» » » Spray

Spray (Déodorants)

  • Quel déodorant choisir ?

Il existe de nombreux déodorants sur le marché. Il est donc normal que dès fois, les usagers se perdent en ne sachant plus lequel choisir.

 

Généralement, le choix est large entre tout ce qui est stick, spray et roll-on. Cet article sert de guide et permet de retrouver le meilleur déodorant parmi tous les modèles proposés.

  • Attention au sel d’aluminium

Il n’y a pas si longtemps, les clients se tournaient vers les déodorants contenant du sel d’aluminium qui étaient connu pour leur faculté à limiter la transpiration et les mauvaises odeurs. Pourtant, à ce jour, on évite ce composant qui est réputé pour sa faculté à accentuer les cancers du sein.

 

D’ailleurs, de nombreux chercheurs pensent qu’il y a un lien entre le sel d’aluminium et cette pathologie mortelle. Toute porte à croire que le sel d’aluminium contribue à la maturation des tumeurs. C’est pourquoi il vaut mieux éviter les produits qui en contiennent.

 

Le sel d’aluminium fait partie des composants qui rendent un déodorant irritant. En effet, il prévient certes les mauvaises odeurs, mais il accentue les démangeaisons. S’il est vraiment nécessaire de porter un anti-transpirant, autant le faire pour les grandes occasions professionnelles ou pour les cérémonies. Le mieux est d’alterner avec les déodorants pour peaux sensibles.

 

Plutôt que d’utiliser un déodorant anti-transpirant, le mieux est de se laver la peau avec un savon doux afin de minimiser la multiplication des microbes qui sont responsables des mauvaises odeurs.

  • Spray ou stick : quel choix ?

Il faut savoir que le stick n’impacte pas sur la couche d’ozone, même si le spray est plus hygiénique, car il n’est pas de suite appliqué sur la peau.

 

Quoi qu’il en soit, les écolos préconisent l’utilisation des déodorants à bille qui sont moins dangereux.

  • Déodorant simple ou anti-transpirant

L’objectif du déodorant est de limiter les mauvaises odeurs qui tendent à se développer sous les aisselles. Il est mieux de l’utiliser avec modération cependant. Les déodorants peuvent tous contenir du paraben et du sel d’aluminium. C’est pourquoi il vaut mieux ne les utiliser que de temps à autre.

 

Toutefois, il n’y a pas besoin d’être inquiet à longueur de temps. Certes, le déodorant minimise la transpiration, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il est mauvais pour la santé. En suivant ces quelques conseils, l’usager contournera surement les problèmes de cancer.

 

S’il est vraiment nécessaire, il est alors mieux de se tourner vers les déodorants bios qui sont composés d’ingrédients d’origine naturelle.

Spray

picto-flash
Déo-soin Dermato sans sel d'aluminium Rogé Cavaillès - Spray de 75 ml
Faites vite! plus que :
Produit en stock
6.48 € 4.99
-23%
picto-flash
Déodorant Absorb+ 48H Compressé Rogé Cavaillès - Spray de 75 ml
Faites vite! plus que :
Produit en stock
6.48 € 4.48
-31%

Comprendre le fonctionnement des déodorants

Lorsqu’un être humain transpire, il est normal qu’il émette de mauvaises odeurs. Pour éviter que cela ne gêne son entourage, les usagers recourent souvent aux déodorants qui sont efficaces contre les odeurs désagréables.

 

Mais la question qui se pose est celle de savoir comment ces produits fonctionnent pour qu’on ne sente aucune odeur suite à leur application.

 

D’où viennent les odeurs corporelles ?

Il faut savoir que les odeurs sous les aisselles ou celles des pieds et la mauvaise haleine sont causées par de nombreuses bactéries qui sont présentent sur l’homme. Ces microbes sont responsables de la production d’autres agents qui engendrent alors les odeurs.

 

Par rapport à la transpiration, il faut savoir qu’elle est causée par deux sortes de glandes sudoripares dont les glandes encrines et les glandes mérocrines. Les premières sont responsables de la sécrétion d’une sueur qui se compose surtout de sels minéraux et d’eau à 99%. Quant aux secondes, elles produisent une sueur qui est plutôt concentrée en protéines, en lipides et en phéromones.

 

La transpiration en elle-même n’a aucune senteur, mais les microbes, pour leur part, affectionnent la sueur produite par les glandes mérocrines et tendent à les transformer en molécules odorantes. Pour résoudre ce problème, il est mieux d’utiliser des déodorants et des anti-transpirants.

 

Comment le déodorant agit-il ?

Le déodorant a une action directe sur les bactéries. Son rôle est donc de limiter leur multiplication. Il ne faut pas oublier que les déodorants contiennent souvent de l’alcool qui tue les microbes en stérilisant la peau. Cette dernière se voit asséchée après l’application du déodorant. D’où l’absence de transpiration et l’élimination des bactéries du fait qu’ils n’auront plus de quoi se nourrir dans ce cas-là.

 

Il faut savoir que les déodorants sont à base d’aluminium, ce qui leur permet de réduire la taille des pores et de limiter la production de sueur. Ainsi, l’utilisateur ne sera pas en proie à des mauvaises odeurs.