Comment éviter la diarrhée du voyageur ?

mercredi 25 juillet 2018
tourista

La tourista est une maladie qui affecte surtout les touristes lors de leur voyage. Elle survient souvent au cours des trois premiers jours. Bien que cette pathologie soit bénigne et banale, son traitement repose sur une bonne hygiène d’alimentation et d’hydratation suivies de quelques dispositifs qui se doivent d’être adoptés.

 

Les causes probables

La tourista est la conséquence de la contamination par des germes qui proviennent d’une boisson ou d’un aliment récemment ingéré. Les agents responsables sont des bactéries (Escherichia coli, des shigelles, des salmonelles, Campylobacter), parfois des virus (rotavirus) ou des parasites (amibes). L’eau non potable est un des facteurs qui favorisent la transmission.

 

Les pays régulièrement concernés sont l’Égypte, l’Afrique, l’Inde, la Thaïlande, le Pakistan, le Maroc, le Kenya, la Tunisie, les Caraïbes, la Turquie, le Mexique, etc.

 

Mais aussi quelques pays en Europe : Malte, la Grèce, l’Espagne et également le Portugal.

 

Toutefois, pour assurer encore plus la précaution, pensez à renouveler vos vaccins contre la diphtérie ou la malaria !

 

Comment faire ?

Comme il s’agit surtout d’une importante perte d’eau, la priorité est de la compenser ! En boire jusqu’à 2 litres d’eau traitée par jour peut suffire. Et pour une meilleure réhydratation, vous pouvez faire un mélange d’un litre d’eau avec 6 cuillérées à café de sucre, une pincée de sel. Le jus d’orange peut s’alterner avec l’eau.

 

En cas de fortes diarrhées (plus de 8 selles en 24 h), vous pouvez prendre de la ciprofloxacine et de l'azithromycine ou d’autres médicaments anti-diarrhéiques comme le lopéramide ou le chlorhydrate de diphénoxylate (bien lire la notice).

 

Côté alimentation, privilégiez les aliments riches en glucides et les féculents (pâtes, lentilles, pommes de terre, riz…) pour solidifier la selle. Généralement, la tourista ne dure pas plus de trois jours, mais si elle persiste avec des symptômes complexes (sang dans les selles et/ou beaucoup de fièvre), il est conseillé de consulter le médecin le plus proche. 

 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.