L’allium cepa est présent sur le marché sous différentes formes, à savoir les granules et les doses globules à base de saccharose, les gouttes et les solutions buvables, la pommade à 4 % ainsi que les suppositoires. Il se consomme cru pour traiter ou pour prévenir certains troubles.

 

L’utilisation de l’allium cepa dépend ainsi de la maladie à soigner. À noter que la forme d’un médicament est étroitement liée à son mode d’administration tout comme son efficacité.

  • En cas d’affections respiratoires

Les affections respiratoires sont les affections qui touchent la voie respiratoire, à commencer par le nez, les bronches et les poumons. Les maladies respiratoires peuvent s’avérer très pénibles. Le nez qui se bouche ou qui coule à longueur de journée, les toux, sèches ou non, les larmoiements, etc. Ce sont des symptômes externes d’une maladie respiratoire. Pour y remédier, l’allium cepa s’utilise comme suit : 9 CH à 15 CH ou 18 DH d’allium, c’est-à-dire en dilution à prendre en réponse à toutes les crises aiguës. Si les crises se présentent de façon très répétitive, les prises peuvent se faire toutes les heures. Dans le cas contraire, les granules peuvent être absorbés uniquement 2 à 3 fois par jour.

 

Pour traiter les rhinites allergiques, l’utilisation de l’allium cepa est la même que lors des affections respiratoires d’origine microbienne.

  • Pour traiter les laryngites allergiques

Les symptômes d’allergie surgissent parfois en provoquant des laryngites : ce sont les laryngites allergiques. Celles-ci sont généralement dues à des toux sèches entraînant des déchirures du larynx. Une laryngite est accompagnée d’une forte douleur au niveau de la gorge pouvant entraîner le malade dans un état fiévreux.

 

Afin d’y remédier, l’allium cepa se trouve être la solution idéale. Le traitement est ici un traitement préventif, les prises se font avant même la période où les allergies vont survenir. Aussi, il est conseillé de prendre 5 granules par jour d’allium cepa en dilution moyenne ou haute (9CH à 15CH ou 18DH). Le traitement se fera 1 mois avant la date estimée d’apparition des signes d’allergie.

  • En traitement contre les névrites et névralgies

En cas de survenue de névrite ou de névralgie, l’allium cepa doit se prendre tous les jours pendant les crises de névrites ou de névralgies.

  • Pour éliminer les vers intestinaux 

Les vers intestinaux sont des vers parasites qui se logent dans l’intestin et se nourrissent des aliments que son hôte mange. Les vers intestinaux sont de différentes sortes, certains se contentent de se loger dans l’intestin, tandis que d’autres atteignent la circulation sanguine pour élire demeure dans un endroit précis du corps, des muscles ou du système nerveux. Ces situations peuvent être fatales pour son hôte. Dans tous les cas, il est important de se débarrasser des vers intestinaux. Pour ce faire, l’allium cepa se consomme cru. Bien que son odeur soit moins agréable, il est très efficace contre ces parasites intestinaux. De plus, l’allium cepa à l’état naturel ne présente aucun danger pour la santé et donc aucune quantité définie n’est requise. Pour ce faire, il faut le manger cru, de préférence le soir avant le dîner.

  • En cas de coliques flatulentes

Les coliques flatulentes sont des ballonnements intestinaux. Elles sont dues à l’accumulation de gaz au niveau de l’intestin. Une forte accumulation de gaz intestinaux provoque des douleurs abdominales et des tiraillements dans le ventre. Les coliques flatulentes sont d’habitude causées par certains aliments comme les légumes secs, les féculents, les céréales, les choux et choux fleurs, etc. Ces troubles peuvent aussi atteindre les nouveau-nés à cause de leur appareil digestif encore faible.

 

Lors d’une colique flatulente, l’estomac se bourre d’air et les tiraillements commencent. Chez certaines personnes, elle peut entraîner une diarrhée. L’allium cepa est un bon remède contre les flatulences. Le traitement se faisant par la consommation de 5 granules à dilution basse, 5 CH ou 10DH à prendre 1 à 2 fois par jour.

  • Dans le traitement des piqûres d’insectes

Certains sujets ont des peaux sensibles qui s’irritent facilement lors des piqûres d’insectes, moustiques, abeilles, etc. Les peaux irritées présentent des lésions et parfois s’avèrent douloureuses. L’allium cepa est disponible en pommade pour être appliqué directement sur les parties lésées. L’application dépendra ainsi de l’étendue de la peau à traiter. En général, l’application de la pommade se fait le matin et le soir pour faire disparaître les lésions sur la peau.

