Spray nasal

Spray nasal kid Granions - flacon de 20 ml
Produit en stock
5.90 €
Oligorhine Spray nasal manganèse - spray de 50 ml
Victime de son succès
9.15 €
Spray nasal Olioseptil - spray de 20 ml
Produit en stock
6.80 €
Mig Spray Spray nasal anti-migraine - spray de 15 ml
Victime de son succès
11.37 €
Spray nasal sinusite Phytosun Arôms - spray de 50mg
Victime de son succès
15.94 €
Phytoxil Allergie - spray nasal 15ml
Produit en stock
7.61 €
Spray nez sensible Stérimar - Spray de 50 ml
Victime de son succès
5.07 €
Fitonasal spray nasal Aboca - spray de 30 ml
Victime de son succès
6.19 €
Marimer nez bouché rhume - spray de 100 ml
Victime de son succès
4.07 €
Actisoufre spray - flacon de 100 ml
Victime de son succès
6.50 €
Stérimar nez bouché - spray de 100 ml
Produit en stock
6.20 €
Marimer hygiène nasale - spray de 100 ml
Produit en stock
3.50 €
Rhinodoron Weleda - spray nasal 20 ml
Produit en stock
7.82 €
Spray nasal 7 actifs Les 3 Chenes - flacon 50 ml
Victime de son succès
4.57 €
Hygiène du nez bébé Stérimar - spray de 100ml
Victime de son succès
5.80 €

Utilisés correctement, les pulvérisateurs nasaux soulagent de façon efficace les symptômes d’allergies ou autres affections. Une bonne utilisation du spray nasal augmente considérablement l’efficacité du médicament. Cela permet également de réduire le risque de provoquer des effets secondaires liés à son utilisation.

 

Utilisation d'un spray nasal

Avant d’utiliser le spray nasal, il est important de libérer le mucus à l’intérieur de la cavité nasale. Pour ce faire, vous pouvez vous moucher, sans trop forcer. La bonne technique serait de procéder avec une narine à la fois en appuyant sur l’un pour déboucher l’autre. Assurez-vous que vous pouvez respirer avec vos deux narines après l’opération. En effet, le médicament sera ainsi plus efficace.

 

Après avoir retiré le capuchon du pulvérisateur et agité le flacon, adoptez une position verticale. Il est conseillé d’incliner légèrement la tête vers l’avant et de bien tenir le spray à la main. Insérez par la suite le bout du pulvérisateur dans une narine tout en bloquant l’autre narine avec votre main. Détendez-vous et respirez lentement à l’extérieur.

 

Pressez ensuite la pompe avec votre index et votre majeur tout en inspirant lentement. Vous pouvez répéter l’opération trois à cinq fois et faites de même avec l’autre narine. Évitez de vous moucher directement après avoir inhalé le médicament.

 

À noter que les pulvérisateurs doivent être amorcés avant leur utilisation. Pour ce faire, vous pouvez pomper le dispositif plusieurs fois jusqu’à ce qu’une fine brume sorte de celui-ci. De plus, pendant son utilisation, il est important de respecter la quantité de pulvérisation recommandée. Il faut aussi renifler et inhaler le produit de façon raisonnable. Ceci afin d’éviter que le traitement ne s’écoule pas dans la gorge. Si jamais c’est le cas, il est préférable de recracher le produit.

 

Recommandations

Pour bénéficier des bienfaits d’un pulvérisateur nasal, il est nécessaire de bien l’utiliser correctement. Pour ce faire, gardez votre tête légèrement inclinée vers l’avant. Pour une pulvérisation dans la narine droite, il est recommandé d’utiliser la main gauche et vice-versa. Dirigez le pulvérisateur vers l’oreille droite et inversement.

 

Cette position est idéale pour réduire le risque de glissement du médicament dans la gorge. Elle limite également la pénétration du produit dans le septum nasal pouvant provoquer une irritation. Assurez-vous de bien vous laver les mains après chaque utilisation du vaporisateur. Ceci est nécessaire afin de maintenir au minimum la quantité de germes sur vos mains.

 

La mauvaise utilisation du spray nasal entraîne le manque d’efficacité du produit et augmente les effets secondaires. L’effet secondaire typique est l’irritation de la partie centrale du nez. L’irritation de la gorge est également un autre effet secondaire causé par la mauvaise utilisation du spray.

 

Avant d’utiliser un pulvérisateur nasal, lisez bien les instructions mentionnées sur sa notice. Il est conseillé de bien comprendre et assimiler la façon de faire avant de procéder à l’opération. Si vous constatez ou ressentez une douleur ou une irritation des voies nasales, arrêtez l’utilisation du vaporisateur. Il est également recommandé de consulter un médecin dans ce genre de cas.