Généralités

Après son extraction, l’argile verte doit être séchée pour agir efficacement. Pour préserver sa qualité, il est conseillé de privilégier un séchage au soleil. Un séchage artificiel peut altérer ses propriétés et affecter son efficacité. Quelle que soit la méthode choisie, l’argile verte peut être utilisée en thérapie naturelle pour ses bienfaits sur l’épiderme et l’organisme. Elle n’est pas en reste dans la médecine conventionnelle. En effet, elle est employée en aligothérapie. Dans ce cas, elle est principalement administrée par voie interne. Dans ce contexte, l’argile verte peut être pris sous forme de comprimés, de gélules ou être diluée dans un liquide. Par voie externe, elle est habituellement utilisée en compresse, en bain, en friction, en enveloppement, en cataplasme, en emplâtre ou en masque. Dans les soins uro-génitaux, elle intervient dans les lavements et les injections vaginales. Dans le domaine de la cosmétique, elle est couramment utilisée dans les produits capillaires.

 

Focus sur ses qualités

Les recherches, les expériences et les observations pratiques lors de son utilisation, ont permis de mettre ses qualités à jour au fur et à mesure. L’argile verte possède notamment une propriété absorbante. Elle a la particularité de réagir à la manière d’une éponge pour absorber les toxines contenues dans les gaz ou l’eau. Il faut savoir que la qualité absorbante de l’argile verte est plus importante lorsqu’elle provient d’une agriculture biologique. En outre, elle est aussi reminéralisante, purifiante et antiseptique. Elle accélère la guérison des plaies en activant la coagulation et la régénération des tissus. Elle est également détoxifiante, antalgique, anticongestive, anti-inflammatoire et adoucissante.

 

L’argile verte est connue pour évacuer, et même détruire les agents pathogènes. Elle a le pouvoir de neutraliser plusieurs genres de microbes et toxines. Cependant, il est déconseillé de manipuler l’argile verte à l’aide d’ustensiles en fer, en métaux oxydables ou en plastique. Ces matériaux peuvent affecter son action. A la place, servez-vous d’ustensiles et de pots fabriqués en bois, en verre ou en grès.

 

Un aperçu de ses bienfaits

Il n’est plus à expliquer que l’argile verte tire sa renommée de ses propriétés curatives qui permettent de soigner les inflammations, les plaies ou également les entorses. Administrée par voie interne, elle a par exemple prouvé son efficacité dans le traitement des pathologies gastro-intestinales. L’argile verte est aussi un compagnon fidèle de l’univers de la beauté, plus particulièrement dans les soins de la peau et des cheveux. Utilisée à bon escient, elle est capable de réguler l’excès de sébum.

 

Visées thérapeutiques

Dans le domaine thérapeutique, l’argile est utilisée pour drainer les pyorrhées et les plaies plus ou moins sévères ; atténuer les contusions, les hématomes, les entorses, les foulures et les œdèmes. Elle apaise les douleurs au niveau des articulations et des muscles, les courbatures. Elle agit également sur les irritations de la peau, les sinusites, les maux de gorge, les coups de soleil, les brûlures superficielles, les ballonnements et les maux de ventre. Dans les traitements des troubles gastro-intestinaux, l’argile verte assainit l’intestin grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes, adoucissantes et antiseptiques.

 

À l’intérieur du corps, l’argile fonctionne comme un stimulant grâce aux actions reminéralisantes de ses oligo-éléments et ses nombreux minéraux. De plus, elle est capable de renforcer les défenses naturelles et contribue à la régénération des cellules. Une fois dans les voies digestives, l’argile verte aspire les toxines qui s’accumulent sur les muqueuses des organes internes comme l’estomac, l’intestin grêle ou le colon.

Avant de recourir à l’argile verte, il est important de demander conseil à un médecin pour connaître la posologie et le mode d’utilisation adéquats. Lorsqu’elle est prescrite pour une administration par voie interne, il est déconseillé de l’associer à des traitements à base de médicaments pharmaceutiques.

