Comment utiliser les fleurs de bach ?

vendredi 08 mars 2019
fleur de bach guide

Les fleurs de BACH ont été créées en vue d’agir sur les émotions d’une personne, notamment les émotions négatives. Le Dr Edward BACH, disparu en 1936, est à l’origine de ces extraits liquides de plantes portant son nom et qui sont connus sur le marché de la phytothérapie depuis environ 70 ans en raison de leurs bienfaits.

 

D’après ce chercheur, ces élixirs floraux n’ont pas d’effet secondaire. Ils permettent de résoudre les difficultés émotionnelles et comportementales, que ce soit chez un sujet adulte ou enfant.

 

Comment se servir de ces extraits de fleurs ? Comment les extraire ? Quelles sont les fleurs de BACH existantes actuellement ? Comment choisir l’élixir adapté ? Ces élixirs peuvent-ils être administrés aux animaux ou aux plantes ? Comment les conserver ?...

 

Voilà des questions parmi tant d’autres que bon nombre d’adeptes de la médecine naturelle se posent souvent.

 

Comment utiliser les fleurs de BACH ?

Ces extraits de fleurs peuvent être administrés sous deux formes : par voie cutanée et par voie orale.

 

Par voie cutanée : il convient de masser directement la peau. Les endroits privilégiés restent, entre autres, la paume des mains, les poignets et les lèvres. Ce premier mode d’administration est souvent conseillé dans le cas où le sujet ne peut avaler l’élixir. On peut aussi se baigner durant 15 à 20 minutes dans de l’eau à laquelle on a ajouté quelques gouttes de fleurs de BACH.

 

On dit que de cette manière, l’ensemble de l’organisme profitera des bienfaits du produit. En cas de présence d’affections de la peau, on peut procéder de la façon suivante : verser quelques gouttes de l’élixir à l’eau utilisée pour traiter la maladie. Ensuite, pulvériser sur les zones concernées, laisser agir pendant quelques minutes avant de s’habiller.

 

Les fleurs peuvent être administrées chez les jeunes enfants souffrant souvent de cauchemars ou d’insomnie. Dans ce cas, il convient de verser de petites quantités sur les taies d’oreillers et les draps.

 

Par voie orale : traditionnellement, l’élixir est administré de façon sublinguale – sous la langue – ceci accélérant l’efficacité du produit. Il peut être consommé pur ou dilué. Selon la convenance de chacun, l’essence de fleur peut alors faire l’objet d’une dilution dans de l’eau pure ou dans du jus de fruits. Éviter de les dissoudre dans des boissons à base de gaz ou de caféine.

 

Pour une administration non diluée, il faut veiller à ce que le compte-gouttes ne soit pas en contact avec l’intérieur de la goutte. Les bactéries buccales peuvent en effet infecter éventuellement tout le reste du flacon.

 

L’administration chez les enfants et bébés se fait en mélangeant les gouttes avec leur alimentation, dans l’assiette ou dans le biberon. Les élixirs ne sont pas contre-indiqués chez les femmes qui allaitent.

 

Pour ce qui est de la posologie et de la durée du traitement, ils sont variables selon les patients et la gravité du problème. De manière générale, compter précisément 4 gouttes à avaler 6 fois dans la journée. Il se peut que des effets positifs soient visibles après seulement quelques jours. Néanmoins, la cure ne devrait être interrompue, car elle devrait durer au moins 3 mois afin d’obtenir des résultats fiables et durables.

 

Comment obtenir les fleurs de BACH ?

Les fleurs de BACH, faisant partie de la médecine naturelle, sont obtenues à partir de l’extraction d’élixirs depuis les pétales de fleurs. De manière générale, le processus de fabrication se fait comme suit : prélever les fleurs, les déposer ensuite sous le soleil pour avoir une bonne macération.

 

Au-delà de 3 à 4 heures, retirer les fleurs en veillant à ne pas toucher à l’essence qui en découle. Verser par la suite une quantité suffisante d’alcool afin que le liquide obtenu puisse se conserver facilement.

 

La fabrication des 38 remèdes floraux propagés actuellement sur le marché se déroule de cette manière.

 

Combien de fleurs de BACH existent actuellement sur le marché ?

On compte actuellement 38 fleurs de BACH différentes. À chaque essence florale correspond un état émotionnel particulier. Ces élixirs autorisent le traitement et même la guérison du patient. Ils sont dédiés à « rectifier » les émotions négatives. Ces extraits se répartissent en 7 catégories correspondant aux 7 classifications des émotions selon le Dr BACH.

 

Parmi ces émotions, il y a le manque d’intérêt, la tristesse et la solitude. Parmi ces fleurs, on citera entre autres : Sweet Chestnut, Star of Bethlehem, Rock Water, Red Chestnut qui sont destinés respectivement à apaiser l’angoisse extrême, le chagrin, l’auto-répression et l’anxiété excessive.

 

Pour un sujet souffrant d’incapacité à se relever et à tirer des leçons à partir de ses erreurs, la fleur dénommée Chestnut Bud est la plus adaptée. Si le patient rêve continuellement de son avenir et néglige le temps présent, l’administration de l’élixir dit Clematis lui est suggérée.

