Comment guérir le rhume grâce aux huiles essentielles

mercredi 27 février 2019
huile essentielle rhume

Lorsque l’hiver s’installe, de nombreuses maladies peuvent apparaître et c’est justement le cas de la rhinite et du rhume. Le nez commence alors à picoter et le sujet éternue sans cesse. Parfois, cela s’accompagne de fièvre.

 

Le rhume peut être anodin, ce qui fait qu’il ne met pas beaucoup de temps à guérir.

 

Toutefois, afin d’accélérer la guérison, le mieux est de recourir aux huiles essentielles qui sont à la fois actives et concentrées. Beaucoup se demandent encore comment soigner un rhume avec ce genre de produit. Cet article donne des éclaircissements sur  ce sujet.

 

Le rhume : quelle définition ?

Le rhume est une pathologie bénigne qui peut être soignée en un rien de temps. Il s’attrape souvent au début de l’automne, mais est aussi fréquent en hiver. Cependant, il peut frapper sans prévenir même pendant les autres saisons. Les symptômes qui l’accompagnent sont classiques et ce sont surtout la fatigue, les démangeaisons au niveau de la gorge et du nez.

 

Le rhume est quelque peu gênant, mais il importe de le soigner rapidement pour éviter qu’il ne conduise vers une autre infection. D’abord, il se présente sous la forme d’une infection virale qui commence dans la gorge et les muqueuses.


À noter que le virus à l’origine du rhume fait partie de la famille du coronavirus ou encore du rhinovirus. D’autres facteurs peuvent également être en cause comme l’humidité et le froid. Même que l’air sec peut aussi provoquer un rhume. Un individu en manque de vitamine C ou A serait également en proie à ce dernier. Même le stress peut occasionner un grand état de fatigue et conduire à un rhume.

 

Dès lors, les défenses immunitaires sont affaiblies et le risque de contagion est grand. Le rhume se transmet rapidement d’une personne à une autre. Il suffit d’un contact entre les deux pour que celle-ci se propage. Un sujet sain, en aspirant des microgouttelettes aériennes venant du sujet malade, est alors touché. Mais elle peut également contracter la maladie en touchant un objet contaminé. Le rhume ne dure pas plus de 10 jours et il se caractérise par 3 phases bien définies.

 

D’ores et déjà, il y a la phase d’installation qui est aussi connue comme étant une période d’incubation. C’est durant cette phase qu’apparaissent les éternuements ainsi que les démangeaisons au niveau du nez. Cela peut durer jusqu’à 3 jours. Vient ensuite la phase de production qui se caractérise par une obstruction nasale.

 

Un liquide s’écoule du nez et les éternuements se font de plus en plus fréquents. Enfin, il y a la phase de maturation qui se reconnaît par des sécrétions plus épaisses de couleur verte ou jaune. Ici, la maladie nécessite un traitement par antibiotiques.

 

Il importe de noter que d’autres maladies peuvent survenir avec le rhume. D’un côté, il y a la rhinopharyngite qui se présente avec les symptômes du rhume en plus d’une toux. D’un autre côté, il y a la sinusite qui peut être causée par une surinfection bactérienne. Ici, les douleurs peuvent être suivies de fièvre et c’est pourquoi il est mieux de consulter un médecin.

 

Qu’entend-on par huile essentielle ?

De premier abord, il faut savoir que l’aromathérapie se caractérise par l’utilisation d’huile essentielle. Cette dernière se définit quant à elle comme un liquide odorant et concentré en même temps. Elle a une composition assez complexe et est issue d’extraits de plantes aromatiques.

 

En effet, les fleurs, les racines, les fruits, l’écorce, les feuilles ainsi que les graines sont tous utilisés dans la fabrication de l’huile.

Il existe différentes manières d’administrer une huile essentielle. Le choix est effectivement large entre tout ce qui est voie cutanée, voie orale ou encore voie aérienne. Dans ce dernier cas, on parle d’inhalation ou de diffusion.

 

Le médecin est le seul qui puisse conseiller un patient quant au mode d’administration d’une huile essentielle. Aussi, si le thérapeute recommande une inhalation, il est important de s'y tenir.

 

Administration de l’huile essentielle par voie orale

Il est envisageable de prendre de l’huile essentielle par voie orale, mais cette pratique est normalement réservée aux enfants âgés de plus de 7 ans. Pour cela, il suffit de déposer un peu d’huile essentielle sur un support. Notez qu’un comprimé neutre fera l’affaire, mais il est possible de recourir à un morceau de pain ou à une cuillère à café de miel. Certaines personnes utilisent même un morceau de sucre.

 

Tous les moyens sont bons étant donné qu’il faut éviter d’avaler de l’huile essentielle à l’état pur. Sinon, les huiles essentielles ne peuvent être prises par des femmes enceintes sans l’aval d’un médecin.

 

Prendre l’huile essentielle par voie cutanée

C’est une voie préconisée, car ici, l’huile essentielle pénètre rapidement l’épiderme et rejoint la circulation du sang. Avant d’appliquer l’huile sur la peau, il convient de la diluer dans une huile végétale au préalable. Sinon, il est important de faire un test cutané pour voir si le sujet tolère l’huile essentielle qu’il s’apprête à servir.

 

Pour se faire, il suffit de mettre une petite goutte sur le pli du coude. Sinon, il faut savoir que certaines huiles contenant des phénols ne peuvent être utilisées de cette manière et que les conseils du thérapeute sont requis. À noter que l’huile essentielle peut également être diluée dans un bain balnéo.

