» » Comment utiliser un shampoing solide ?

Comment utiliser un shampoing solide ?

lundi 30 mai 2022

 

Le shampoing solide se définit comme le nouveau produit phare des adeptes de « slow cosmétique et de beauté zéro déchet ». Cependant, de quoi il s’agit et comment choisir le meilleur type de shampoing solide du marché ?

 


 

cheveux soyeux

Pourquoi utiliser un shampoing solide ?

Les shampoings sont les cosmétiques souvent sujets à des polémiques. En plus de contenir des sulfates et des silicones, ils se composent parfois de polymères et finissent par étouffer la fibre du cheveu. Par ailleurs, il s’agit également d’un produit qui se compose majoritairement d’eau et qui est contenu dans une bouteille faite en plastique. Une fois le contenu vidé, il faudra se débarrasser de cette dernière. Ce qui pollue l’environnement. Avec le concept de zéro déchet qui monte en flèche, les fabricants de shampoing optent pour le shampoing solide. De quoi parle-t-on ?

 

Quelle définition pour le shampoing solide ?

Voici un cosmétique se présentant sous diverses formes et prenant la morphologie d’un pain de savon ou encore d’un cannelé. Ce cosmétique est sec et dur en même temps. D’ailleurs, c’est ce qui lui vaut son appellation. Une fois que ce savon entre en contact avec l’eau, il mousse à l’image d’une savonnette classique. Il est caractérisé par une capacité nettoyante et détergente en même temps. Le marché propose différentes sortes de shampoings solides.

  • À la découverte des savons shampoings

Ce sont des savons faisant l’objet d’une saponification surgras à froid. Dans le cadre de leur composition, les fabricants ajoutent de la poudre de plante ou encore de l’argile pour faire en sorte que le produit s’adapte à la chevelure. Certaines variantes de shampoings solides, à titre d’exemple, se composent de rhassoul qui se définit comme une argile lavant les cheveux grâce aux saponines.

  • Shampoings solides contenant des tensio-actifs doux

Ces cosmétiques ressemblent à du savon à froid et font l’objet d’un moulage original. Ici, l’huile n’a pas été saponifiée. La préparation s’est faite à base de tensio-actifs qui sont surtout des agents lavants et doux issus de végétaux.

 

Principe d’utilisation du shampoing solide

Il suffit de se mouiller les cheveux et d’y appliquer le shampoing pour le laisser mousser. Il ne reste qu’à répartir cette dernière sur les cheveux avant de laisser agir.

 

Quels détails pour bien choisir son shampoing solide ?

Il est préconisé de choisir son shampoing solide en se basant sur le type de cheveux et sur les besoins de l’utilisateur. Une personne ayant des cheveux secs désire certainement les rendre brillants et doux. Il convient d’opter pour un produit se composant d’ingrédients doux et nourrissants, à l’instar des huiles végétales et des beurres végétaux. Les shampoings durs se composent d’ingrédients naturels, dont l’huile de coco et les algues marines qui permettent d’hydrater les cheveux. De même, les produits qui se composent d’huiles essentielles, dont celle du romarin et celle de lavande, sont à privilégier.

Certains ingrédients sont à préférer absolument dans un shampoing solide tel que : 

 

huile de noix de coco

  • L’huile de noix de coco : elle contient une importante quantité de vitamines et de minéraux. Ce qui lui permet d’adoucir, de protéger et d’assouplir les cheveux. D’ailleurs, de grandes marques qui concoctent de la crème pour cheveux usent principalement de cet ingrédient.
  • L’huile de ricin : voici un autre produit phare qui revigore et hydrate les cheveux en plus de fortifier la racine du cuir chevelu. L’huile de ricin stimule la repousse du cheveu en plus d’en fortifier la base. Elle nourrit et répare les cheveux en proie à la sécheresse.
  • L’huile de jojoba : cette dernière est absorbée aisément par le cuir chevelu. Grâce à son action, cette huile ajuste la production de sébum en plus de limiter les problèmes de chute de cheveux. Elle hydrate la chevelure et leur redonne de la souplesse et de la brillance.
  • Vinaigre de cidre : c’est un autre composant à privilégier dans les shampoings solides. Ce vinaigre est riche en minéraux et rend les cheveux brillants. Il ravive les cheveux ternes.
  • Argile blanche : elle a le mérite de nettoyer les cheveux en douceur et de les rendre beaucoup plus soyeux.
  • Huile de moutarde : elle nourrit la fibre capillaire en plus de la gainer. Elle stimule la circulation sanguine des cheveux et l’aide à combattre la chute capillaire. De plus, elle s’avère extrêmement utile contre les pellicules.
  • Poudre d’amla : depuis de nombreuses décennies, les produits contenant de l’Amla sont réputés pour leur capacité à stimuler les racines. Ce qui favorise la pousse des cheveux en plus d’en ralentir la chute.
  • Argile bleue : elle restructure la fibre capillaire et renforce le bulbe pour permettre à l’individu d’afficher une coiffure pleine de vitalité.
  • L’huile essentielle d’orange douce : équilibre la chevelure en plus d’offrir une sensation de bien-être grâce à son effluve vivifiant et extrêmement doux.
  • L’huile essentielle de géranium : assainit et purifie.
  • Le sirop d’érable, pour sa part, permet d’adoucir les cheveux et les rend plus soyeux.

