Mode d’emploi de l’astaxanthine

Il faut savoir que l’homme ne peut pas synthétiser l’astaxanthine. Il doit alors être ingéré par le biais d’un régime alimentaire ou d’une supplémentation à base de compléments alimentaires. Les produits contenant de l’astaxanthine sont disponibles sur le marché notamment auprès des pharmacies, sous forme de gélule, de gel mou, de comprimé, de poudre, de crème, d’huile et d’extrait ou encore de boisson énergisante.

 

Pour la prise de complément alimentaire, la dose recommandée est de 2 à 4 mg par jour. Il est préférable de prendre l’astaxanthine durant le repas ou juste après, car son assimilation est optimisée en présence de lipides. Selon les besoins, il est possible d’associer l’astaxanthine avec la spiruline ou la chlorella pour son effet anti-inflammatoire.

 

Puisqu’il s’agit de complémentation, il ne faut pas substituer ces denrées à une alimentation saine et variée. Au contraire, il est important de suivre un régime alimentaire équilibré et d’adopter un mode de vie saine.

À ce jour, aucun effet indésirable n’a été recensé après la prise de complément alimentaire d’astaxanthine. La seule contre-indication concerne les personnes allergiques aux crustacées et aux fruits de mer. En effet, elles devront vérifier si le principe actif ne provient pas des crustacés ou si la supplémentation présente des traces de ceux-ci. Aussi, par précaution, la prise d’astaxanthine est déconseillée chez la femme enceinte et durant la période d’allaitement.

 

Par ailleurs, en cas de doute, il est toujours préférable de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant toute utilisation et consommation.