» » Quelle culotte menstruelle choisir ?

Quelle culotte menstruelle choisir ?

mercredi 02 mars 2022

 

La culotte menstruelle ou culotte de règles est un sous-vêtement avec une zone absorbante du flux menstruel. C’est une culotte qui sert de protection hygiénique lors de la période de menstruation. La culotte menstruelle est une alternative aux serviettes hygiénique et tampons jetables, ou les complète dans le cas des flux très abondants. Elle est à la fois lingerie et protection hygiénique. Créée aux États-Unis, il y a une dizaine d’années, la culotte menstruelle n’a été adoptée que très récemment en Europe.

 

Trois couches de tissus constituent une culotte menstruelle :

  • Une couche de coton pour l’ensemble.
  • Une couche absorbante sur la zone de protection qui est fabriquée en tencel. C’est une fibre produite avec de la cellulose d’eucalyptus, ou des fibres de bambou qui ont des propriétés antibactériennes et anti-odeurs.
  • Une zone imperméable en PUL et respirante qui retient les fluides et empêche les fuites. Cette couche imperméable est située dans la zone de protection.

 

culotte menstruelle

 

Pourquoi choisir une culotte menstruelle ?

  • Confort et sécurité

La culotte menstruelle n’est pas simplement un slip avec une serviette hygiénique incorporée. Sa facilité d’utilisation est son premier avantage. Comme un sous-vêtement classique, elle est simple à enfiler et à porter. Avec sa capacité absorbante pour seulement quelques millimètres d’épaisseur, elle préserve d’une gêne au niveau de l’entrejambe. Aucune odeur désagréable ni sensation d’humidité n’est sentie.

 

Les couches absorbantes et de protection sont conçues pour éviter les fuites et la sensation d’humidité. Les coutures sont aussi antifuites. Intégré dans la culotte, le tissu absorbant reste fixe.

  • Avantages écologiques

Du point de vue écologique, elle a un avantage considérable par rapport aux serviettes et tampons jetables. Elle est réutilisable et lavable jusqu’à 100 fois. Choisir d’utiliser une culotte menstruelle contribue à limiter les déchets polluant la planète et le corps des femmes.

 

Malgré un coût d’acquisition élevé par rapport à une protection jetable, la culotte menstruelle reste un investissement sur plusieurs années. Elle est très économique par rapport aux protections jetables.

 

La culotte menstruelle élimine le risque de choc toxique. Le syndrome de choc toxique est un phénomène certes rare, lié à des toxines produites par des bactéries courantes comme le staphylocoque doré ou staphylococcus aureus. Une étude menée par le Centre International de Recherche en Infectiologie et le Centre National de Référence des Staphylocoques des Hospices de Lyon a observé que le port de tampon plus de 6 heures constitue un facteur de risque du choc toxique. De même le port de tampon durant toute la nuit entraîne une stagnation du sang dans le vagin. Le milieu est alors favorable au développement des bactéries. Dans les formes les plus graves, le choc toxique peut amener à une amputation des membres. En laissant le sang s’écouler, les protections intimes externes comme les serviettes et les culottes menstruelles éliminent tout risque de choc toxique.

 

Les matières utilisées pour la fabrication des culottes menstruelles sont exemptes de substances des effets perturbateurs endocriniens et de sensibilisants cutanés à l’opposé de bon nombre de tampons et de serviettes hygiéniques classiques. Les tissus employés sont fabriqués avec des matières ayant la capacité de neutraliser les odeurs. Les risques de fuite sont limités, car les modèles sont en général dotés de zone absorbante avec une surface imperméable retenant les liquides.

  • Les inconvénients

Les principaux inconvénients sont que même si elles sont fines, les culottes de règles sont toujours plus épaisses que les sous-vêtements classiques. Une certaine organisation est requise, car il faut les laver à chaque usage. Leur coût constitue un de ses derniers inconvénients, car en général, elles coûtent assez cher. Il faut en avoir au moins un set de 3 culottes pour un cycle, et cela dépend encore du flux.

 

Entretien d’une culotte menstruelle machine a laver

Une culotte menstruelle est lavable à la machine, à 40°C, sans adoucissant. Un prélavage à la main est conseillé. Elle ne se repasse pas.

  • Fréquence de changement de culotte menstruelle

La capacité d’absorption d’une culotte menstruelle est équivalente à celle de 3 tampons jetables. C’est l’abondance de flux qui détermine la fréquence de changement de culotte. Une culotte de règle est conçue pour retenir les flux en début de journée jusqu’au soir, soit environ 8 à 12 heures. Des modèles selon les marques sont adaptés à des flux abondants ou à des flux légers. Il existe des culottes menstruelles pour début de cycle et des culottes menstruelles pour flux abondants. Pour procéder à un roulement normal durant le cycle, il est conseillé de s’équiper d’au moins de 2 à 3 culottes de règles.