  • Pour le traitement de la fièvre

La fièvre se définit par les douleurs au niveau du front, la hausse de la température corporelle et la sensation de fatigue. Mais une fièvre peut aussi être le symptôme d’une autre maladie. Elle est le fruit d’une forte activité immunitaire. Une fièvre prolongée peut aboutir à des convulsions et des états de choc. Il est donc important de baisser la fièvre chez l’individu en question.

 

L’allium cepa est aussi un anti-inflammatoire de renommée. Il intervient efficacement pour soigner la fièvre. Son utilisation est simple en ce qui concerne la fièvre et ses effets adjacents. Pour ce faire, il faut couper un bulbe d’allium cepa de manière transversale, ce qui va dégager tous les éléments actifs. Disposer ensuite les morceaux obtenus sur l’étendue des plantes des pieds et recouvrir le tout avec une bande ou tout simplement des chaussettes. Laisser agir pendant quelques heures avant de tout enlever. Inutile de renouveler l’application.

  • Pour soigner les troubles athéromateux

L’allium cepa possède des vertus à but homéopathique destiné à traiter les troubles athéromateux. Les sujets présentant des troubles au niveau des parois artérielles doivent consommer régulièrement de l’allium cepa à l’état naturel.

  • Pour soigner les diarrhées

L’allium cepa est aussi préconisé pour traiter les diarrhées. Ces dernières peuvent avoir plusieurs origines : microbiennes, virales ou à cause de flatulences. Dans tous les cas, l’allium cepa, sous sa forme suppositoire, peut les soigner de façon efficace.

 

Quels sont les avantages de l’utilisation de l’allium cepa ?

L’allium cepa est un élément actif issu du bulbe d’oignon. C’est un composé 100 % organique. Bien d’études scientifiques ont été pratiquées pour rechercher d’éventuelles contre-indications pour l’allium cepa, mais jusqu’ici, il ne présente aucun danger sur la santé humaine. Il est même de coutume de l’utiliser à l’état nature pour servir de remèdes naturels contre un certain nombre de maladies.

 

Le principal avantage de l’allium cepa est alors le fait qu’il soit un composé naturel. Même associé à des substances chimiques lors de la fabrication de médicaments, il demeure inaltéré et son action reste la même. 

 

L’allium cepa peut faire l’objet d’une utilisation quotidienne à l’état naturel. Dans beaucoup de pays, il est utilisé comme condiment et se trouve aussi dans plusieurs sauces. Si l’allium cepa est réputé ainsi, ce n’est pas par son goût piquant uniquement, mais aussi et surtout par ses vertus thérapeutiques.

 

De surcroît, l’allium cepa s’emploie autant pour prévenir que pour guérir. Il permet de prévenir les crises d’allergie, notamment pour les laryngites allergiques et certaines infections microbiennes. Raison pour laquelle bon nombre de ménages optent pour l’allium cepa en vue de prévenir les rhumes et la grippe pendant les saisons froides.

 

Sa propriété diurétique lui offre également la capacité de faciliter le fonctionnement des reins. Il évite ainsi la formation des calculs rénaux.

 

Enfin, l’allium cepa convient à tous les âges et à toute catégorie. Il n’y a pas d’effets indésirables après son utilisation si ce n’est les réactions allergiques provoquées par l’intolérance au glucose. Les préparations d’allium cepa se font à base de glucose et de fructose.

 

Qui peut utiliser l’allium cepa et y a-t-il des précautions d’usage ?

Comme l’allium cepa ne présente en aucun cas des effets pouvant nuire à la santé. Il est donc utilisable par tout le monde. Même les femmes enceintes et allaitantes peuvent utiliser l’allium cepa. Cependant, les préparations chimiques pour obtenir de l’allium cepa en médicament sont en général à base de glucose, de saccharose, de lactose ou de fructose. Ces derniers sont susceptibles de causer des réactions d’hypersensibilité chez certains sujets. De la sorte, en cas d’intolérance à l’un de ces éléments, il faut aviser le médecin avant toute prise d’allium cepa. Il en découle qu’ayant le pouvoir de faciliter la digestion du sucre, l’allium cepa ne peut être utilisé par les sujets allergiques à une telle substance. Les effets peuvent être inversés.

 

Dans ce même fil d’idée, il se peut que le médicament soit déconseillé avant un certain âge. Le fait est que l’organisme des enfants peut ne pas supporter certains éléments chimiques contenus dans les médicaments. 

 

Quant à l’allium cepa en granules, il faut impérativement respecter les doses prescrites afin d’éviter tout risque de surdosage. Tout médicament peut avoir un risque en cas de surdosage. Il vaut mieux suivre à la lettre la notice indiquée.