» » Spécialités homéopathiques

Spécialités homéopathiques (Homéo)

Spécialités homéopathiques


Un traitement homéopathique qui a beaucoup de succès

Un traitement homéopathique vous parait utile ? Dans ce cas, faites appel à un médecin ou à un praticien spécialisé. Dans le cas de l'homéopathie comme dans celui de tous les autres traitements, des moments particuliers doivent être respectés pour chaque prise de produits. Afin d'avoir une prescription adéquate, le rôle de votre praticien est décisif.



Usage de l'homéopathie pour le soulagement d'une multitude de symptômes

On conseille l'homéopathie pour traiter des pathologies communes comme l'arthrite, l'anxiété ou les infections respiratoires, entre autres. Vous voulez en finir avec votre herpès saisonnier, ou avec votre rhume des foins ? Alors faites appel à un homéopathe, il pourra vous venir en aide ! L'un des rôles de la médecine homéopathique est de soutenir le corps humain dans son combat contre la maladie, tout en réduisant les multiples symptômes qui se manifestent. Dans le cas de pathologies très lourdes comme le VIH ou le cancer, l'homéopathie correspond à un soin de support. Son rôle est alors de soulager les symptômes tout en réduisant les effets secondaires.



L'homéopathie hier et aujourd'hui

Le pionnier des recherches en homéopathie est sans conteste Samuel Hahnemann. Toutefois, il est évident que beaucoup de médecins ont participé au développement de ce champ disciplinaire durant les deux siècles suivant cette découverte. Celle-ci a multiplié les preuves de son efficacité, tel que ça a été affirmé dans diverses études médicales. Actuellement, 55% des Français ont recours à cette médecine et un médecin sur cinq prescrit des médicaments homéopathiques à ses patients.



Soins proposés sous des formes variées

Hommes ou femmes, individus jeunes ou vieux, l'homéopathie peut être prescrite à tout le monde.

Si l'homéopathie est connue pour ses granules, les traitements peuvent également prendre la forme de sirops, de suppositoires ou de gels.



Les grands principes de l'homéopathie : dilution et similitude

La pratique homéopathique obéit à un principe capital : notre corps a un pouvoir naturel d'autoguérison. Stimuler le potentiel inné du corps humain, c'est tout l'intérêt d'un traitement homéopathique. À proprement parler, il ne correspond pas à un médicament. Le patient a-t-il des antécédents ? Comment son corps réagit-il ? La réponse à ces multiples questions est déterminante pour l'homéopathe. L'un des autres piliers des soins homéopathiques correspond au principe dit de « similitude ». Le dosage des substances est extrêmement important puisque c'est lui qui va permettre de soulager les patients. En homéopathie, le spectre des substances utilisées est large, elles peuvent être d'origine animale ou autre. Le calcaire ou le potassium peuvent également être utilisés dans le cadre de cette médecine. Ce sont les substances actives mélangées à divers éléments neutres qui font la force de l'homéopathie. Plus la dilution est conséquente, plus le traitement fera effet. C'est la raison qui fait que la fameuse expression « à doses homéopathiques » est maintenant dans le langage de tous les jours !