» » Troubles de la mémoire

Troubles de la mémoire (Homéo)

Conseils santé

 

La mémoire est la focntion qui permet de capter, coder, conserver et restituer les stimulations et les informations que nous percevons. Elle met en jeu aussi bien les structures physiques que psychiques. Elle nous donne la faculté de se souvenir. Tout le monde n'a pas la même capacité ni la même façon de l'utiliser. Conserver sa mémoire nécessite de s'en servir et de s'entraîner le plus souvent possible. 
S'il y a une dégradation rapide de la mémoire, passé l'âge de 50 ans, une consultation spécialisée peut être nécessaire pour diagnostiquer un éventuel début de maladie d'Alzeimer. L'homéopathie trouve sa place dans les désordres de la mémoire à différents âges de la vie et suite à certains événements. 
Le traitement homéopathique contre les troubles de la mémoire consiste à prendre en alternance 5 granules le soir au coucher des deux ou trois souches homéopathiques les plus évocatrices jusqu'à amélioration. Pour les troubles de la mémoire suite à un surmenage : 

  • Kalium phosphoricum 9 CH : à utiliser si la fatigue cérébrale fait suite à un surmenage cérébral, avec excitation, somnambulisme et/ou incapacité à réfléchir. 
  • Phosphoricum acidum 9 CH : indiqué si le sujet et jeune, fatigué et déprimé au moindre effort intellectuel, indifférent à tout et dans l'impossibilité de se concentrer. 
  • Anacardium orientalis 9 CH : conseillé si la perte de mémoire fait suite à un surmenage intellectuel mais aussi à une dépression nerveuse, avec des colères et un besoin d'être grossier. Cet état s'améliore en mangeant. 

En cas de dégradation d'une bonne mémoire : 

  • Lycopodium 9 CH : à utiliser chez un sujet vieillissant ayant eu une excellente mémoire, qui ne se souvient plus des phrases qu'il lit, se trompe en calculant, se trompe de mots. 
  • Calcarea fluorica 9 CH : indiqué si la fatigue physique et cérébrale est soudaine, davantage due à un manque de concentration que de mémoire. 
  • Fluoricum acidum 9 CH : à utiliser si la perte de mémoire est due à un épuisement cérébral, chez un sujet présentant habituellement une grande activité physique et cérébrale, infatigable, avec un besoin de changement, un caractère inconstant, recherchant la distraction. 
  • Phosphorus 9 CH : préconisé si les troubles de mémoire et l'abattement surviennent chez de grands actifs, longilignes mais fatiguant vite, avec le besoin de manger tout le temps, une aversion pour le sucre et recherchant le sel. 
  • Lac Caninum 9 CH : à utiliser en cas de trou de mémoire chez un sujet qui ne se souvient plus de ce qu'il vient de faire, qui se trompe de mot en parlant, qui craint d'être seul et/ou à tendance hypochondriaque. 

En cas de mauvaise mémoire dès le plus jeune âge : 

  • Baryta carbonica 7 CH : indiqué si la lenteur de compréhension est associée à une mémoire faible chez un sujet aux jeux puérils. 
  • Medorrhinum 9 CH : à utiliser s'il y a une baisse de mémoire pour les faits récents, un comportement précipité, brouillon et impatient, le sujet ne se souvenant pas des noms propres et présentant un manque d'attention. 

En cas de mémoire perturbée lors de conditions particulières : 

  • Ambra grisea 9 CH : à utiliser si la perte de mémoire se produit en société, chez des sujets très émotifs avec impressionnabilité. 
  • Gelsemium 15 CH : conseillé si la perte de mémoire est due au trac. 
  • Opium 7 CH : indiqué si la perte de mémoire survient suite à une anesthésie. 
  • Rana buro 7 CH : à utiliser si la dégradation générale se fait sur fond d'agressivité, de sénilité, ou en cas de troubles de la mémoire liés à l'alcoolisme.

Il est également possible d'associer au traitement homéopathique du trouble de la mémoire 50 gouttes à prendre le soir d'Alnus Glutinosa et Olea Europaea 1DH. 


Si vous êtes adeptes des médecines alternatives, il est possible de prendre en oligothérapie Manganèse-cuivre et phosphore en 1 prise par jour.
 

