Que faut-il savoir avant d'acheter une huile essentielle ?

achat huile essentielle

Les huiles essentielles (PC) sont appréciées pour leurs multiples vertus et c’est pour cette raison que bon nombre de personnes les utilisent. Toutefois, il faut prendre en compte certains critères avant d'opter pour ce genre de produit.

 

La composition des huiles essentielles

Il importe de savoir que les huiles essentielles sont constituées de différentes substances. En ce sens, la composition huiles essentielles (PI-4-1) est le premier critère qu’il faut considérer. Déjà, elles sont issues des plantes, mais leur composition est assez complexe.

 

Les molécules aromatiques qui constituent les huiles essentielles leur confèrent cette odeur particulière. La prudence nous recommande donc de bien connaître les éléments qui les composent.

 

Si une huile essentielle contient des terpènes, il est important de la diluer, car elle peut être irritante pour l’épiderme. À l'inverse, si le produit en question est composé de sesquiterpènes, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car ces derniers agissent comme des sédatifs.

 

Par ailleurs, il n'est pas rare que l'on trouve parmi les éléments contenus dans une huile essentielle de l’alcool, et dans ce cas précis, elle est utilisée pour éliminer les virus, les bactéries et les champignons. On en trouve le plus souvent dans l’huile essentielle de bois de rose, de lavande vraie et de niaouli.

 

huile essentielle composition

 

Ceux qui cherchent des huiles essentielles sédatives doivent se tourner vers celles qui contiennent de l’ester dans leur composition. Elle a en effet des qualités antispasmodiques. Cependant, il ne faut pas la confondre avec l’éther qui est un antispasmodique très actif et qui aide à lutter contre les allergies et les virus. Les huiles qui se composent de cette molécule doivent être diluées avant usage.

 

Les aldéhydes font aussi partie des ingrédients qui composent les huiles essentielles. Ses propriétés antimicrobiennes et anti-infectieuses sont très recherchées. Toujours est-il qu’il faut procéder préalablement à la dilution dudit produit.

 

Ensuite, il y a les oxydes qui sont tolérés par l’épiderme. Ce sont d’excellents expectorants. La cétone peut également être présente dans l’huile essentielle et elle est réputée pour sa capacité à cicatriser.

 

Toutefois, les huiles essentielles qui en contiennent ne sont pas destinées  aux jeunes enfants et aux femmes enceintes.

 

Certaines d'entre elles contiennent aussi de l’acide qui est apprécié pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

 

Les lactones et les coumarines sont aussi visibles dans certaines variétés d’huiles essentielles. Les premiers sont toxiques, mais les huiles essentielles qui en contiennent sont utilisées pour soigner les maux comme la bronchite. Quant à la coumarine, elle n’est retrouvée que sous forme de traces. Elle a une action bénéfique sur le système nerveux.

 

Choisir les huiles essentielles en fonction du processus de fabrication

Avant d’acheter une huile essentielle, il est conseillé d’en savoir plus sur la fabrication d’huiles essentielles (PI-4-2). Par rapport à cela, la technique la plus utilisée est celle qui consiste à soumettre les fleurs à de la vapeur d’eau. Cette dernière subit ensuite une condensation et véhiculera les principes odorants de la plante.

 

fabrication huile essentielle

 

Le liquide ainsi obtenu est scindé en deux : la première partie se compose de molécules hydrosolubles tandis que la seconde est constituée de molécules liposolubles ou huile essentielle.

 

Reconnaître les huiles essentielles par le mode d’extraction

Vous n’êtes pas sans savoir qu'il peut arriver que l'on se trompe par rapport aux essences, aux hydrolats et aux absolus.

 

L’essence est un procédé naturel qui se démarque par son odeur et qui est employé par les parfumeurs. Pour sa part, l’hydrolat se compose d’eau et son essence est diluée. Ce qui la différencie de l’huile essentielle qui contient plus de molécules aromatiques.

 

Pour ce qui est de l’absolu, il s’agit d’un résidu de l’extraction du concentré aromatique. C’est une technique plus chère qui est permet d’obtenir des essences comme le jasmin.

 

La législation sur les huiles essentielles

Il vaut mieux éviter d’acheter des huiles essentielles dans les boutiques. Effectivement, ce sont des produits dangereux pour la santé s’ils ne sont pas utilisés à bon escient. Aussi, il est préférable de n’acheter que les huiles qui sont commercialisées à la pharmacie.