Il est capital de choisir un shampoing solide se composant de tensioactifs qui soient biodégradables et doux. Les cosmétiques naturels et bios sont les plus approuvés. Ainsi, il vaut mieux opter pour un shampoing solide se composant de dérivés d’acides gras venant de l’huile de coco ou de la noix de coco. Dans ce dernier cas, la coco-bétaine fera parfaitement l’affaire. Ces composants permettent d’avoir une mousse douce qui n’assèche pas les cheveux et qui fait du bien au cuir chevelu.

 

Quid de l’efficacité du shampoing solide ?

En ce qui concerne l’efficience du shampoing solide, il faut d’ores et déjà savoir qu’il ravit les usagers, car il ne contient aucune trace de silicone. Ainsi, il est exempt de conservateurs, ces ingrédients néfastes qui agissent négativement sur la santé du cuir chevelu. Comme il fait partie des produits naturels, il est fortement prisé par les utilisateurs qui prônent le bio.

 

Pourquoi choisir un shampoing solide ? savon shampoing solide

Le premier motif conduisant une personne à se laisser séduire par le shampoing solide est sans doute sa caractéristique zéro déchet. Certes, il n’y a plus d’emballage pour polluer l’environnement. Par ailleurs, ce produit fait également du bien aux cheveux et c’est ce qui conduit les consommateurs à le choisir au détriment des autres produits commercialisés en grande surface. Ainsi que précisé, le shampoing solide contient surtout du beurre végétal, des huiles pour protéger les cheveux ou encore des revitalisants. Généralement, ils correspondent à n’importe quels besoins.

 

Ce type de shampoing fait aussi du bien au porte-monnaie. En effet, un seul équivaut à un total de trois bouteilles de shampoing simple. De plus, il a le mérite de valoir bien moins cher. Ce qui permet d’économiser.

 

Le shampoing solide permet également d’économiser de la place dans sa valise. Certes, il est léger et petit. Ainsi, il peut s’emporter partout sur soi. Il se glisse aisément dans une poche et aucun risque de déversement n’est à craindre. Voici un shampoing efficace et simple en même temps.

 

Pour bien conserver le shampoing solide

Bien que le shampoing solide semble plus qu’intéressant, il est nécessaire de le conserver le plus longtemps possible et de le laisser sécher. Certes, en restant humide, il risque de se transformer en nid de bactéries. Ainsi, différentes options s’offrent à un usager pour garder son shampoing solide le plus longtemps possible.

 

La première option et la plus facile consiste à déposer le shampoing sur un porte-savon pour le laisser sécher à l’air libre. Une fois qu’il est bien sec, il ne reste plus qu’à le déposer dans une petite boîte ou un porte-savon. Du papier toilette sec et propre peut également servir pour le rangement du shampoing solide.

Stocker le shampoing solide dans un filet suspendu ou dans un gant de toilette permet également de le conserver dans les meilleures conditions.

 

Quelle recette pour réaliser son propre shampoing solide ?

Certaines personnes songent à tester les shampoings solides et surtout, à en concevoir par leurs propres moyens. Pour ce faire, il suffit de disposer de Sodium CocoylIsethionate ou tensioactif SCI. C’est un dérivé de coco qui est nécessaire à cette préparation. Ainsi, le produit mousse sur les cheveux, en plus d’aider la texture de la fibre capillaire à s’adoucir. Pour 100 g de shampoing, il convient de compter 60 g de SCI.

 

Pour un shampoing minéral ou végétal, en plus du rhassoul et de l’argile, il est possible de miser sur l’ortie. Le tout dépend du type de cheveux. La composition de ce produit naturel contient encore un agent nourrissant, à l’instar de l’huile d’argan, du beurre de karité ou encore de l’huile d’avocat et du beurre de cacao. 25 g sont nécessaires à l’obtention de 100 g de préparation.