 

Comment fonctionne une culotte menstruelle ?

Une culotte menstruelle se substitue aux protections hygiéniques jetables ou au CUP. Elle se porte seule. Avec une culotte menstruelle, aucune sensation d’humidité n’est ressentie, ni de fuite. Le flux sanguin est absorbé par le fond de la culotte. La zone imperméable empêche tout risque de fuite. La matière en coton en contact avec la partie intime reste sèche. Confortable et pratique, la culotte menstruelle se porte comme une culotte classique. Différents modèles et coloris existent, adaptés à toutes les tailles et les goûts. Elles peuvent se présenter en tanga ou en shorty, en culotte simple ou en slip de taille haute. Elles restent élégantes, sexys et écologiques.

 

Quand porter une culotte menstruelle ?

Elle peut être utilisée comme protection principale ou en complément d’un tampon pour les flux abondants. Pour un flux normal et léger, la culotte peur être portée toute une journée. La nuit, elle est portée comme protection principale, même en cas de flux abondants. La quantité de sang perdue est limitée par une position allongée.

 

Comment choisir une culotte menstruelle ?

comment choisir sa culotte menstruelle

  • Choix de la taille de la culotte de règle

Pour un confort optimal, il suffit de mesurer le tour de hanches. Celui-ci détermine la taille des culottes de règles.

Des tailles sont disponibles pour les jeunes filles de 12 à 14 ans. Si votre tour de hanches est entre deux tailles, il est conseillé de prendre la taille au-dessus.

Le flux habituel détermine le choix de la culotte. Vous sélectionnerez la culotte en fonction de sa capacité d’absorber la totalité de flux en une journée ou en une nuit. Il est conseillé de vérifier que la capacité d’imprégnation correspond à votre flux.

 

Si vous pratiquez du sport, des marques proposent des modèles couvrants et enveloppants. Comme les culottes de règles sont fabriquées de façon à ce que la partie en contact avec la peau reste sèche, il n’y a ni risque de fuite ni d’odeur. L’épaisseur de la zone imperméable de la culotte est prévue pour empêcher les fuites.

  • Les critères de choix

Une multitude de marques propose des culottes menstruelles. Au moment de l’achat, les critères suivants peuvent vous aider à décider du choix. Assurez-vous de l’innocuité des matières utilisées pour leur fabrication. Les modèles labélisés bio garantissent l’absence de produits toxiques, de pesticides, de solvants chimiques, de nanoparticules d’argent. Préférez les tissus issus de l’agriculture responsable. Il faut aussi choisir en fonction de son flux et de son usage. Il existe en effet des modèles avec différentes capacités d’absorption : flux léger, flux moyen et flux abondant. Pour l’usage, il existe des modèles pour jour, pour nuit et pour sport. Pour les critères esthétiques, vous avez le choix en termes de couleurs, de formes et de styles. Il est toujours utile de lire les comparatifs en ligne et les retours d’expérience, les témoignages sur le net et les réseaux sociaux. Tous les modèles ne se valent pas.

 

Comment utiliser une culotte menstruelle ?

Au minimum, un set de 3 culottes est conseillé pour avoir un peu de roulement entre le lavage et le séchage. Certains modèles de culottes peuvent être portés jusqu’à 12 heures.

 

Quelle capacité absorbante choisir ?

En fonction du moment du cycle et du flux de la personne, différentes capacités absorbantes sont disponibles. Il existe en effet des choix : des culottes pour flux léger, des culottes pour flux moyen et des culottes pour flux important.

 

Le lavage de la culotte menstruelle

La culotte menstruelle doit être lavée après chaque utilisation, en respectant ces quelques précautions. Après utilisation, il faut la rincer à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit claire. Par la suite, on peut la laver à la machine entre 30 et 40 °C dans un filet de lavage pour préserver le tissu. De préférence, il est conseillé d’utiliser une lessive hypoallergénique et sans glycérine. La glycérine peut altérer les fibres absorbantes. Les adoucissants sont déconseillés. Le vinaigre blanc peut les remplacer. Enfin, il faut les sécher à l’air libre, car le sèche-linge abîme les fibres textiles.

 

Quelques marques de culottes de règles les plus en vue : leurs atouts et leurs faiblesses

pour ou contre

 

La concurrence est forte dans le marché de culotte menstruelle en raison de la forte demande. En France, plus d’une cinquantaine de marques sont vendues. Toutes les marques promettent une solution écologique, confortable, saine, et sans aucun risque toxique. Pour toutes les personnes menstruées, les culottes menstruelles seraient une sorte de solution miracle.

