Puce de chat : tous les traitements pour éliminer les puces

Seresto collier chats Bayer - 2 colliers
Produit en stock
58.87 €
Biocanina Prurispray - spray 80ml
Produit en stock
8.39 €
Frontline chats - 4 pipettes de 0,5 ml
Produit en stock
13.70 €
Frontline Chats - 6 pipettes de 0,5 ml
Victime de son succès
18.17 €
Seresto collier chats Bayer - 1 collier
Produit en stock
30.44 €

Votre chat se gratte-t-il tout le temps ? Il y a de forte chance que cela soit à cause des puces. Les puces sont des parasites qui se nourrissent de sang. Ce sont ces petits parasites qui causent les 90 % des démangeaisons chez le chat. Outre l’inconfort qu’elles apportent, les puces peuvent se révéler dangereuses, car elles transmettent parfois des maladies. Elles peuvent également se transmettre chez le chien et l’homme. Raison de plus de les éliminer de votre demeure. 

 

Qu’est-ce qu’une puce ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un petit rappel sur la puce s’impose. La puce est un insecte de couleur brun avec une taille de quelques millimètres seulement. Dépourvue d’ailes, elle peut sauter jusqu’à 1000 fois sa hauteur. De cette façon, elle atteint facilement les animaux, et éventuellement les humains lorsque les conditions lui sont favorables. Ce petit parasite habite dans le pelage des animaux et se nourrit de leur sang. Pour ce faire, elle pique son hôte. La durée de vie moyenne d’une puce est de 3 semaines. À l’âge adulte, une femelle pond entre 50 et 100 œufs par jour, et ce, pendant environ 3 semaines. 

 

Ce qui cause les démangeaisons, ce sont les piqûres. Elles entraînent une irritation de la peau et démangent fortement. Outre le chien, le chat est l’un des principaux hôtes de la puce. En effet, une puce peut piquer entre 4 à 10 fois par jour pendant sa vie. À chaque piqûre, elle absorbe une grande quantité de sang. Une puce peut absorber jusqu’à 15 fois son propre poids en une seule journée. 

 

Par quel moyen les puces colonisent-elles le chat ?

Une puce femelle pond des œufs qui vont s’éclore après. Après la ponte, les œufs se transforment aussitôt en larves lorsque les conditions sont réunies, et rejoignent les sites d’éclosion. Un site d’éclosion peut être n’importe où. Il peut se former sous le fauteuil, dans le tapis ou dans les interstices des parquets, ou encore à l’extérieur, dans le jardin ou dans la niche si vous avez un chien. Bref, tout endroit non accessible à la lumière peut être un site d’éclosion pour les œufs des puces.

Après quelque temps, les larves sortent des œufs et conçoivent leur cocon afin de s’y métamorphoser. Une jeune puce sort de son cocon lorsqu’elle détecte la présence d’un hôte pour ensuite sauter vers celui-ci. C’est à ce moment-là que le chat attrape la puce, en général.

 

Les dangers causés par les puces de chat

Ces parasites peuvent entraîner différents risques, notamment sur la santé du chat. Ces risques se traduisent par une allergie, des maladies infectieuses ou parasitaires.

  • L’allergie aux puces

En réalité, ce ne sont pas les puces qui causent l’allergie chez certains chats, ce sont plutôt les piqûres. L’allergie aux piqûres de puces se manifeste en général par des démangeaisons prolongées, souvent pendant 3 semaines.

Ce type d’allergie s’observe aussi par une perte de poils. Le chat perd ses poils lorsqu’il se gratte ou se lèche. Cette perte de poils se voit sur la croupe de son ventre et sur ses flancs. 

L’allergie aux piqûres des puces peut également se manifester par des boutons rouges qui apparaissent sur le crâne, des irritations de la lèvre supérieure ou des croûtes qui se forment derrière la cuisse. 

Lorsque les symptômes persistent, une consultation chez le vétérinaire s’avère nécessaire.

 

  • Les maladies infectieuses et parasitaires chez le chat

Lorsque la puce qui pique votre chat est porteuse d’une maladie quelconque, il se peut qu’elle la lui transmette en même temps. Dans la plupart des cas, les puces se révèlent porteuses d’œufs de ténia. Ce dernier étant un puissant parasite intestinal qui entraîne des troubles digestifs, à savoir des diarrhées. La contamination se fait ainsi quand le chat avale la puce qui lui pique. Dans ce cas, il est impératif de vermifuger le chat. Pour savoir si votre chat est porteur de ténia, vous devez voir s’il y a des sortes de grains de riz autour de son anus. 

 

  • La transmission vers l’homme

Les puces de chat se transmettent facilement vers l’homme par le contact ou de façon indirecte, c’est-à-dire lorsque l’on passe par un endroit infesté. C’est pour cela qu’elles sont dites opportunistes. En plus du fait que les puces de chat soient sources de bactéries et de virus, ce sont les démangeaisons qui se révèlent désagréables à vivre.

Pour éviter que les puces ne fassent des ravages sur votre chat, éventuellement sur votre chien et sur toute la famille, il est impératif de les éliminer et de faire en sorte qu’elles ne reviennent pas.

 

Comment éliminer les puces de chat ?

Pour éliminer les puces de votre chat, plusieurs méthodes peuvent être pratiquées, dont les insecticides ou le collier antipuce. Il faut également exterminer ces parasites de votre demeure afin que votre chat soit en parfaite santé.

 

  • Les traitements possibles

Il existe plusieurs types de traitement destinés à éliminer les puces de votre animal de compagnie. Pour commencer, il faut consulter le vétérinaire. Lui seul peut décider du moyen adapté à votre chat. Sachez qu’il existe un nombre incalculable de produits antiparasitaires sur le marché. Certains sont efficaces, tandis que les autres ne le sont pas.

 

Pour pouvoir exterminer toutes les puces de votre chat, il est préférable d’opter pour les produits qui peuvent rester sur ses poils. De cette façon, les puces n’auront pas le temps de piquer l’animal. De tels produits sont efficaces, notamment pour les chats allergiques aux piqûres des puces. Par ailleurs, l’efficacité d’un produit antiparasitaire se résume à sa faculté de résistance à l’eau. La forme du produit peut également jouer un rôle prépondérant. On trouve donc plusieurs formes de produits parasitaires, dont les sprays, les comprimés, les colliers antipuces, etc.

 

Prévenir un éventuel retour des puces

Comme éliminer les puces ne suffit pas, il faut aussi prévenir une future reconquête. Les puces peuvent ainsi regagner le pelage de votre chat une fois qu’il se promène dehors. Il est donc impératif d’utiliser le produit antiparasitaire toute l’année, car les puces n’attendront pas le printemps pour trouver un nouvel hôte.