 

Il faut également prévoir une base liquide qui peut être une eau florale ou une eau minérale. Cette dernière dissout le SCI pour lui permettre de créer un mélange avec le reste de la préparation. Cette base ne dépasse pas 15 % du mélange.

 

Il est aussi judicieux de prévoir des huiles essentielles dans la recette de shampoing solide. C’est un choix malin qui donnera une excellente odeur à la chevelure. Encore qu’ici également, le choix s’opère en fonction de la nature des cheveux. Pour une chevelure fragile ou claire, l’huile essentielle de camomille est la meilleure, tandis que le tea tree s’utilise pour les cheveux gras. Toutefois, il vaut mieux prendre garde à ces huiles essentielles chez les personnes allergiques et les femmes enceintes. Cet ingrédient ne s’ajoute pas aux shampoings solides pour enfants.

 

Comment concevoir son shampoing solide en quelques étapes ?

Le shampoing solide se conçoit encore plus aisément qu’une pâtisserie. De plus, il est possible de lui faire prendre n’importe quelle morphologie. Le produit final prend la forme du moule dans lequel il est fabriqué. Il suffit de faire fondre le tensioactif en plus de l’agent nourrissant et de l’eau en les plaçant ensemble dans un bol. Le shampoing solide ne requiert que des ustensiles de cuisine du quotidien. Lorsque le mélange chauffe, il ne reste qu’à le retirer du feu et y ajouter des huiles essentielles et de la poudre. Il convient d’installer la préparation dans un moule souple fait en silicone. De nombreuses personnes optent pour un moule à cannelé. Il ne reste qu’à laisser reposer pendant deux heures jusqu’à ce que la texture durcisse pour permettre un démoulage sans cassure. Le savon obtenu se laisse sécher à l’air libre pendant toute une semaine.

 

Trouver les bons ingrédients en fonction du type de cheveux

cheveux cassant

 

Concevoir ses propres cosmétiques présente de nombreux avantages. Certes, le fabricant peut personnaliser ses produits à l’infini. Néanmoins, le choix des ingrédients se fait selon le type de cheveux. D’ores et déjà, il faut choisir la bonne variante d’huile végétale. Pour des cheveux normaux, il est mieux d’opter pour de l’huile d’argan, de l’huile d’olive ou encore de l’huile d’amande douce et de macadamia.

 

Les cheveux secs, pour leur part, préféreront une huile nourrissante, dont celle de coco, de ricin ou encore de karité. Les cheveux gras supportent l’huile de jojoba limitant la production de sébum et ajustant sa sécrétion.

 

De surcroît, il convient aussi d’ajouter les bonnes poudres au shampoing solide. Les cheveux secs et normaux profitent des vertus démêlantes caractérisant la poudre de shikakai. Les cheveux gras préfèrent l’huile de rhassoul.

 

Ensuite, il y a les huiles essentielles certes optionnelles, mais qui apportent un plus au shampoing solide. Pour des cheveux normaux, un shampoing solide à l’huile essentielle d’ylang-ylang est le meilleur. Sinon, l’huile essentielle de lavande adoucissante convient également. Quant aux cheveux secs, ils bénéficient des bienfaits de l’orange douce. Les cheveux gras, pour leur part, préfèrent l’huile essentielle de menthe verte ou celle du citron.

 

De nombreuses marques essaient le shampoing solide

D’ores et déjà, de nombreuses personnes tendent actuellement à privilégier les produits de beauté bio. Il en est de même des marques qui conçoivent les produits cosmétiques qui tendent à créer de nouvelles formules intégrant un maximum de produits bio. Ces compositions sont excellentes tant pour la santé personnelle que pour celle de la famille. Ainsi, les fabricants se tournent également vers le shampoing solide. De nombreux motifs expliquent ce changement de voie. D’abord, le shampoing solide est un cosmétique bio qui ne contient pas de conservateurs nuisibles à la sphère environnementale. Par ailleurs, ce type de shampoing, comme les autres produits bios, constitue un engagement pour les générations futures.

 

Le shampoing solide : le nouveau bébé du marketing cosmétique

Les consommateurs tendent à préférer ce type de fabrication purement naturelle. Pour booster les ventes et apporter un souffle nouveau à la stratégie marketing, ce type de shampoing est vivement préconisé. Esthétique et originale par sa forme de cannelé, les consommateurs auront de suite envie de l’essayer. Les huiles essentielles, dont celle du pin sylvestre, lui procure une fraîcheur adulée par les adeptes de beauté. Avec ce petit shampoing pratique, les clauses du contrat sont remplies. Les cheveux restent propres et le produit permet de réaliser des économies, car il met plus de temps à se consommer comparé à un shampoing classique. Bien que ce shampoing soit assez onéreux pour son allure de poids plume, il ne mettra pas de temps à faire l’unanimité. Effectivement, les shampoings liquides contiennent trop d’informations chimiques sur leurs étiquettes, alors qu’ici, le produit naturel ne se compose que d’une base et de quelques arômes.

