» » » Thermomètres

Thermomètres (Autodiagnostique)

  • Thermomètre médical : lequel choisir ?

Le thermomètre est un outil indispensable aussi bien pour le personnel médical que chez soi. Dès l’apparition de quelques symptômes comme la toux, les céphalées … la présence d’une fièvre est souvent appréhendée.

 

Il est alors crucial de connaître la température corporelle afin de prendre les précautions appropriées.

  • Le thermomètre classique

Auparavant il a été fabriqué avec du Mercure, actuellement est remplacé par l’assemblage de gallium, d’étain et d’indium du nom de Galinstan.

 

On insère l’instrument dans la bouche ou le rectum ou encore sous les aisselles, pendant au moins trois minutes, pour connaître la température corporelle du patient. Le résultat donné est réputé fiable. Avant et après utilisation, ce type de thermomètre a besoin d’être agité pour se remettre à zéro.

 

Il est important de le nettoyer avec un désinfectant comme l’alcool à 90° après chaque utilisation.

  • Le thermomètre électronique

Celui-ci est doté d’un écran LCD pour afficher le résultat de la prise de température. Les données qu’il procure sont avérées fiables que ce soit en usage buccal ou axillaire.

 

Le thermomètre électronique émet un bip sonore une fois la prise de température effectuée. En outre, un bouton a été placé à côté de l’écran pour permettre de le remettre à zéro. Pour les nourrissons, il existe des modèles livrés avec embout flexible.

 

Un nettoyage au désinfectant est préconisé après utilisation.

  • Le thermomètre auriculaire

Grâce à ce type de thermomètre, il est aujourd’hui possible de mesurer la température par les oreilles, plus précisément au niveau du tympan. Cette zone présente de bonnes conditions pour la prise de température : moins d’air et de transpiration. Cela dit la présence de cérumen ou d’otite peut fausser le résultat.

 

En quelques secondes seulement le thermomètre auriculaire doté d’un dispositif infrarouge, affiche la température corporelle sur son écran LCD. Il faut cependant noter que sur les enfants en bas âge, les données obtenues sont moins sûres que pour le thermomètre classique ou électronique.

  • Le thermomètre temporal / frontal

Souvent servi en collectivité, le thermomètre frontal donne des résultats aléatoires, mais rapides. En termes de confort, il est idéal puisqu’il n’est pas nécessaire d'être immobile lorsqu’on l’utilise. Pour cela, il suffit de le placer au milieu du front en déplaçant légèrement vers la tempe pour avoir un bon résultat.

  • Le thermomètre sans contact

Une grande innovation de la technologie, ce thermomètre fonctionne également par le biais de l’infrarouge. Son usage par voie frontale ou temporale permet de vérifier la température du patient en quelques secondes sans causer aucune gêne. Aucun entretien n’est exigé et il est facile d’utilisation.

Thermomètres

Connaître l'histoire des thermomètres médicaux

Le thermomètre médical est un appareil servant à identifier la température corporelle d’un patient. Avant, on détectait la présence de la fièvre en apposant uniquement la main sur la zone frontale, et en s’appuyant sur la prise de pouls par la suite. Le résultat ainsi obtenu était bien aléatoire.

 

Aujourd’hui, tout a changé grâce à cet outil qui est devenu incontournable dans le milieu médical, le thermomètre.

 

Au tout début, on utilisait le thermoscope pour mesurer la fièvre. Créé par Sanctorius de Padoue, il s'agissait entre autres de l’ancêtre du thermomètre. Galilée l’a ensuite développé vers l’année 1592, en insérant un globe dans la bouche du patient. C’est seulement vers 1835 grâce à Antoine Becquerel qu’on a découvert que la température normale d’un être humain en bonne santé est de 37°C. Suite à cette découverte, l’usage du thermomètre a révolutionné le monde médical.

 

On a réellement compris, après des recherches menées par Carl Wunderlich, que la fièvre était un symptôme et non une maladie en soi.

 

Longtemps utilisé, le thermomètre à Mercure jugé trop polluant a été ensuite remplacé, par celui fabriqué avec un mélange de gallium, d’étain et d’indium. Aujourd’hui, grâce aux innovations technologiques, se sont imposés les thermomètres électroniques dont les mesures prises sont beaucoup plus précises et fiables.

 

Dans la foulée du XIXe siècle, d’autres modèles plus performants ont vu le jour tels que les thermomètres auriculaires, les thermomètres temporaux/frontaux et enfin les thermomètres sans contacts.

 

Aussi plusieurs options sont actuellement présentes, aussi bien sur les modèles de thermomètre que sur les méthodes de prise de température. Même que ce fabuleux petit appareil est devenu un élément incontournable dans le quotidien des médecins, mais également dans chaque foyer.

 

Il intègre ainsi les trousses à pharmacie, chez soi comme en collectivité, à l’école, au travail ou les bagages pour les voyageurs.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris