Très nombreuses et persistantes, les pellicules sont gênantes et peu esthétiques. Il ne s’agit pas d’une maladie en soi. En effet, les pellicules sont souvent causées par le renouvellement des cellules. Il en existe deux types, notamment les pellicules sèches et les pellicules grasses. Tout savoir sur les pellicules grasses.

 

Les pellicules grasses, qu’est-ce que c’est ?

Les pellicules grasses comme les pellicules sèches viennent d’un dérèglement du cycle de renouvellement des cellules épidermiques du cuir chevelu. Concrètement, la peau du cuir chevelu se renouvelle, en principe, tous les 28 jours. De nouvelles cellules se forment, tandis que les cellules mortes sont poussées à l’extérieur de l’épiderme. Déréglé, ce cycle peut passer de 28 jours à 5 jours. Ici, les cellules mortes ne se détachent pas progressivement, mais s’accrochent les unes aux autres et se concentrent sous forme de squames. Ce processus est parfois accompagné d’une prolifération de champignons aggravant les symptômes.

 

Contrairement aux pellicules sèches, les pellicules grasses sont plus grosses et collantes. Elles peuvent adhérer au crâne en formant une couche compacte qui peut éventuellement asphyxier les cheveux et entraîner leur chute. Elles se reconnaissent à leur aspect jaunâtre. En outre, il faut savoir que les personnes qui sont les plus touchées sont celles qui ont des cuirs chevelus gras. Le sébum leur sert de colle. 

 

Quelles sont les causes des pellicules grasses ?

Au même titre des maladies comme l’eczéma, les pellicules grasses font également partie des héritages génétiques. Dans ce cas, elles peuvent apparaître après la puberté et durer toute une vie. Elles sont aussi dues à un dérèglement hormonal, à une sudation excessive ou à certains traitements médicaux. Le dérèglement du cycle de renouvellement des cellules du cuir chevelu peut également être dû à la prolifération d’un champignon.

 

Par ailleurs, l’apparition des pellicules grasses peut aussi avoir des causes externes comme la pollution, les produits capillaires inadaptés, la consommation d’alcool et de tabac, l’alimentation déséquilibrée et les soins capillaires agressifs. Le changement de climat, l’utilisation de séchoir trop chaud qui agresse l’épiderme ainsi que le port prolongé d’un casque ou d’un bonnet sont aussi des facteurs non négligeables.

 

Parmi les facteurs psychologiques qui favorisent ce dérèglement, on compte le stress, l’anxiété et la fatigue.

 

Comment se débarrasser des pellicules grasses ?

Il faut savoir que les pellicules grasses sont très difficiles à éliminer, il est toujours important de s’en préoccuper pour maintenir la santé du cuir chevelu et des cheveux. Il est envisageable d’utiliser :

 

- Un traitement à base d’antifongiques et d’acide salicylique sous forme d’ampoules à appliquer sur le cuir chevelu. Ce traitement vise à détruire les particules et les agglomérats graisseux sur le cuir chevelu et à combattre la colonisation des champignons ;

- Des produits contenant des corticoïdes qui sont disponibles en pharmacie ou en parapharmacie.

 

L’utilisation de ces produits peut être complétée avec l’administration de compléments alimentaires et de vitamines qui optimisent l’élimination des pellicules grasses. Il faut privilégier les vitamines A, B6 et E. Du côté des oligo-éléments, le sélénium est indispensable. Celui-ci assure un effet antioxydant tout en favorisant la production d’enzyme qui joue un rôle important dans la protection de membranes cellulaires contre les radicaux libres.`

 

Quel shampooing contre les pellicules grasses ?

Les shampooings qui éliminent complètement les pellicules grasses sont inexistants. En revanche, il existe des shampooings et des soins antipelliculaires qui peuvent traiter le cuir chevelu en régulant l’excès de sébum et en ralentissant la prolifération des champignons. Il est envisageable d’utiliser :

- Un shampooing au zinc pyriothine qui permet de combattre les champignons ;

- Un shampooing au goudron de houille qui ralentit la production des cellules dermiques ;

- Un shampooing riche en soufre et en acide salicylique, des actifs kéralotyliques qui permettent d’éliminer les squames. Pour ce faire, ils desquament et éliminent la couche de kératine se trouvant à la surface de la peau ;

- Un shampooing antipelliculaire sans sulfates pour éviter l’agression du cuir chevelu ;

- Un shampooing médicamenteux à base de corticoïdes peut aussi être prescrit par le dermatologue.

 

Il est important de noter que les shampooings antipelliculaires peuvent abîmer les pointes des cheveux, car ils sont destinés à être utilisés sur la racine de la chevelure. Dans ce cas, il est impératif d’apporter de l’hydratation aux cheveux, que ce soit avec un après-shampooing ou une huile.

 

Se débarrasser naturellement des pellicules grasses : comment faire ?

Les produits naturels ne combattent pas nécessairement les causes des pellicules. En revanche, ils aident à atténuer les symptômes comme les irritations de la peau ou les démangeaisons. Parmi les éléments les plus utilisés, il y a l’aloe vera. Le gel de cette plante est à appliquer sur le cuir chevelu pour apporter un soulagement immédiat. À part cela, la poudre d’aspirine, le vinaigre de cidre et le yaourt sont aussi courants. En principe, ils sont à appliquer sur le cuir chevelu tout en effectuant de légers massages. L’utilisation se fait avant l’application du shampooing.

 

Prévenir la récidive des pellicules grasses

La récidive des pellicules grasses peut être fréquente. Cependant, en adoptant de bonnes habitudes de vie, il est possible d’empêcher son retour. En premier lieu, il faut éviter de maltraiter les cheveux, c’est-à-dire que le lavage, le rinçage ainsi que le brossage doivent se faire avec douceur. En rinçant la chevelure, il faut aussi utiliser de l’eau tiède et terminer par un jet d’eau froide. À part cela, il est primordial de toujours nettoyer régulièrement les accessoires utilisés. Il s’agit entre autres du peigne ou de la brosse à cheveux.

 

Mis à part cela, il faut savoir limiter l’utilisation des divers produits comme les gels coiffants, les sprays ou les laques pour ne pas trop agresser le cuir chevelu. Les permanentes, les défrisages et les teintures de la chevelure doivent aussi être espacés pour que le cuir chevelu et les cheveux puissent respirer. Une fréquence d’une fois par mois est suffisante. Il est également important de conserver une alimentation équilibrée au quotidien, c’est-à-dire ni trop riche, ni trop acide.

 

Découvrir les autres soins pour les cheveux gras

Les soins pour les cheveux gras

Produits pour les pellicules grasse