 

Après la découverte de la coupe menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables, les culottes menstruelles sont une solution innovante pour les femmes en âge de menstruation.

 

Des tests d’absorption ont été menée sur certaines culottes menstruelles les plus en vue sur le marché, notamment sur celles qui se sont installées. Le test de produit comme la culotte de règle est subjectif, car on ne peut tester ces culottes en conditions réelles. Les tests produits se basent sur la capacité d’absorption de la culotte à absorber 20 ml de liquide. Il faut noter aussi qu’il est quasi impossible de reproduire les caractéristiques des flux, telles la densité et la texture. Les tests seront donc une estimation.

 

La composition du produit, dont la qualité du textile, l’innocuité des composants, la démarche bio, le lieu de fabrication, l’aspect esthétique, la discrétion, et le confort, sont autant des critères d’évaluation des culottes menstruelles pour en faire ressortir les forces et les faiblesses de certains produits les plus en vue sur le marché. Parallèlement, leurs faiblesses ont été mises à l’avance en vue d’aider les consommateurs sur leurs choix.

 

Réjeanne : La marque Réjeanne, fabriquée en France possède l’atout d’être très absorbant, avec l’équivalent de 3 tampons et plus. Les matériaux sont sains. L’intérieur est entièrement noir. Du point de vue esthétique, la qualité se ressent dès le déballage. La matière est un peu plus épaisse et résistante. Une couche un peu plus épaisse est ressentie au niveau de l’entrejambe jusqu’au milieu des fesses. En matière d’absorption, le shorty absorbe tout de suite le liquide sans laisser d’humidité à l’intérieur ni à l’extérieur. Le shorty a aisément intégré l’équivalent de 3 tampons. La culotte de marque Réjeanne est relativement chère. La matière de fabrication n’est pas bio, ce qui est en partie sa faiblesse.

 

Elia Lingerie : La marque Elia lingerie est un produit d’origine France garantie. La matière de fabrication est du coton bio certifié. La culotte testée correspond à une utilisation pour flux moyen équivalent de 2 tampons. La protection rembourrée est discrète et remonte jusqu’à mi-hauteur. Elle convient bien aux personnes qui ne supportent pas les matériaux synthétiques. Son prix vaut bien sa qualité, car il est difficile de proposer une qualité à un prix assez compétitif. L’attention portée sur les détails est appréciée, dont une jolie dentelle et discrète.

 

LilY Basic : La culotte LilY Basic, entièrement fabriquée en France, a une bonne capacité d’absorption, l’équivalent de 3 à 4 tampons. Elle est couvrante, confortable et offre une bonne qualité. Les matériaux sont sains. L’absorption est maximale. Elle convient bien aux personnes menstruées à flux abondant. La couche de matériaux internes est fabriquée à partir de la fibre d’eucalyptus et de la cellulose de bois. C’est un produit qui s’efforce d’être très écologique. D’autres culottes de la marque ont aussi proposé pour des flux légers et moyens. Des strings menstruels sont aussi disponibles.

 

Modibodi : La marque australienne Modibodi est fabriquée en Chine, à partir du mérinos pour la partie absorbante, ce qui fait de lui un produit non végan. Avec une grande variété de tailles, c’est une marque à petit prix. La capacité d’absorption va de l’équivalent de 1 à 2 tampons. Le prix est très concurrentiel. La marque offre des produits pour des flux abondants. Les produits sont de couleurs vives. Leur design est élégant. La bordure en dentelle lui apporte de l’élégance. L’absorption est bien respectée, au-delà de 1 tampon et demi, la culotte commence à fuir. Des modèles de culottes pour flux abondant existent. Elles sont faites pour une position couchée. Des tests ont été réalisés avec ces culottes pour flux abondant. La capacité d’absorption annoncée est vérifiée. Pour une culotte à flux abondant de nuit, elle est faite pour une position couchée. La capacité pour 2 tampons a été vérifiée et est respectée. La composition est bonne. Le prix est très compétitif.

 

Paeonia: La culotte Paeonia de Pourprées est loin d’être la plus absorbante. Mais elle a d’autres avantages. Sa capacité d’absorption est l’équivalent de 2 tampons. Pour ses caractéristiques, la culotte Paeonia est la moins chère. Elle convient aux flux légers à moyens. La composition est du coton bio.

