Sport en été : comment bien s'hydrater ?

vendredi 25 janvier 2019
hyratation

En été, la température monte beaucoup, mais pour vous, il est important d’avoir la pêche en toute circonstance. Pour ce faire, vous avez décidé de faire du sport. Ce qui n’est pas une mauvaise idée à condition de bien s’hydrater surtout en période estivale.

 

D’ailleurs, vous savez que boire de l’eau est indispensable pour tout le monde, mais elle est plus que nécessaire lorsqu’il fait chaud.

 

L’importance de l’eau

Il faut savoir que le corps d’un adulte se compose de presque 60% d’eau. Ainsi, une femme de 60kg contient à peu près 36kg d’eau contre 48kg pour un homme de 80kg.

 

Pour tout dire, l’eau est essentielle à l’organisme. Certes, elle ne comprend aucune calorie, mais elle est indispensable pour vivre. Lorsque le corps fournit des efforts physiques, les muscles chauffent et l’eau tend à se perdre dans la sueur. Toutefois, le corps doit refroidir et pour cela, vous devez boire de l’eau pour remplacer celle que vous avez perdue lors de votre activité physique.

 

La transpiration est un processus qui permet de perdre de la chaleur, mais lorsque l’effort est encore plus poussé, l’organisme perd aussi du sel en plus de l’eau.

 

Qui plus est, la perte en question peut avoisiner les 2 litres en une heure. En perdant de l’eau, vous pouvez être sujet à une déshydratation importante, pouvant s’accompagner de tendinite, de crampe ou encore de fatigue extrême. Le coma peut en outre survenir si vous faites trop d’efforts alors que vous ne buvez pas assez d’eau.

 

Quelques règles pour bien s’hydrater

Avez-vous soif ? Sachez que cela signifie que vous avez besoin de vous déshydrater. Aussi, il faut boire de l’eau avant de faire du sport. Buvez également de manière régulière jusqu’à ce que la séance prenne fin.

 

Vous devez penser à boire 2 gorgées d’eau tous les quarts d’heure pour éviter les conséquences néfastes de la déshydratation.

 

Quelques règles s’imposent dans le cadre de la réhydratation. D’ores et déjà, il faut boire de l’eau avant d’avoir soif. Ensuite, sachez que le froid, la chaleur et l’altitude sont des phénomènes qui peuvent vous donner encore plus soif. Pensez alors à avoir une bouteille d’eau sur vous, quel que soit le temps qu’il fait.

 

Si vous avez des urines claires, c’est que vous êtes bien hydraté. Dans le cas contraire, il faut boire plus d’eau que d’habitude pour rester en bonne santé. Parlez-en à votre médecin,  car cela peut aussi relever des reins.

 

N’ayez pas honte si vous suez, car cela n’a rien de mauvais. Au contraire, cela signifie que votre organisme fonctionne bien et que la thermorégulation se déroule comme il se doit. De plus, lorsque vous suez, vous ne serez pas plus éreinté même si la session continue.

 

Est-ce que vous en avez assez de boire de l’eau ? Il faut pourtant savoir que c’est la seule boisson que vous devez consommer après le sport. Si vous voulez une petite bière ou un peu de coca-cola, ne consommez pas ce type de boisson qu’en dehors des efforts sportifs même si elles semblent grandement rafraichissantes.

 

Certes, l’eau est importante, mais ne buvez pas une grande quantité parce que vous voulez rester en bonne santé. En effet, si vous en ingérez trop, cela peut conduire à une hyponatrémie se traduisant par la dilution du sodium corporel. Par la suite, vous pourrez avoir mal aux muscles et vous risquez de ne pas continuer à faire du sport pendant l’été.

 

Sachez reconnaitre ce mal qui débute par des nausées, des céphalées, des vomissements et qui peut même conduire à des troubles nerveux.

 

Les signes de déshydratation

Lorsque la déshydratation s’installe, votre fréquence cardiaque tend à s’accélérer et la pression artérielle baisse. Ces phénomènes peuvent conduire à des troubles de la conscience accompagnée d’une impression de fatigue.

 

Une fois que vous êtes déshydraté, la température du corps est de plus en plus élevée. Par la suite, vous verrez vos performances baissées en plus d’une sensation de fatigue. Par la même occasion, vous aurez les jambes lourdes.

 

Quelques minutes après ces signes, vous vous essoufflerez. Vous aurez aussi du mal à parler correctement. Vous aurez plus de difficulté à percevoir ce que disent les autres. Ici, il vaut mieux s’asseoir et prendre une petite gorgée d’eau, car vous pourrez vous évanouir.

 

Au fil du temps, d’autres problèmes à l’instar des entorses, des déchirures et des claquages peuvent survenir. De ce fait, vous devez vous hydrater correctement afin d’éviter les conséquences désastreuses du sport en été.

 

Hydratation : quelle boisson privilégier ?

Boire de l’eau est nécessaire, mais encore faut-il boire l’eau adéquate. Certaines ne sont pas bonnes pour les reins étant donné qu’elles contiennent trop de minéraux. Cela peut entraîner des diarrhées et autres troubles digestifs. Le mieux est donc de choisir une eau ayant un résidu inférieur à 500mg/litre à 180°C. En outre, il convient de varier l’eau bue en consommant de temps en temps de l’eau du robinet. Cette dernière est très fraiche et convient aux sportifs.

 

Attention, toutefois à ne pas boire de l’eau glacée après avoir fourni un effort intense, car les répercussions peuvent être désastreuses. Cela peut provoquer des problèmes intestinaux.

 

Aimez-vous le sport ? En été, faites en sorte de vous hydrater correctement et de ne pas frôler l’hypoglycémie. En effet, en pratiquant du sport, vous pouvez aussi drainer le glycogène dans vos muscles en plus des sels minéraux et des vitamines.

 

Buvez la boisson qui vous permet de compenser ces pertes. Les boissons dites « isotoniques » sont alors les plus appropriées. Ce sont celles qui disposent d’une densité égale à celle du sang.

 

Il ne faut pas oublier qu’une boisson isotonique contient du sucre à index glycémique élevé. Cela approvisionnera vos muscles. Si vous avez effectué beaucoup d’effort, vous devez boire une boisson assez sucrée pour compenser ce que vous avez perdu lors de l’activité. Malheureusement, boire de l’eau sucrée ne convient pas aux personnes qui sont au régime. Il leur est conseillé de consulter un nutritionniste pour savoir que boire après le sport.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.