 

La propriété absorbante de l’argile verte risque de désactiver les principes actifs des médicaments. Pour l’éviter, il est recommandé d’espacer la prise de l’argile de celle des médicaments pharmaceutiques ou homéopathiques. Par précaution, il est déconseillé d’en consommer si vous avez des problèmes de constipation, si vous souffrez d’occlusions intestinales, de hernie ou d’hypertension. Evitez également la prise d’argile verte en cas de traitement oral à l’huile de paraffine ou si vous suivez un traitement aux rayons X.

 

A l’heure actuelle, certaines spécialités à base d’argile verte ne mentionnent plus l’usage interne.

 

Quelques préparations intéressantes à base d’argile verte

Soins internes :

 

Pour fabriquer une eau d'argile verte, il faut verser de l’eau minérale dans un verre, puis rajouter entre 3 à 6 g d’argile verte. Cela correspond à une à deux cuillères à café environ. Au bout d’un moment, l’argile va se déposer dans le fond du verre. Quand cela arrive, il est formellement interdit d’agiter le verre. Laissez plutôt reposer le mélange toute une nuit. Cela permettra d’enrichir l’eau à l’aide des minéraux présents naturellement dans l’argile verte. Le lendemain matin, récupérez l’eau minéralisée. C’est ce qu’on appelle une eau d’argile verte. La plupart du temps, il est conseillé d'en boire à jeun le matin pour bénéficier des nombreuses vertus de l’argile. Toutefois, il est possible de préparer l’eau d’argile verte le matin pour la boire à l’heure du coucher. La durée de la cure varie généralement entre une et trois semaines, sauf indication clinique contraire. Il faut savoir qu’il est interdit de consommer le dépôt d’argile verte au fond du verre.

 

Pour réaliser une eau argileuse ou lait d'argile, le procédé est sensiblement le même que pour la préparation de l’eau d’argile. Toutefois, le lait d’argile peut être avalé avec le dépôt argileux après un petit temps de pose de 10 minutes au minimum. Cependant, la cure avec un lait d’argile est envisageable si et seulement si l’organisme est déjà habitué à l’eau d’argile. En cas de doute, demandez l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste. Certaines précautions s’imposent concernant la consommation d’argile verte. Elle effet, elle peut interagir avec les vitamines, les minéraux, les acides aminés et les oligo-éléments présents dans les aliments ingérés.

 

Soins externes :

 

En application externe, l’argile permet d’apaiser les coups de soleil, par exemple. Souvent utilisée sous forme de pâte ou en poudre, elle a une texture relativement consistante. Cela la rend facile à appliquer sur les boutons infectés, les égratignures, les coupures, les érythèmes, les eczémas et les morsures, entre autres. Elle va purifier et favoriser la guérison des zones irritées. Une fois que l’argile a séché, rincez abondamment la peau avec de l’eau pour enlever les résidus de matière.

 

Le rôle du cataplasme d’argile verte est surtout de rafraîchir une zone fiévreuse, de soulager une région congestionnée ou enflammée. Pour réaliser un cataplasme à base d’argile verte, il est possible d’acheter les produits préfabriqués proposés sur le marché. Ils peuvent être appliqués directement sur la zone à traiter. Le cataplasme s’utilise généralement froid, mais il peut aussi être légèrement tiédi pour revitaliser ou tonifier la partie traitée. Dans tous les cas, la pose d’un cataplasme permet de soulager les symptômes.

 

Pour fabriquer un cataplasme ou un emplâtre à l’argile verte, versez une quantité suffisante d’argile verte en morceaux dans un récipient adéquat. Recouvrez-la avec de l’eau. Idéalement, prévoyez 50 % d’eau pour 50 % d’argile verte en blocs. Ensuite, laissez reposer au soleil entre 6 à 8 heures de préférence. Cela va permettre au mélange de se charger en énergie pour devenir encore plus actif. L’argile va absorber l’eau au fur et à mesure, et prendra la consistance d’une pâte assez lisse.