 

huile essentielle bio

 

Le pharmacien est normalement le seul qui soit habilité à vendre ce genre de produit. Il est essentiel de s’assurer d’acheter une huile essentielle non toxique et qui soit de bonne qualité.

 

Reconnaître une bonne huile essentielle bio

Il est préconisé de choisir des produits Bio et cela est aussi le cas pour les huiles essentielles. À noter que les procédés bio sont d’excellente qualité. C’est une garantie de pureté. Une huile essentielle biologique (PI-4-3) est celle qui mentionne le mot « OIL » en plus d’un nom botanique sur l’étiquette.

 

Après le code, le terme INCI est généralement visible sur le flacon du produit. Une huile essentielle bio est une huile issue d’une plante qui a été cultivée sans pesticide ni engrais.

 

L'étiquette  « Bio » est donc une référence pour reconnaître les produits biologiques. Lorsqu’une huile essentielle provient de l’agriculture biologique, l’étiquette le précise également. Le label Bio garantit un produit exempt de silicones, de parabène, d’OGM et de conservateurs. Ces fabrications ne contiennent pas de parfums.

 

Il faut privilégier les huiles essentielles Bio qui proviennent des régions célèbres et proches.

 

Le lieu d’achat d’une huile essentielle bio

Les huiles essentielles Bio sont disponibles sur votre pharmacie en ligne pharmashopi.

 

Les huiles essentielles Bio : quels labels ?

Le respect des lois sur l’agriculture biologique de l’Union européenne est prouvé par le logo « Eurofeuille » ou « agriculture biologique ». À côté de ce logo européen, il y a normalement l’expression « Agriculture UE » ou « Agriculture non-UE ». Cela désigne le lieu de production des plantes qui sont utilisées pour extraire les huiles essentielles.

 

Il y a les logos privés et nationaux qui peuvent aussi être visibles. Tel est le cas de « Label AB », « ECOCERT » ou encore du « label COSMEBIO », mais ce dernier est plutôt utilisé pour les produits cosmétiques biologiques.

 

Le choix du diffuseur d’huile essentielle

Pour profiter des qualités d’une huile essentielle, il faut faire un bon choix de diffuseur d’huiles essentielles (PI-4-4). Dans cette optique, il vaut mieux opter pour un dispositif répondant à vos attentes.

 

Pour une huile essentielle, il faut éviter les brûle-parfums, car ils peuvent altérer les molécules aromatiques.

Il est possible d'acheter les nébuliseurs qui sont des diffuseurs d’excellente qualité, mais qui valent un peu plus cher. Ils sont élégants, mais présentent l’inconvénient d’être bruyants.

 

diffuseur huile essentielle

 

Il y a les brumisateurs qui peuvent embaumer une pièce de 40 m2. Ils sont plutôt silencieux.

 

Pour ceux qui cherchent un produit plus robuste, il y a la chaleur douce qui ne coûte pas cher, mais qui ne convient pas aux pièces de grandes dimensions. Enfin, il y a la ventilation qui est plutôt conseillée à ceux qui veulent rester discrets. Toutefois, elles ne sont pas faites pour les grandes pièces.

 

La qualité du diffuseur

Avant de choisir un diffuseur, il faut certes se baser sur le prix, mais cela ne traduit pas toujours la bonne qualité du dispositif.

  • Le diffuseur par ventilation est normalement vendu à bon prix, mais pour le diffuseur par nébulisation, il importe de voir la bonne qualité du verre.
  • Les bons diffuseurs à chaleur douce sont ceux qui sont équipés d’une résistance thermorégulée à basse température.
  • Les brumisateurs quant à eux doivent être inaudibles. De même, il est nécessaire de voir la finesse des gouttelettes émises par l’appareil.

 

Le choix d’un diffuseur selon les besoins de l’usager

Pour les personnes qui cherchent à utiliser de l'huile essentielle pour prévenir les maladies, le diffuseur est le meilleur appareil.

 

Pour de petites surfaces, un brumisateur fera l’affaire. Si le budget est assez restreint, il vaut mieux se tourner vers un diffuseur par chaleur douce.

 

Pour ceux qui roulent en voiture, le ventilateur demeure l'alternative idéale.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.