» » » » Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g
« Retour à la catégorie
Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g
Zoom

Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g

Note moyenne : 6 avis

Ce médicament est utilisé comme décongestionnant au cours des affections respiratoires banales (rhumes, toux, bronchites simples).

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE

Vicks VapoRub pommade - Pot de 50 g

Vicks VapoRub pommade en pot de 50 g est un médicament utilisé en cas d’affection respiratoire comme le rhume, la toux et la bronchite simple. Il va, en effet, décongestionner efficacement les voies respiratoires afin de mieux respirer. Contenant du terpène, Vicks VapoRub en pommade possède ainsi des vertus antiseptiques.

 

Les substances actives dans ce médicament sont : camphre, huile essentielle de térébenthine, lévomenthol, huile essentielle d’eucalyptus et du thymol. On peut aussi trouver de l’huile essentielle d’écorce de cèdre et de la vaseline.

 

Posologie du Vicks VapoRub pommade - Pot de 50 g

Réservé à une utilisation externe, Vicks VapoRub pommade peut être utilisé en application cutanée ou par fumigation.

Par application cutanée, ce médicament est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 6 ans. La pommade est à appliquer sur le cou et sur la poitrine. La dose recommandée est de 1 cuillère à café. Vous pouvez répéter le massage 2 fois par jour.

 

Par fumigation, ce médicament est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 12 ans. Incorporez une cuillère à café de la pommade dans de l’eau chaude (non bouillante). Inhalez la vapeur pendant 15 min.

 

Pour chaque utilisation, vous devez remplir la cuillère à café à ras bord. Ensuite, retournez la cuillère dans le pot, vers l’intérieur, et éliminez l’excès si besoin.

 

Le traitement ne doit pas durer plus de 3 jours. Si les symptômes persistent, consultez un médecin.

 

Quelles sont les précautions à prendre avec Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g ?

L’utilisation par application cutanée doit se faire après une bonne toilette. Aussi, il faut bien se laver les mains et laver les matériels utilisés pour le traitement. L’utilisation d’eau bouillante est aussi prohibée pour la fumigation.

 

La pommade est inflammable, il faut donc éviter une utilisation près d’une source inflammable.

 

Il faut aussi éviter tout contact avec les yeux, les seins, une peau lésée ou autre zone sensibles, directement et indirectement.

 

En cas d’ingurgitation infantile, il ne faut pas faire vomir l’enfant afin de ne pas encore irriter le système digestif, il faut contacter urgemment un médecin.

Les pansements et autres vêtements chauds sont aussi interdits après l’application.

 

Contre-indications liées au Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g 

En cas d’allergie aux composants de ce médicament, il faut demander conseil à votre médecin afin qu’il vous indique d’autres médicaments.

Il est aussi contre-indiqué en cas de grossesse ou d’allaitement.

 

Vicks VapoRub en pommade peut causer des convulsions chez les personnes sensibles au terpène. Il faut donc tenir compte de ce composant.

 

Quels sont les effets secondaires du Vicks VapoRub pommade - pot de 50 g ?

Comme tout médicament, Vicks VapoRub en pommade peut avoir des effets secondaires.

 

Une irritation locale ou une allergie peut survenir. Des sensations de douleurs cuisantes peuvent aussi être ressenties en cas de surdose. Cette surdose peut aussi causer des problèmes de comportements comme la super-agitation et la confusion.

Il faut reporter ces effets secondaires à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

Recherche associée au Vicks

Vicks vaporub age - Vicks vaporub pommade - Vicks vaporub prix - Vicks vaporub sous les pieds - Vicks vaporub contre indication - Vicks vaporub bébé - Vicks vaporub danger Vicks vaporub enfant

Retour en haut
Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE

La bronchite aiguë infectieuse présente certains symptômes, comme les maux de tête et de gorge, la toux, la fièvre… Ces différents malaises traduisent une inflammation des bronches, généralement sans danger. Vous pouvez appliquer des révulsifs afin de soulager les symptômes de la bronchite.


Êtes-vous atteint d'une bronchite ?


La bronchite aiguë infectieuse, qui apparaît généralement au printemps et à l’automne, se manifeste par l’apparition d’une légère fièvre. Elle varie dans la journée et s’accompagne de courbatures et d’une fatigue généralisée, causée notamment par des toux violentes. Vous pouvez en outre ressentir une douleur lancinante au niveau du sternum.