 

D’autres culottes de règles offertes sur le marché

Elles ont toutes de nombreuses qualités, fabriquées en France ou non, super absorbantes, en coton biologique, très élégantes, mais certains paramètres les positionnent un peu derrière les produits ci-dessus. Ces paramètres concernent le rapport qualité-prix, leur impact écologique qui est trop important à cause des matériaux de fabrication. Certaines informations ne sont pas disponibles ou bien les sources sont opaques et qu’elles ont besoin de s’améliorer sur certains points.

 

Fempo, associe confort et capacité ultra absorbante : Au niveau du test de la Culotte, qui promet l’absorption de 2 à 2,5 tampons, la promesse est globalement tenue. La marque est une alliée pour les flux légers ou bien en complément d’une protection interne ou externe. Pour la culotte Power ++ de la marque, la capacité d’absorption est au rendez-vous. Le pays d’origine du produit est pourtant inconnu. Il serait fabriqué en Tunisie.

 

Blooming, des culottes de règles à prix très accessibles : Ces culottes sont le compromis entre une bonne capacité d’absorption et un prix plus accessible. Les modèles sont basiques et sans fioritures.

 

Les Petites Culottées : La marque Les petites culottées est fabriquée en France avec du coton biologique et tencel. Elles sont conçues pour les flux normaux à abondants. Les matières sont écologiques (eucalyptus et coton biologique). Seul le prix reste sa faiblesse. Elle se positionne sur le créneau de culotte de luxe.

Plim, culotte « La Vaillante Plus » : La culotte La Vaillante de Plim pourra être portée seule ou en complément de tampons ou CUP. Sa capacité d’absorption est satisfaisante. Au niveau de la couche absorbante, la composition contient du polyester dont l’impact écologique n’est pas négligeable. Pour le reste, l’intégralité est en coton bio. Elle propose une culotte à ouverture sur le côté, qui est un bel investissement pour les personnes à mobilité réduite.

 

Thinx : Ce sont des culottes absorbantes et efficaces. Fabriquées au Sri Lanka puis expédiées depuis les USA, celles-ci ont une capacité d’absorption pas au-delà de 2 tampons. Ces produits simples sont parfaits en complément d’une protection ou pour les personnes à petit flux.

 

Smoon : La culotte Smoon a un design sport très original. C’est une culotte très fine qui absorbe l’équivalent de 2 tampons. Elle peut se porter sous un legging sans trop se faire remarquer. Ses matériaux de fabrication contenant du polyester lien font ses faiblesses.

 

Saforelle : Le design est classique, la capacité d’absorption est de 2 tampons, mais pas beaucoup plus. C’est un produit à utiliser en renfort d’une autre protection ou bien en début et fin de cycle.

 

Intimate Portal : Fabriquée en Chine, la culotte Intimate portal est d’un design simple. L’absorption est convenable sans être exceptionnelle. Ces culottes n’ont pas des défauts techniques majeurs. Elles conviennent à celles qui ont encore peur de passer le cap de ne porter qu’une culotte menstruelle. Leur petit prix pourrait convaincre pour un premier essai. Le tissu est en viscose simple. Elles ressemblent à des sous-vêtements normaux, trop simples même. Les tests d’absorption ont montré qu’elles peuvent absorber le contenu de 2 tampons, mais pas plus. L’intérieur reste toutefois humide. Au-delà de 1 ou 2 tampons, le tissu intérieur comme extérieur devient très humide. Toutefois ; la protection interne remonte jusqu’en haut en faisant une bonne protection pour la nuit.

 

Des conseils pour l’achat

confort bien être

 

Le confort doit être le principal motif pour acheter une culotte menstruelle. La sécurité et l’impact écologique comptent aussi dans son choix. Il faut également tenir compte de son flux de sang lors de l’achat et de son utilisation.

 

Et son entretien alors ?

Au-delà de son efficacité, la culotte menstruelle suscite des questions au niveau de son entretien. Auparavant, durant les règles, les femmes ont l’habitude de se débarrasser des tampons et serviettes sans plus s’en occuper. Les culottes menstruelles demandent plus d’attention. La culotte menstruelle doit être rincée à l’eau froide avant le lavage à la machine. Il faut extraire le sang stocké à l’intérieur durant la journée ou la nuit. Ce lavage peut buter à certaines personnes qui ont eu l’habitude de jeter des serviettes ou tampons jetables. C’est l’une des contraintes des produits en plus de leurs prix.

 

Il faut donc avoir plus de culottes de rechange. Il faut les rincer à la main avant de les laver au lave-linge. Le lavage est délicat, les culottes ne doivent être séchées dans un sèche-linge pour éviter la détérioration de la couche absorbante et de protection.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 515
Beauté 8
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164