» » » Diabète

Diabète (Troubles métaboliques)

Conseils santé

 

Au sens le plus général du terme, le diabète est une affection caractérisée par une élévation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) qui peut s'accompagner d'une glycosurie (présence de sucre dans les urines). On distingue le diabète insulinodépendant (traitement par piqûres) et le diabète non insulinodépendant. 


On peut que, avec des conseils hygiénodiététiques adaptés, les médicaments préparés à partir de Calcarea carbonica ostrearum permettent de reculer le moment ou il faudra mettre en place un traitement antidiabétique chez les sujets obèses de plus de cinquante ans. Des travaux ont montré l'intérêt de dilutions homéopathiques d'insuline (hormone régissant la glycémie) dans ce type d'affection.
 

Diabète

L'homéopathie, ses utilisations ainsi que ses principes

Consulter un spécialiste en homéopathie vous donnera les moyens de profiter au maximum des bienfaits de cette technique. Les produits à prendre peuvent s'étaler sur plusieurs périodes de la journée, et cela est encore plus vrai si votre ordonnance comporte de nombreux produits différents.



Soins courts ou longs

En général, de nombreux types de maladies, aiguës ou récidivantes, peuvent être traités par l'homéopathie. Un traitement de quelques jours parvient à guérir une affection à évolution rapide. L'homéopathie est un bon moyen pour parer l'apparition des attaques dans les maladies chroniques, mais également l'intensité de ces dernières.

N'oubliez pas enfin que votre praticien peut faire une ordonnance dite « pluraliste », intégrant différents granules. Un homéopathe dit "uniciste" n'a pas recours à des produits additionnels, mais à un seul principe actif.



Dilution, similitude et autoguérison à la base des principes qui régissent l'homéopathie

Le plus souvent, le corps seul est capable de générer le mécanisme de guérison. Afin d'entamer ce processus, l'homéopathie joue un rôle capital. La personne qui consulte a-t-elle des antécédents médicaux ? Comment son corps réagit-il quand il est confronté à la maladie ? La réponse à ces multiples questions est décisive pour l'expert en homéopathie. La similitude est à l'un des piliers de la médecine homéopathique. Si elle est utilisée dans des doses très réduites, une substance produisant des effets similaires à ceux de la maladie a la capacité de soigner un patient. L'homéopathie utilise des plantes, mais aussi différentes substances d'origine animale, comme l'encre de seiche ou le venin de serpent. En ce qui concerne d'autres spécialités homéopathiques, des produits chimiques ou minéraux les composent. L'eau et la teinture mère comptent parmi les éléments pouvant être employés dans les remèdes afin de diluer le principe actif, et ainsi décupler son efficacité. Plus on réduit la proportion du principe actif et plus celui-ci fera effet. C'est la raison qui fait que l'expression « à doses homéopathiques » fait partie du langage courant !

 

Formes de traitements

Femmes ou hommes, personnes jeunes ou vieilles, l'homéopathie est prescriptible à tous.

L'homéopathie est connue pour ses granules, mais on peut également prendre les traitements sous forme de comprimés, de suppositoires ou de gels.

 

Les Français enthousiasmés par l'homéopathie

À la fin du XVIIIe siècle, c'est un médecin basé en Allemagne qui a identifié les grands principes de l'homéopathie. Dans l'Hexagone, les effets positifs de l'homéopathie sont reconnus de façon officielle par le CNOM, et cela depuis 1997. Aujourd'hui, plus de 50% des Français ont recours à cette médecine douce et un généraliste sur cinq déclare prescrire des traitements homéopathiques de façon régulière. S'il n'est pas difficile d'acheter des tubes homéopathiques, nous vous recommandons de suivre les conseils d'un spécialiste.