» » » Tests de grossesse

Tests de grossesse (Autodiagnostique)

  • Le moment idéal pour faire un test de grossesse

Ça y est, vous êtes prête pour accueillir un bébé dans votre nid douillet ? Le moment tant attendu est-il arrivé ? Avez-vous quelques jours de retard sur vos règles ou quelques signes de grossesse en vue ? Un test de grossesse s’impose pour en avoir le cœur net.

 

Sachez toutefois qu’il va falloir définir le bon moment pour effectuer votre test pour éviter un résultat erroné.

  • Attendez au moins 5 jours de retard de vos règles

Premier conseil : Ne vous précipitez pas ! Le test de grossesse urinaire détecte une éventuelle grossesse par la présence d’une hormone appelée gonadotrophine chorionique ou Béta HCG. Elle est secrétée à partir du 8e jour après la fécondation. Sa quantité est doublée tous les deux jours jusqu’aux 12e semaines de grossesse.

 

Toutefois, le test de grossesse ne peut en détecter la présence si vous n’attendiez pas un peu, sa quantité étant peu importante au début. Il est de ce fait recommandé par les médecins gynécologues-obstétriciens d’attendre au moins 5 jours de retard des règles avant d’effectuer un test.

 

D’autres conseillent au moins 19 jours après un rapport non protégé. Certains tests de grossesse affirment sur leurs emballages qu’ils peuvent détecter une grossesse assez tôt. Méfiance ! En effet, en faisant un test trop tôt vous risquez d’avoir un résultat négatif tout en étant enceinte.

  • À quel moment de la journée ?

Il est préconisé de le faire le matin à jeun, car c’est à ce moment que l’urine est le plus concentrée, donc plus propice pour déceler l’hormone Béta HCG dont le taux est assez élevé au réveil. Vous pouvez tout de même faire votre test à tout instant tant que vous ne vous êtes pas hydraté avant.

 

En effet, si tel est le cas, l’hormone gonadotrophine pourrait ne pas être détectée, car mélangée avec de l’eau ou autres boissons.

  • Comment faire le test de grossesse ?

Disponible sur votre pharmacie en ligne, un test de grossesse est tout d’abord nécessaire pour savoir si oui ou non vous êtes enceintes. Ensuite, comme cité ci-dessus, faites le test le matin de préférence.

 

Sous le jet d'urine ou dans un récipient, maintenez la pointe du test absorbante vers le bas pendant une minute environ. Vous devez remarquer apparaître dans la zone de résultat deux bandes de couleur si c’est positif et une seule bande si c’est négatif.

 

Si vous avez encore des doutes, consultez votre sage femme qui vous prescrira une prise de sang. Cette dernière est la méthode la plus fiable pour détecter l’hormone de la grossesse.

Tests de grossesse

Le test de grossesse à travers l'histoire

Le test de grossesse est actuellement assez facile d’accès. Un petit achat auprès de votre pharmacie en ligne et quelques minutes suffisent pour obtenir le résultat du test sur l’urine de la femme. Contrairement aux temps anciens où le test de grossesse se faisait de manière plus compliquée et prenait beaucoup plus de temps. Voyons quels moyens utilisaient nos ancêtres.

 

Le test de grossesse sur les grenouilles ou test de Hogben

C’est le premier test réalisé vers la fin du XIXe siècle. On utilisait en ces temps-là des tritons et des grenouilles de la famille des Xénopus laevis, sachant qu’elles ont la capacité de pondre toute l’année. L’urine de la femme présumée enceinte est injectée directement dans ces grenouilles. On observe ensuite après quelques jours si la grenouille pondait. Et si c'était le cas, cela signifiait que la femme a effectivement ovulé.

 

D'ailleurs, il a été prouvé que l’hormone HCG contenue dans l’urine de la femme provoquait une ponte chez la grenouille lorsque l'on lui en injectait une certaine quantité dans l'organisme.

 

Le test de grossesse sur les lapines ou Test de Friedman

Selon le même procédé que sur les grenouilles, on injectait également l’urine de la femme supposée enceinte dans l’ovule de la lapine. Et si la femme venait à être enceinte, cela entrainerait une ovulation sur l’animal les trois jours suivant l’injection.

 

Ce qui fait que l’ovulation, comme il a été indiqué plus haut, est ici aussi provoquée par l’hormone de grossesse contenue dans l’urine de la femme.

 

Le test de grossesse sur les sacs d’orge ou les sacs de blé

Les femmes d’antan utilisaient aussi cette méthode pour savoir si elles étaient tombées enceintes. Ainsi, il leur suffisait d’uriner sur un sac de blé et un sac rempli d’orge pendant plusieurs jours. On observait ensuite les contenus des sacs, si elles germaient, cela signifiait que la femme était enceinte.

 

C’était même un moyen de connaître le sexe du bébé : elle attendait un petit garçon si l’orge germait en premier lieu et une petite fille si c’était le blé.