 

Dans le cas où il est nécessaire de faire tiédir l’argile, placez-la au soleil ou à proximité d’une source de chaleur comme le radiateur, pour la réchauffer. Pour gagner du temps, il est possible de la réchauffer doucement au bain-marie. Quand vous constatez qu’elle est tiède, placez-en au centre d’un morceau de tissu, puis étalez-la. Privilégiez les textiles naturels comme la soie, le coton ou la laine. Surtout, évitez les matières synthétiques. Placez le tissu renfermant l’argile sur la région à couvrir. Maintenez le cataplasme avec un bandage ou un autre morceau de tissu. La surface du cataplasme doit faire environ le double de la zone de peau à traiter. Si la surface de la peau est irritée, il est conseillé de la protéger contre les émanations de gaz de l’argile en n’appliquant pas le cataplasme à même la peau, mais séparée par un morceau de tissu.

Si le cataplasme est à poser sur le ventre, il est recommandé d’attendre au moins 2 heures après le repas. Il est conseillé de rester allonger et au repos, le temps de l’application. Dans tous les cas, le temps de pose est de 2 à 4 heures pour traiter un organe, surtout si l’argile n’a pas encore séché. Retirez le cataplasme dès qu’il est sec, car cela indique qu’il est souillé. Si des malaises ou autres symptômes inquiétants surgissent au cours du traitement, il est conseillé de l’arrêter immédiatement. Pensez à humidifier le cataplasme pour le retirer facilement. Rincez la peau à l’eau tiède, puis séchez-la à l’aide d’une serviette en coton.

 

Pour les compresses ou les enveloppements à l'argile verte, préparez un substitut aqueux qui va ressembler à une crème liquide. Il ne doit pas avoir la texture d’une pâte épaisse. Remuez le produit fini et trempez une toile dedans. Égouttez le tissu pour enlever le surplus de crème d’argile verte avant de le poser sur la surface à traiter. Lorsque la crème s’assèche, enlevez petit à petit les résidus avec de l’eau tiède jusqu’à ce que la peau soit complètement nettoyée.

 

En cosmétique

Au-delà de son utilisation dans le domaine de la santé, l’argile verte est également un produit très sollicité dans le bien-être et les cosmétiques. Elle s’utilise, entre autres, en masque pour la peau et les cheveux. L’argile verte régule l’excès de sébum. Elle présente l’avantage d’être adaptée à plusieurs types de peau, de celles à tendance mixte aux peaux grasses. Elle est également connue pour contribuer à la lutte contre le vieillissement prématuré de la peau, mais aussi à l’atténuation de la couperose, de l’acné ou des rides. De plus, l’argile verte peut être assemblée avec d’autres produits pour en améliorer l’efficacité. Elle peut notamment être associée à un mélange d’huiles essentielles et d’huile végétale, de l’hydrolat ou encore de la poudre de spiruline.

 

Un masque de beauté à base d’argile verte

Utilisée en masque de beauté, l’argile verte agit en adoucissant, décongestionnant, tonifiant, éclaircissant et purifiant la peau. Ses principes actifs régénèrent les tissus, aident à cicatriser et resserrent les pores. Pour réaliser soi-même un masque de beauté à l’argile verte, il faut mélanger 3 cuillères à soupe d’argile avec 2 à 3 cuillères à café d’eau. Posez le mélange sur le visage en évitant le contour des yeux. Gardez le masque 10 minutes environ. Veillez à ne pas laisser l’argile sécher sur la peau. Si besoin, humidifiez le mélange de temps en temps. Au bout de 10 minutes, retirez le masque à l’eau tiède. Laissez reposer la peau avant d’appliquer une crème hydratante dessus.

 

Pour les cheveux

Comme pour la peau, l’argile verte régule l’excès de sébum, élimine les impuretés ainsi que les toxines. Grâce à ses propriétés cicatrisantes et adoucissantes, elle calme les irritations du cuir chevelu, incluant les eczémas. L’argile verte peut être utilisée sous forme de masque capillaire qui procure une sensation de fraîcheur. Pour avoir des cheveux brillants et éclatants, il est conseillé de les rincer avec de l’eau citronnée après l’application du masque capillaire. Pour éliminer efficacement l’excès de sébum, l’argile verte peut être associée avec de l’huile essentielle de romarin, de cyprès ou de citron. Pour combattre les pellicules, mélangez-la avec un peu d’essence de cèdre et d’hydrolat de romarin.

