite estivale », vous pouvez prendre Natrum Muriaticum globules Boiron 1g. Le comprimé est à faire fondre sous la langue. La cure doit débuter un mois avant votre départ.

 

Par contre si vous partez juste en vacances sous les tropiques et que vous voulez optimiser votre protection, il est conseillé de prendre du Natrium muriaticum, 15 jours avant l’exposition au soleil. La dose prévue est de 3 granules à prendre 3 fois dans la journée.

 

En cas de doute, et pour être totalement sûr de la posologie, il est toujours préférable de demander conseil auprès d’un médecin, car même dans des cas similaires, le traitement diffère d’une personne à une autre.

Retour en haut
Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Avis des internautes sur NATRUM MURIATICUM globules Boiron - Dose 1 g (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article.
pixel_trans
pixel_trans
Retour en haut
Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut
Informations mises à jour le 03/07/2018 à 15:31:20