 

Pour une personne victime d’un amour possessif, ce qui atteint aussi bien les hommes que les femmes, l’essence issue de la fleur Chicory reste la plus convenable. Le Dr BACH propose l’élixir baptisé Centaury aux sujets qui pensent incessamment et exagérément à servir autrui.

 

Pour remédier à l’anxiété et la peur, il présente la fleur Aspen. Ce chercheur présente à tous ceux qui souffrent de torture mentale l’élixir qu’il a appelé Agrimony. L’essence dite Gentian convient particulièrement aux étudiants et à tous ceux qui suivent encore des études, car elle est dédiée à apaiser le découragement suite à un échec.

 

La suspicion, la soif de vengeance ainsi que la haine peuvent être soignées et traitées grâce à la fleur appelée Holly. Les personnes qui n’ont jamais d’espoir dans leur vie peuvent se faire soigner au moyen de l’essence dénommée Gorse.

 

Bon nombre de personnes souffrent aujourd’hui de tristesse profonde sans qu’elles en connaissent la véritable raison. L’essence dénommée Mustard leur convient, car elle apaise efficacement ce trouble. Pour ceux qui n’ont pas confiance en leurs capacités, le Dr BACH leur propose la fleur Larch.

 

Pour les nostalgiques, la fleur appelée Honeysyckle reste la meilleure solution, elle enlève tout ce qui est sentiment tendant à vivre continuellement dans le passé. Pour quelqu’un qui éprouve un excès d’enthousiasme, le Vervain constitue le remède le plus convenable.

 

Le Water Violet aide les personnes solitaires à sortir de leur « bulle ». Bref, quasiment tous les troubles émotionnels et comportementaux peuvent faire l’objet d’une guérison grâce aux Fleurs de BACH.

 

Quel élixir est le plus adapté parmi ce large choix ?

Avant tout, il est indispensable de se connaître soi-même, de comprendre son état psychique, son humeur, de détecter l’émotion perturbatrice, bref, de s’auto-analyser.

 

Diversifiées en vue de concerner la totalité des problèmes émotionnels, les fleurs de BACH offrent un large panel de soins et de traitements. Elles sont destinées à guérir la cause et non pas la maladie. Il convient de bien déterminer l’origine d’une émotion négative afin de savoir l’élixir qui convient le plus. Dans ce sens, la réalisation d’un diagnostic est cruciale avant toute décision de prendre un extrait.

 

Afin d’obtenir le résultat escompté, celui d’apporter une harmonie agréable à un comportement se trouvant en état de déséquilibre, il convient de faire un choix judicieux de l’extrait. De cette façon, la fleur procurera à coup sûr son efficacité. Par contre, si par erreur ou par méconnaissance, le remède administré ne correspond pas à la maladie supposée, la fleur ne produira pas d’effet sur le patient. C’est comme si celui-ci n’a pas absorbé l’élixir.

 

De même, il importe peu de boire de nombreux élixirs à la fois, espérant que cela produira un meilleur effet positif et plus rapide. À ce propos, le Dr BACH souligne que les effets des fleurs se neutraliseraient. Il convient alors de prendre en même temps 5 ou 7 élixirs tout au plus ou encore mieux pour traiter les émotions négatives une à une.

 

Pour choisir l’élixir le plus convenable, il importe de lire attentivement la description des élixirs et de la comparer à la description des ressentis émotionnels négatifs supposés.

 

Fleurs de BACH et animaux

Les animaux domestiques notamment sont sujets aux troubles émotionnels divers. Pareils aux humains, ils peuvent aussi ressentir des peurs, du stress, des traumatismes, etc.

 

Les élixirs étant dédiés à apaiser et guérir ces problèmes émotionnels, ils peuvent ainsi être administrés aux animaux. Donnée à un chien par exemple, cette forme de thérapie animalière permettra à l’animal de retrouver son calme, son assurance et du réconfort. Pour ce faire, il suffit de diluer, c’est-à-dire de verser des gouttes pures dans une petite quantité d’eau. On peut aussi ajouter ces élixirs dans l’alimentation de l’animal ou dans des friandises.

 

Dans toute administration de ces extraits de fleurs, il importe de rester circonspect quant au nombre de gouttes utilisées. D’ailleurs, le flacon est accompagné d’un compte-gouttes qui permettra d’éviter tout surplus éventuel.

 

La conservation des Fleurs de BACH

Comme tous produits destinés à la guérison, les fleurs de BACH requièrent elles aussi un conditionnement et une conservation adéquats. C’est pour cette raison que l’emballage de ces élixirs est fabriqué spécialement afin d’éviter toute péremption dans le temps. Cependant, afin d’opérer conformément à la législation en vigueur, les fabricants ont tout de même pensé à mentionner sur le flacon une date limite d’utilisation.

 

Après chaque usage, il est conseillé aux patients de fermer tout de suite le flacon, de les installer à l’abri du soleil et dans un endroit frais, ne dépassant pas 37°C. Par ailleurs, il convient d’éviter de poser l’élixir tout près des appareils susceptibles d’émettre des ondes magnétiques. Éviter également de placer les extraits composés d’alcool dans le réfrigérateur.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.