 

Pour les soins dentaires

En plus des multiples usages cités dans les paragraphes précédents, l’argile verte peut également être utilisée comme dentifrice. En outre, le mélange peut également servir de bain de bouche ou pour le gargarisme. Dans ce contexte, elle aide à éliminer les toxines qui se trouvent dans la salive, mais également les résidus des aliments absorbés. Sachez qu’il est possible de confectionner une pâte dentifrice à partir d’un mélange d’argile verte surfine et ventilée avec de l’eau purifiée. Toutefois, cette préparation ne doit être utilisée que 3 fois par semaine au maximum. En effet, l’argile s’avère être trop abrasive, surtout pour l’émail dentaire qui est fragile. Une utilisation excessive risque donc d’abîmer vos dents.

 

Pour les bains

En thalassothérapie, l’argile verte est essentiellement préconisée pour réaliser des bains de boue. Il est possible de prendre un bain de boue chez vous. Toutefois, il est conseillé de jeter le produit à l’extérieur pour éviter de boucher les canalisations une fois le bain terminé. Pour obtenir le liquide souhaité, versez une quantité raisonnable de poudre d’argile verte dans l’eau de votre bain. Mélangez bien avant de vous glisser dans l’eau. Notez que ce type de soin est parfait pour adoucir l’épiderme de façon optimale.

 

En tant que désodorisant

Dans le quotidien, l’argile verte ne sert pas uniquement pour ses vertus curatives. En effet, elle est aussi efficace pour éliminer les impuretés et les éventuelles substances malodorantes. Parmi ses nombreuses propriétés, elle dispose, entre autres, d’un pouvoir désodorisant. Elle peut ainsi être utilisée pour assainir et désodoriser les vêtements, le linge de maison, les objets, le réfrigérateur, et même les placards à chaussures. Accessible à tous les budgets, l’argile verte est une solution simple et peu onéreuse à de nombreux problèmes rencontrés au quotidien, tant sur le plan de la santé que dans d’autres domaines.

 

Quelques conseils à prendre en compte

Peu importe son usage, l’argile verte ne doit jamais être réutilisée dans les soins corporels après avoir servi. De par sa propriété absorbante, elle se charge de toxines une fois utilisée. Elle doit donc être immédiatement jetée pour éviter les risques pour la santé. Par contre, il est possible de la réutiliser pour laver les textiles en prenant certaines précautions.

 

Par ailleurs, il est plus judicieux d’utiliser des ustensiles en verre, en porcelaine, en céramique ou en bois pour manipuler l’argile verte sans risquer d’altérer ou de désactiver ses propriétés. En revanche, il est formellement interdit de recourir à des accessoires en métal pour réaliser les préparations à base d’argile. L’argile verte est facilement accessible. Elle est commercialisée dans les pharmacies, mais aussi dans les boutiques bios en ligne et sur des sites spécialisés.

 

Précautions d'emploi

Même s’il a été prouvé que l’argile verte est un remède naturel, il est conseillé d’éviter le surdosage. Celui-ci est susceptible de provoquer des dégâts considérables, semblable aux effets néfastes que l’on constate après une mauvaise utilisation de médicaments thérapeutiques. Par exemple, l’argile verte peut aggraver une hypertension artérielle si elle n’est pas utilisée correctement. Dans ce cas précis, le sujet ne doit pas consommer plus de 1 cuillerée à café de préparation à base d’argile verte par semaine, et de préférence en prise espacée.

 

Contre-indications

En administration par voie interne, l’argile verte est déconseillée aux personnes présentant des symptômes d’hypertension artérielle, aux individus souffrants de constipation, d’occlusion intestinale ou de hernie. Elle est aussi proscrite chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans. En raison de son effet absorbant, elle peut neutraliser les principes actifs d’un certain nombre de médicaments courants. C’est pourquoi, il est conseillé de toujours prendre l’argile verte à distance des autres produits. En cas de doute, référez-vous plutôt aux conseils des médecins ou des pharmaciens.