Comment soigner une cystite quand on est enceinte ?

mercredi 18 juillet 2018
infection urinaire enceinte

Les femmes constituent la catégorie la plus touchée par la cystite, l'infection urinaire qui se manifeste par des envies obsédantes d’uriner et des brûlures à la miction. Ainsi, les femmes enceintes ne sont pas épargnées. 10 % d’entre elles rencontrent au moins une crise de cystite lors de la grossesse. Il y a de nombreuses explications à cela. Bien que bénigne, il est important de traiter la maladie au plus vite pour éviter les complications qui peuvent être plus graves.

 

Pourquoi la grossesse est-elle un facteur à risque ?

Les femmes enceintes sont prédisposées à souffrir de la cystite pour bien des raisons. Tout d’abord, il s’agit d’une infection urinaire qui atteint principalement les femmes sans exception. La proximité du méat et de l’anus féminins en est la cause. À titre de rappel, cette pathologie est due à l’intrusion des bactéries intestinales habitant la région anale dans la vessie.

 

cystite femme enceinte

 

Les modifications hormonales propres à la grossesse provoquent la rupture de la flore vaginale. Ce phénomène entraîne à son tour la prolifération de toute sorte de germes qui deviennent pathogènes une fois dans l’appareil urinaire. De plus, lorsqu’une femme est enceinte, ses urines sont moins acides, rendant l’urètre plus favorable à l’invasion des bactéries.

 

Par ailleurs, la taille de l’utérus qui grandit avec le fœtus comprime de plus en plus la vessie au fil des mois. Cela a comme conséquence de ne pas permettre à la femme enceinte de vider totalement sa vessie.

 

Ce fait cause le développement des bactéries dans l’organe. Les femmes enceintes souffrant de diabète gestationnel risquent encore plus de contracter la cystite, car les bactéries responsables aiment le sucre qui les aide à se multiplier beaucoup plus rapidement.

 

Comment traiter la cystite chez la femme enceinte ?

Durant la grossesse, le traitement de la cystite diffère de la prise en charge classique. Les antibiotiques restent les meilleurs remèdes, mais ce ne sont pas les mêmes utilisés hors grossesse. En premier lieu, le médecin prescrira un antibiotique pour soulager rapidement les symptômes. Ensuite, il procédera à un ECBU dont les résultats permettront d’identifier les bactéries responsables.

 

examen cystite

 

Un traitement adéquat sera donc administré pour soigner l’infection et l’attaquer à la racine. Il s’agit généralement de médicaments par voie orale à prendre durant 5 jours tout au plus.

 

Dans les 48 heures qui suivent l’arrêt du traitement, il faut refaire un prélèvement d’urines pour s’assurer que les germes pathogènes sont totalement éradiqués. Durant tout ce temps, il est conseillé de boire un maximum d’eau pour augmenter la production des urines. Cela permet de se débarrasser plus vite des bactéries.

 

Pour éviter les récidives, continuez à boire beaucoup d’eau au quotidien et ne portez pas des sous-vêtements ou des pantalons trop serrés au niveau de l’entrejambe.

 

Après un coït, il faut uriner et faire une légère toilette intime avec de l’eau claire. Bien sécher la zone génitale après.

 

En savoir plus sur la cystite et les personnes à risque : 

Comment traiter une infection urinaire chez l'enfant ?

Infection urinaire : pourquoi la femme est-elle plus touchée ?

Quels sont les symptômes de la cystite chez l'enfant ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.