Le saviez vous ? L'oubli se produit parce que notre cerveau est organisé pour éliminer tout ce qui pourrait l'encombrer inutilement. La qualité de la fixation ou d'étiquetage du souvenir semble importante pour retrouver un souvenir dans l'immense bibliothèque qu'est la mémoire sémantique. Beaucoup d'oublis ont également une cause affective. Les psychanalystes montrent que l'oubli est souvent relié à des situations ou des intentions correspondant à des événements désagréables ou porteurs de stress. 

Troubles de la mémoire


Infos sur l'homéopathie et ses principes

Ne croyez pas que l'homéopathie doive être prise à la légère ! Il est souhaitable de rendre visite à un médecin avant d'entamer tout nouveau traitement. Pour vous soigner au mieux, votre praticien vous prescrira un traitement précis. En gardant en tête le fait qu'avec l'homéopathie, il y a également des moments précis pour la prise de chaque produit.



Quelles sont les pathologies qui peuvent être soignées avec l'homéopathie ?

Connaissez-vous le rapport entre le syndrome prémenstruel et l'anxiété ? Ces diverses pathologies peuvent être traitées facilement avec l'homéopathie. Cette médecine complémentaire est également efficace pour traiter les maladies récidivantes : herpès, rhumatismes, états grippaux, etc. L'une des missions de la pratique homéopathique est de soutenir le corps dans sa lutte contre la maladie, tout en réduisant les divers symptômes qui peuvent se manifester. Dans le contexte de pathologies extrêmement lourdes comme le sida ou le cancer, l'homéopathie intervient en soin complémentaire. Son rôle est alors de soulager les symptômes et de réduire les effets secondaires.

 

De multiples formes de soins

L'avantage d'un traitement homéopathique est qu'il convient à tout le monde, adultes aussi bien qu'enfants, personnes âgées ou femmes enceintes.

 

Étiez-vous au courant ? Pommades, comprimés, granules, mais aussi dentifrices ou sirops : la variété des formes de remèdes homéopathiques disponibles sur le marché est impressionnante.



Une spécialité efficace ? L'homéopathie !

Le pionnier des recherches concernant l'homéopathie est incontestablement Samuel Hahnemann, même s'il est clair que beaucoup de médecins ont participé aux progrès de cette discipline au cours des deux siècles écoulés depuis. L'homéopathie a depuis obtenu ses lettres de noblesse : l'OMS la considère comme une spécialité médicale complémentaire. En outre, de nombreux pays l'utilisent, tels que la France, les États-Unis ou l'Allemagne. Aujourd'hui, plus de 50% des Français se tournent vers cette médecine douce et 20% des généralistes prescrivent régulièrement des médicaments homéopathiques. Adressez-vous à votre pharmacien si vous souhaitez acheter une souche homéopathique ou d'autres types de tubes homéopathiques.

 

L'homéopathie expliquée rapidement

Partant du postulat que le corps humain peut se soigner par ses propres moyens, cette médecine douce est simple à comprendre. Pour aider notre corps dans son autoguérison, on peut utiliser un produit homéopathique. Quels sont les divers antécédents médicaux du patient ? Comment son corps réagit-il ? La réponse à ces diverses questions est déterminante pour l'homéopathe. L'homéopathie est basée sur le principe dit de « similitude », le saviez-vous ? Le dosage des substances est capital, c'est cette quantité prédéfinie qui va permettre de soigner le patient. L'homéopathie fait usage de substances dont l'origine est végétale ou animale. Le sel marin ou le potassium peuvent aussi être utilisés dans le domaine de l'homéopathie. La dilution occupe un rôle fondamental : le principe actif est atténué par l'ajout d'eau distillée, d'un solvant ou d'alcool éthylique, dans la plupart des cas. Selon les besoins, l'homéopathe retiendra un remède à 4 CH, 9 CH, etc. Le taux de dilution jouera en tout cas un rôle majeur dans l'effet du traitement.

 

Homéopathie uniciste ou pluraliste

De manière générale, différentes classes d'affections, aiguës ou chroniques, peuvent être guéries grâce à l'homéopathie. Une colique ou une grippe, entre autres, n'ont besoin que d'un court traitement. L'homéopathie s'avère un moyen efficient pour éviter la survenance des attaques dans les maladies récidivantes, mais également l'intensité de celles-ci.

Si votre médecin vous a préconisé de prendre plusieurs produits homéopathiques à la fois, cela signifie qu'il a préféré une ordonnance dite « pluraliste ». Lorsqu'un homéopathe prescrit un seul médicament, qui va à la fois venir à bout de votre rhume et de vos maux d'estomac, il s'agit d'homéopathie uniciste.