» » » Pince à épiler

Pince à épiler (Onglerie & coutellerie)

Malgré l’apparition de concurrents plus modernes et plus innovants, la pince à épiler figure en tête de liste des moyens d’épilation les plus utilisés. Cela est dû fait qu’il soit à la fois économique et pratique aussi bien pour les aisselles, les sourcils que le maillot. Il suffit de bien le choisir pour profiter de ces avantages.

  • À chaque pince à épiler, son utilisation

Les pinces à épiler existantes peuvent être réparties entre 4 catégories : pince biseautée ou en biais, pince droite ou carrée, pince crabe et pince pointue.

 

Dans la première catégorie se trouvent des pinces destinées au maillot, aux sourcils et aux autres zones les plus sensibles. Elles se distinguent par leur précision, leur résistance et leur capacité à enlever avec délicatesse les poils repérés sur ces endroits.

 

La seconde catégorie comprend les pinces à épiler les plus populaires. Elles doivent cette popularité à leur efficacité pour se débarrasser des poils drus d’une manière plus nette et plus précise.

 

Les pinces crabe, de leur côté, ont, pour vocation, l’enlèvement des poils sur la zone centrale. Elles constituent ainsi un meilleur choix pour s’occuper des sourcils. Ses extrémités recourbées vers l’intérieur permettent d’empoigner sans casser les plus petits et les plus fins.

 

En cas de poils incarnés ou échardes, le mieux est de choisir des pinces pointues.

  • Comment se retrouver parmi l’infinité d’options proposées sur le marché ?

En plus d’être un outil pratique pour se débarrasser des poils, la pince à épiler est devenue, au fil du temps, un véritable accessoire de mode, et même un objet connecté. On en trouve ainsi de toutes les formes, et de tous les designs, entre autres.

 

Les inconditionnels de high-tech ne manqueront sûrement pas de remarquer la pince à épiler électrique qu’ils pourront utiliser pour le menton ou la lèvre supérieure. Toujours dans la même catégorie se trouve la « tweezpink » dont la lumière émise permet de repérer tout poil, quel que soit son emplacement, et même à contre-jour.

 

Et pour ce qui est des personnes qui recherchent plus d'originalité, ils devront surtout penser aux pinces s’inclinant à 90°. Du fait de leur ergonomie et surtout à leur capacité à s’adapter à la forme de la main, celles-ci conviennent à une épilation contrôlée.

 

Il existe également des pinces à épiler pouvant constituer un objet plus ludique en soi, du fait de leurs couleurs, motifs et paillettes.

 

À côté de ces options, cependant, les modèles classiques au design épuré ne sont pas encore prêts à rendre les armes.

Pince à épiler

Épilation : les erreurs courantes

À chaque fois que les beaux jours s’approchent, tout le monde rêve d’une épilation parfaite pour porter une tenue légère sans complexe. Cependant, beaucoup commettent des erreurs compromettant la réalisation de ce désir. En voici les plus courantes.

 

Ne pas se préparer

Si certaines personnes ne réussissent pas leur épilation, ce qu’elles ont oublié l’étape de préparation. Il s’agit de réaliser un gommage permettant de se débarrasser des cellules mortes et de faire sortir les poils sous la peau. Cette étape est notamment incontournable en cas de poils incarnés.

 

Contrairement à ce qu’en pensent bon nombre d’entre nous, l’hydratation de la peau avant l’épilation n’est pas du tout la bonne façon de faire. L’effet obtenu peut même aller à l’encontre de l’objectif, une crème pouvant par exemple compromettre le collage de la cire à la peau.

 

L’hydratation est surtout préconisée après l’épilation. En effet, en agissant ainsi, les irritations et les autres gênes pouvant être liées à l’assèchement de la peau ne seront plus que de lointains souvenirs. Les baumes nourrissants seront les meilleurs alliés dans ce cas.

 

Ne pas tester ses produits dépilatoires

Nombreuses sont les personnes qui procèdent directement à une épilation générale avec un produit qu’elles ne connaissent pas réellement. Pourtant, certains produits peuvent être à l’origine d’une réaction allergique chez les individus les plus sensibles. Avant toute utilisation donc, le mieux est de tester sur une infime partie de la peau.

 

Ce conseil vaut également pour la cire. Et il faut ajouter la nécessité d’une vérification de température avant toute application. Ce produit peut en effet être dangereux à haute température.

 

Fréquence, première fois, habitude

Beaucoup d’entre nous s’accordent également quotidiennement un moment pour l’épilation. Ce qui n’est pas une bonne idée. En effet, en plus de fragiliser la peau, cela provoque un durcissement du poil, notamment en cas d’utilisation de rasoir ou d’épilateur électrique.

 

Pour la première fois, l’erreur la plus fréquente est l’utilisation d’un rasoir jetable. Pourtant, le meilleur choix dans cette situation est soit la pince à épiler, soit une épilation à la cire en fonction de la zone concernée.

 

Enfin, il faut aussi éviter que la peau soit rasée de trop près et exposée au soleil.