 

Il ne faut pas omettre la propriété photosensibilisante de certaines huiles essentielles. Aussi, suite à leur application, l’exposition au soleil est à éviter.

 

Les huiles essentielles contre le rhume

Ainsi qu’il a été précisé, le rhume n’est pas une maladie qui se soigne. Après une semaine, le patient finit par se sentir mieux, mais en attendant, il est nécessaire d’atténuer les symptômes du rhume qui sont grandement désagréables.

 

Le nez bouché, les migraines et l’écoulement nasal ne sont certes pas faciles à vivre.

 

Pour soigner un rhume classique

Les huiles essentielles sont grandement efficientes, mais pour nettoyer les fosses nasales, il est mieux de recourir à un spray contenant de l’eau de mer avant de commencer le traitement. Il ne faut pas également oublier de se renseigner sur les contre-indications d’une huile essentielle donnée.

 

Dès que les symptômes d’un rhume se manifestent, il est préférable d’utiliser des huiles essentielles. Elles sont riches, efficaces et actives. Il suffit de se conformer aux indications du pharmacien ou du thérapeute avant de les prendre. De ce fait, tout le monde est sûr d’éviter d’attraper un rhume.

 

Si le thérapeute demande à ce que le patient diffuse l’huile essentielle, il faut donc avoir recours à un diffuseur. L’huile essentielle ne se réchauffe pas.

 

En inhalation, il suffit de mettre 3 gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir, un galet ou un oreiller. Il ne reste plus qu’à respirer les effluves. Sinon, l’huile essentielle peut également être versée dans de l’eau chaude avant d’être inhalée, mais ici encore, seul le médecin peut conseiller ce procédé.

 

Huile essentielle et mal de gorge

Le mal de gorge est également  un symptôme du rhume. On peut aussi le soigner par l’usage de différentes huiles essentielles. Tel est le cas de l’huile essentielle d’eucalyptus radié. Il convient alors de verser 1 goutte de cette huile sur un comprimé neutre ou sur un morceau de sucre. Le tout est à laisser fondre dans la bouche. C’est une pratique qui est à renouveler 4 fois par jour. Sinon, il est aussi conseillé d’appliquer une goutte sur le sinus et d’effectuer un massage circulaire par la suite.

 

Il y a également l’huile essentielle de menthe poivrée qui peut être utilisée de la même manière que celle d’eucalyptus radié.

En outre, il y a aussi l’huile essentielle de cannelle de Ceylan. Il s’agit d’un stimulant qui est utilisé pour combattre les rhumes. Du fait des irritations qu’elle occasionne, le mieux est de la mélanger avec de l’huile végétale. La mixtion servira pour un massage du plexus.

 

Quant à l’huile essentielle de Niaouli, elle est utilisée pour combattre les premiers signes du rhume. Pour ce faire, il est conseillé d’humidifier un mouchoir à l’aide de 5 gouttes de cette huile. Il convient ensuite de respirer les effluves jusqu’à 6 fois par jour en fonction des signes. Le soir, l’huile essentielle de Niaouli s’utilise plutôt en inhalation. Pour ce faire, il faut verser 5 gouttes de cette huile dans un bol d’eau bouillante. Il ne reste qu’à respirer la vapeur en se couvrant la tête à l’aide d’une serviette.

 

Concernant l’huile essentielle d’origan, elle est plus qu’efficace en cas de sinusite. Avant de l’utiliser, il importe de la diluer dans un peu d’huile végétale. Il ne reste alors qu’à masser les voûtes plantaires à l’aide du mélange.

 

Il y a aussi l’huile essentielle de lavande aspic qui fluidifie les sécrétions. Pour l’utiliser, il faut en verser 5 gouttes sur un mouchoir en papier et respirer les parfums  par la suite.

 

L’huile essentielle de ravintsara est certainement une des huiles essentielles les plus célèbres. Pour l’utiliser, la diffusion dans l’air ou l’inhalation via l’eau frémissante sont des options. Il y a également l’ingestion en versant quelques gouttes de l’huile sur un comprimé neutre. C’est aussi une huile qui est recommandée pour déboucher le nez.

 

L’huile essentielle de tea tree est en outre un incontournable en cas de rhume. En effet, elle permet d’atténuer les maux de gorge qui sont associés à cette pathologie. Il est alors préconisé de prendre 2 gouttes de cette huile essentielle dans une cuillère à café de miel. La pratique se renouvelle jusqu’à 5 fois par jour.

 

Par ailleurs, il y a divers mélanges d’huiles essentielles pour le nez. Ils peuvent être utilisés de suite et contiennent surtout de l’eucalyptus radié, du ravintsara et du Niaouli.

 

Ce type de formule est connu pour l’action anti-infectieuse qu’elle possède. À cela s’ajoute sa capacité à renforcer l’immunité et purifier les fosses nasales. Ces dernières sont alors désencombrées.

 

Par ailleurs, les utilisateurs peuvent aussi se tourner vers les baumes respiratoires qui sont plutôt encourus en massage. Lorsque les huiles essentielles sont à diffuser, elles assainissent les pièces et guérissent rapidement les rhumes.

 

Pour ceux qui préfèrent les médicaments qui se prennent par voie orale, il y a les capsules d’huile essentielle qui apportent un grand confort. Elles se composent d’huile essentielle de cannelle de Ceylan et de girofle. Ce genre de produit est réservé aux adultes.

 

À noter que les capsules de Pileje sont la référence pour renforcer le système immunitaire. Ils aident le corps à mieux résister aux froids lorsque l’hiver se fait rude. C’est d’ailleurs l'allié parfait pour lutter contre les infections causées par le rhume.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.