Ces symptômes peuvent être précédés de rhinopharyngite ou de rhume. Dans ce cas, on dit que l’infection s’est déplacée et a touché les bronches. L’application de pommade, comme le VicksVapoRub en pot de 50 g, peut en soulager les manifestations.


Au bout d’un certain temps, la transformation de la toux sèche en grasse entraîne la disparition des autres signes.


Généralement banale, cette maladie peut toutefois présenter des complications chez les personnes asthmatiques. D’autre part, une simple bronchite chez les fumeurs peut se transformer en broncho-pneumopathie chronique obstructive ou BPCO.


Comment se prémunir d'une bronchite ?


Évitez les toxines qui peuvent affecter les bronches, comme le tabac, le cannabis, etc. Respectez une bonne hygiène vie, lavez-vous régulièrement les mains.


En hiver, évitez autant que possible tout contact avec des personnes contaminées, car le virus responsable de la bronchite se transmet facilement, notamment à travers un simple frottement de peau ou à travers les salives.


Il est par ailleurs conseillé de se faire vacciner contre la grippe, spécialement pour les personnes âgées de plus de 65 ans. Cela permet également de prévenir les maladies pulmonaires, cardiovasculaires et le diabète.


Que peut-on faire contre la bronchite ?


En cas de bronchite, arrêtez le tabac et éloignez-vous des fumeurs. Si vous souffrez de fièvre ou d’une forte sudation, buvez beaucoup d’eau afin d’éviter la déshydratation.


Il est conseillé de vous reposer autant que possible pour faciliter la récupération. Réduisez donc vos activités quotidiennes, surtout si vous avez du mal à respirer ou si vous êtes fiévreux.


Prenez des médicaments anti-fièvre pour faire baisser la température et soulager les douleurs au niveau de la poitrine. Vous pouvez également appliquer une pommade révulsive, comme le VicksVapoRub, en pot de 50 g.


Dans le cas où la température ne baisse pas ou si les symptômes s’aggravent, comme l’apparition de nausées et de vomissements, il est préférable de consulter un médecin.


Quel est le bon traitement pour soulager une bronchite ?


Le VicksVapoRub pommade en pot de 50 g est un médicament révulsif. Appliqué sur la poitrine ou sur le cou, il procure une sensation de chaleur qui soulage la douleur au niveau de ces zones. Son action locale provoque un afflux du sang dans les vaisseaux.


Cette pommade a été élaborée à base de terpènes, connus pour ses actions antiseptiques dans les voies respiratoires. D’autres plantes qui facilitent la respiration, comme l’huile essentielle d’eucalyptus, entrent également dans sa composition.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE

Procter & Gamble France
163 quai Aulagnier
92600 Asnières-sur-Seine
France

 

+ (33) 0140885511

 

[email protected]

Retour en haut
Nos conseils santé
Comment se soigne la rougeole ?
Comment se soigne la rougeole ?
Santé
La rougeole est une maladie d’origine virale. Elle est très contagieuse. Dans ses débuts, elle s’apparente à un simple rhume ou une grippe. Elle est donc caractérisée par une rhinite, une conjonctivite, une toux… Une fièvre, encore modérée, est aussi un des signes distinctifs de la rougeole.
En savoir plus
Comment soigner une rhinopharyngite ?
Comment soigner une rhinopharyngite ?
Santé
La baisse de température provoque le développement de diverses pathologies, dont la rhinopharyngite. Accompagnée d’une diminution de l’appétit et de quelques symptômes désagréables, la Rhinopharyngite peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. Découvrez tout sur cette maladie hivernale.
En savoir plus
Comment soigner une sinusite ?
Comment soigner une sinusite ?
Santé
La sinusite figure parmi les affections respiratoires les plus fréquentes. Ses symptômes disparaissent habituellement au bout de quelques jours. Sans prise en charge sérieuse, ils peuvent toutefois provoquer des complications sévères ou s’évoluer vers une forme chronique. C’est pourquoi il est plus que nécessaire de connaître en détail toutes les informations concernant cette maladie. Les personnes souffrantes doivent être en mesure de reconnaitre ces causes, ces symptômes ainsi que les différentes variantes. Ces informations permettent d’adopter les démarches appropriées à son traitement.
En savoir plus
Informations mises à jour le 28/11/2022 à 10:11:37