» » » Coups, bosses

Coups, bosses (Santé)

Conseils utiles

La bosse est un gonflement ou œdème causé par un hématome ou des coups. Elle est caractérisée par un écoulement de sang et s’installe généralement sur le crâne ou le front.

 

Après quelques minutes, une tache bleue est visible sur la partie touchée et la personne ressent ensuite une douleur.

 

Apparemment, une bosse n’est pas importante. Cependant, il est toujours plus commode de consulter un docteur. Seul le médecin pourrait confirmer la gravité ou non de l’ecchymose.

Les gestes à faire

Le premier réflexe est d’appliquer de l’eau froide ou de la glace sur la bosse pendant cinq minutes. Si vous n’avez pas de glace, il suffit de mettre des compresses imbibées d’eau fraiche sur l’hématome. Il faut refaire le geste toutes les trente secondes. En effet, le rôle de la glace est de contracter les vaisseaux sanguins. Ce qui va diminuer la diffusion de sang. Néanmoins, elle ne doit pas être en contact direct avec la peau. Il faudrait la mettre dans une serviette ou un gant. Au cas où la douleur devient intenable, il est recommandé de prendre du Paracétamol.

 

Afin de réduire la bosse, on peut appliquer une pommade de façon régulière. L’hématome devrait disparaitre après quelques jours. Il est également préconisé d’utiliser des produits comme l’Arnican, la teinture d’Arnica ou encore du synthol.

Ce qu’il faut absolument éviter

Il faut ne jamais prendre des antalgiques pour soigner une bosse ou un écoulement de sang, car ils ont la faculté d’aggraver le saignement. Il faut également éviter de masser l’hématome.

Complication de la maladie

Dans le cas où le coup a été brutal, il se pourrait que la personne perde connaissance. Il est aussi possible que ces symptômes apparaissent : vomissements, maux de tête très violents ou perte de sang par les oreilles. Il est indiqué d’amener la victime aux urgences très rapidement. Des examens neurologiques doivent être effectués afin de détecter les éventuelles anomalies.

 

Si le sujet perd connaissance, cela veut dire que la situation est quelque peu alarmante. Le médecin devrait demander un scanner. En effet dans ce cas, le problème ne se trouve plus sur le crane, mais à l’intérieur. L’intervention d’un neurologue est souhaitable, car celui-ci est compétent pour traiter ce genre de pathologie.

Coups, bosses

Bosse, Symptômes :

La bosse est un hématome douloureux qu’on obtient à la suite d’un coup. Généralement, elle se situe à la tête. Plus précisément sur le crâne ou le front. Quelques instants après l’accrochage, on constate une acné de couleur rouge sur la partie touchée.

 

La contusion devrait disparaitre au plus tard dix jours après l’accident.

 

Apparemment, lorsque la personne se comporte normalement c’est-à-dire pas de saignement au niveau des oreilles, vomissement, douleur intense sur la tête ou perte de conscience, la bosse n’a causé aucune séquelle.

 

En revanche, lorsqu’elle montre les symptômes ci-dessus, il est impératif de l’amener immédiatement aux urgences afin de vérifier les éventuelles complications. Une perte de connaissance peut prédire un hématome cérébral.

 

Les principaux signes de ce dernier sont notamment les maux de tête, l’obnubilation et l’hémiplégie.

 

Traitements contre les bosses

Le premier geste à adopter est la pose de glace sur l’hématome. En effet, celle-ci joue le rôle d’anesthésiant et limite l’extension de la contusion. La douleur devrait alors s’estomper. Au cas où elle s’intensifie, il est recommandé de prendre du Paracétamol.

 

Le contrôle régulier de l’évolution de l’hématome est indispensable afin de détecter une éventuelle complication. En présence de telle situation, il est recommandé de consulter d’urgence un médecin.

 

L’aromathérapie est également indiquée pour soulager le malaise. Des médicaments homéopathiques peuvent être administrés notamment l’ARNICA MONTANA Teinture Mère ou l’ARNICALME.

 

L’utilisation d’une pommade à base d’Arnica est aussi efficace pour atténuer d’urgence les douleurs.

 

Au cas où le coup a été violent, suivi d’une perte de connaissance, il n’y a pas de soin à effectuer immédiatement. Le médecin pourrait demander un scanner afin d’étayer ses thèses. Par la suite, le traitement devrait être assuré par un neurologue.