» » » Savon

Savon (Peau grasse)

Conseils santé

 

Comme toutes sortes de peaux, la peau grasse nécessite des soins et des produits adaptés à ces caractéristiques et traits. Pendant la routine journalière du nettoyage, vous devez utiliser un savon adapté pour pouvoir ôter toutes les saletés.

  • Une peau grasse… un type de savon

La peau grasse correspond à une peau avec un aspect luisant, qui brille à cause de l’excès de sébum présent à la surface. Cette séborrhée peut être due à un dérèglement hormonal (ce qui l’occasionne beaucoup chez les adolescents à l’âge de la puberté), à des facteurs génétiques et héréditaires, ou à des facteurs externes (soleil et UV, froid, stress, tabac, alcool…). Le sébum est un film gras (sécrété par les glandes sébacées) qui sert de protecteur de la peau et forme le film hydrolipidique lorsqu’il est mélangé avec de la sueur. Dans ce cas, tous les produits que doit utiliser une personne à peau grasse doivent correspondre à ce type, y compris le savon.

  • Comment choisir le savon ?

Le nettoyage de la peau et du visage est une étape incontournable pour avoir une belle peau nette et saine. Faites-le avec de l’eau chaude, il permettra de :

·         Récurer le matin pour éliminer la transpiration et les cellules mortes

·        Le soir, pour faire disparaître les traces de maquillage, la pollution, et toutes les imperfections

·         ôter l’accumulation de sébum (cette dernière favorise le développement de boutons et des points noirs sur votre visage)

 

Dans ce cas le choix du savon est important, car il constitue un élément indispensable du rituel de nettoyage. Il faut en choisir un :

-   Doux (pas agressif pour la peau donc sans détergents)

-   Avec le moins de constituants possible : plus d’ingrédients engendrent plus de risques d’agressions et donc plus de sécrétion de sébum de protection.

 

- sans alcool et sans savon comme les syndets (synthetic detergent) ou les pains : des agents tensioactifs amphotères, qui se comportent comme des tensioactifs cationiques et qui sont moins agressifs, idéals pour les peaux fragiles.

- très hydratant comme le savon d’Alep (avec plus de 35 % de baies de laurier, de l’huile d’olive, de la soude et de l’eau).

 

La peau grasse n’est pas une fatalité, car elle présente même certains avantages (vieillie moins vite que les autres types de peau, moins sensibles…). Et avec les bonnes méthodes et les bons outils de nettoyage, elle sera plus saine, nette et mâte durant vos journées.

Savon

picto-flash
Keracnyl gel moussant visage et corps Ducray - tube de 200 ml
Faites vite! plus que :
Produit en stock
8.22 € 6.22
-24%
picto-flash
Keracnyl lotion purifiante Ducray - flacon de 200 ml
Faites vite! plus que :
Produit en stock
10.34 € 8.34
-19%

Les facteurs liés à une peau grasse

La peau grasse est un type de peau qui donne un aspect brillant à longueur de temps. La principale cause est l’excès en sécrétion de sébum, entraînant ainsi une texture plus épaisse de la peau, la dilatation des pores qui seront plus visibles, et la prolifération des boutons (acné et points noirs). Bien que ce ne soit pas un état, mais un type, des facteurs y sont liés.

 

Facteurs hormonaux

Les facteurs hormonaux sont prépondérants : la peau grasse est plus fréquente chez l'homme jeune, avec une relative exacerbation chez la femme durant les menstruations. Ainsi, cette montée d’hormones stimule la sécrétion de sébum. L’accumulation de ce dernier par contre constitue un terrain favorable à la prolifération des boutons et points noirs (zone T du visage). Voilà pourquoi ces signes apparaissent à l’adolescence.

 

Conséquence d’une maladie

Des études ont démontré que l’acné Rosacée entraînait la peau à être grasse. Cette dernière est une maladie de la peau inflammatoire chronique qui cause la couperose, et comme l’acné, peut causer des boutons rouges et blancs. Mais  il y a aussi le cas de la maladie neurologique : bien que le tremblement soit souvent le premier signe évident de la maladie de Parkinson, vous pouvez également miser sur la séborrhée qui rend la peau grasse et entraîne une desquamation.

 

Facteurs environnementaux

Le sébum est un film protecteur, donc en cas d’agression, l’excès est justifié. L'exposition à certains polluants (chimiques) semble être un facteur de risque. Si par exemple le soleil procure une amélioration de l'état de la peau, ce n'est que provisoire. Il s'ensuit souvent une recrudescence de la production de sébum et de boutons. Une chose entraînant une autre, la surproduction de sébum est responsable de l’augmentation de volume des glandes sébacées qui se traduit par l’apparition de pores dilatés à la surface.