Comment prévenir les cystites à répétition ?

mercredi 18 juillet 2018
Comment prévenir les cystites à répétition ?

Bien que bénigne, la cystite est une infection urinaire susceptible de causer des douleurs et des complications plus graves. Dans l’immense majorité des cas, ce sont les femmes qui en sont les victimes pour bien des raisons. Selon les études, toutes les femmes souffrent au moins de 2 crises tout au long de leur vie. Les traitements par antibiotiques sont efficaces, mais comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir. De plus, les risques de récidives sont toujours assez élevés alors il est préférable de prendre les mesures nécessaires pour que les épisodes de cystite ne se répètent pas.

 

Les principales causes de la cystite

La maladie est causée par la colonisation de la vessie et son contenu par des bactéries. Pour mieux comprendre les mesures préventives contre cette infection et ses récidives. Il faut d’abord connaître les facteurs qui favorisent leur apparition. Premièrement, le manque d’eau peut occasionner la prolifération des germes dans l’appareil urinaire, car en produisant moins d’urines, la miction se fait rare et les bactéries peuvent facilement se développer dans le réservoir.

 

bacterie provoquant une infection urinaire a repetition

 

L’excès de transpiration a le même effet. La constipation et tout ce qui peut provoquer la stagnation des urines dans la vessie sont aussi des facteurs de risque.

 

Par ailleurs, il est connu que les femmes sont largement plus touchées par cette pathologie que les hommes. C’est une question d’anatomie, car le méat urinaire de la femme se situe juste à côté de la partie anale où les bactéries sont toujours bien présentes.

 

Il leur suffit de remonter l’urètre pour atteindre la vessie. Chez les hommes, le méat se trouve au bout du gland donc, assez loin de l’anus, ce qui réduit considérablement les risques.

 

Ainsi, une mauvaise hygiène intime, des relations sexuelles non protégées, la grossesse, la ménopause et les moyens contraceptifs locaux par spermicide facilitent grandement l’apparition des symptômes chez la gent féminine.

 

La cystite à répétition

Cette infection urinaire se manifeste généralement par des envies persistantes d’uriner, même quand la vessie est vide. À la miction, des inflammations sont ressenties et le bas ventre devient plus lourd. Les urines sentent anormalement plus fort, parfois accompagnées de saignements. Inutile de préciser que la maladie est une vraie source d’inconfort et de gêne.

 

 

L’ensemble de la population féminine connaît ce souci au moins une ou deux fois dans une vie, mais pour certaines, les épisodes se répètent plusieurs fois par an et cela devient infernal. La cystite récidivante n’est pas rare chez les victimes. Heureusement, il y a des solutions simples et efficaces pour les prévenir.

 

Les mesures préventives contre la cystite et ses récidives

Les conseils pour éviter la cystite et les récidives consistent généralement à adopter de bonnes habitudes de vie. Il faut notamment boire beaucoup d’eau au quotidien pour augmenter la production d’urines et évacuer les bactéries qui pourraient s’installer dans la vessie et l’urètre. Le quota journalier doit être de 1,5 à 2 litres, voire plus en période estivale ou lors d’exercices physiques intenses puisque l’eau a tendance à s’éliminer par la transpiration dans ces cas-là.

 

boire pour éviter la cystite

 

Dès que l’envie se fait sentir, il faut uriner et s’assurer à chaque fois que la vessie est bien vidée. Le moindre résidu d’urines peut favoriser la multiplication des germes. En outre, il faut prendre l’habitude d’uriner après chaque rapport sexuel. Cela permet de chasser directement les bactéries qui collent à l’urètre et dans la vessie.

 

Pour éloigner les risques de cystite et ses récidives, il faut également adopter de bons gestes dans les toilettes. Après les selles ou la miction, il faut systématiquement s’essuyer d’avant vers l’arrière pour que les bactéries en provenance de l’anus ne soient pas introduites dans le méat urinaire pour remonter facilement l’urètre et proliférer dans la vessie.

 

Une toilette vaginale adéquate est aussi une solution de lutte contre l’apparition des infections urinaires. 2 douches intimes par jour avec de l’eau claire suffisent amplement. Le contact excessif avec l’eau et les produits agressifs peut rompre la flore vaginale et favoriser la multiplication de certains germes pathogènes dans la région urinaire.

 

Et puisque la constipation fait partie des causes courantes de la cystite, prévenir l’une revient à prévenir l’autre. Par conséquent, une alimentation saine et riche en fibres est à préconiser pour améliorer la digestion et éviter les selles dures. Il faut aussi combattre la sédentarité en pratiquant des exercices physiques au quotidien.

 

Une autre mesure de prévention : ne pas porter des vêtements qui serrent trop l’entrejambe ou qui sont fabriqués à partir de matières synthétiques. Cela vaut aussi pour les sous-vêtements. Il faut toujours miser sur le coton et le confort pour ne pas retenir la transpiration dans cette zone et faciliter ainsi la dissémination des bactéries responsables.

 

En savoir plus sur les infections urinaires : 

Comment soigner une infection urinaire ?

Infection urinaire : les hommes et les enfants peuvent-ils être touchés ?

Comment soigner une cystite chez la femme ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.