 

Un shampoing avec des avantages et peu d’inconvénients

Le shampoing solide représente ce joli petit galet vegan qui est dépourvu d’huile de palme et qui est conçu à la main en France. Il assure une double fonction, car c’est un shampoing et un soin en même temps. Il simplifie le coiffage des cheveux colorés, fins et frisés. De plus, aucune différence n’est notée par rapport au démêlage de cheveux. Les consommateurs profitent de cheveux propres et naturels pendant quelques jours. Il convient juste de choisir le bon shampoing, car certaines compositions n’imprègnent pas toute la coiffure en plus d’afficher des prix élevés. Ce qui ne ravie pas forcément les utilisateurs.

 

Attention quand même à l’argile et aux parfums…

 

Les shampoings solides sont de véritables produits créés par les savonneries elles-mêmes. Ainsi, ce sont des procédés sûrs caractérisés par des formules similaires à celles des savons classiques. À noter que le savon est l’un des pires cosmétiques. En effet, le savon se compose de soude qui a tendance à alcaliniser la peau. Ce qui abîme le film hydrolipidique protégeant l’épiderme. Ce dernier devient ainsi vulnérable. Heureusement, ces soucis disparaissent avec le shampoing solide caractérisé par une formule exempte de savon.

 

Les shampoings solides se composent de tensioactifs de synthèse. Effectivement, cela ne pose pas de problème pour le bien-être, mais il est quand même faux de dire que ces produits sont 100 % naturels. De surcroît, ils contiennent parfois de l’argile. Pourtant, cette dernière peut contenir des microbes ou encore des métaux lourds en fonction de la carrière où elle a été prélevée. Ainsi, il convient de bien choisir son revendeur et de s’assurer de la provenance des ingrédients aussi bios soient-ils.

 

À tenir éloigné des enfants

D’un autre côté, le shampoing solide prend cette forme de succulent cannelé bordelais. Ainsi, les enfants peuvent avoir envie de le mettre dans la bouche. Bien que le produit soit naturel, il n’en est pas moins dangereux et comme tout produit de beauté, il est à tenir hors de la portée des plus jeunes. 

 

Sur quelles bases choisir un shampoing solide ?

Il faut éviter d’acheter les shampoings solides qui sont contenus dans des emballages, car ils sont censés être zéro déchet. Bien qu’il puisse valoir assez cher, il doit être économique et suffire à de nombreux usages. La composition de ce shampoing est naturelle et biodégradable. Ainsi, la formulation ne doit en aucun cas contenir des perturbateurs endocriniens et des silicones. En plus de bien mousser, le shampoing doit se caractériser par une odeur agréable. Ce modèle de shampoing nourrit et démêle la chevelure.

 

Le shampoing solide peut donc s’emporter partout ainsi que stipulé. Ce faisant, le fabricant doit pouvoir proposer en miniature de voyage. Il s’achète normalement dans n’importe quel magasin proposant des produits bios. Il est caractérisé par une composition cruelty free. Certains shampoings solides sont utilisés au quotidien, tandis que d’autres se réservent à un détox du cuir chevelu.

 

Pourquoi de nombreux usagers refusent de concevoir leur propre shampoing solide ?

Plus haut, nous avons parlé de la conception de shampoing solide à domicile. Néanmoins, pour certaines personnes, il est préférable d’acheter un produit tout fait pour différentes raisons.

 

Premièrement, créer son propre shampoing solide requiert divers matériels en plus des matières premières naturelles (huiles essentielles, argiles…), ce qui n’est pas vraiment écologique pour certains qui préfèrent laisser la nature tranquille. Deuxièmement, ce processus nécessite également du temps. Troisièmement, laisser les entreprises éthiques et écologiques créer leur propre shampoing solide revient à stimuler la création d’emploi et à repousser les œuvres des grosses firmes polluantes s’adonnant à la conception de shampoings chimiques néfastes pour l’homme et pour l’environnement.

 

Par ailleurs, pour d’autres personnes, le Do itYourself en matière de shampoing solide n’est pas recommandable. Certes, le fait maison ne fonctionne pas toujours comme espéré. Certains utilisateurs affirment que le shampoing obtenu ne mousse pas plus qu’un genre de shampoing classique. Ils affirment même que le produit naturel créé ne nettoie pas les cheveux. C’est pourquoi ces usagers préfèrent en rester aux simples shampoings en bouteille.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 514
Beauté 8
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164