» » » » Quelles sont les différentes entre les hemorroides externes et internes ?

Quelles sont les différentes entre les hemorroides externes et internes ?

Ciblant principalement les femmes enceintes et les personnes âgées, les hémorroïdes sont des troubles veineux assez répandus qui peuvent toutefois toucher n’importe qui. Elles se manifestent par la dilatation des veines recto-anales et entraînent du saignement et des douleurs peu supportables par manque de traitement précoce. Les maladies hémorroïdaires évoluent en différents stades selon le type même de la pathologie : interne ou externe.

 

Les hémorroïdes internes

Les hémorroïdes sont qualifiées d’internes lorsqu’elles se produisent à l’intérieur du canal du rectum. Au début, elles sont indolores et invisibles. Le seul symptôme est la sensation d’une certaine gêne dans cette zone. Ce n’est que plus tard qu’elles provoquent de petites douleurs, parfois accompagnées de petits saignements dans les selles, de démangeaison et d’inflammation au niveau du rectum.

 

Ce type d’hémorroïde évolue en plusieurs étapes : la tuméfaction dans la paroi rectale, la formation d’une bosse à l’extérieur de l’anus, l’apparition de plusieurs hémorroïdes.

 

hemorroides internes

 

Les crises hémorroïdaires internes se manifestent par des douleurs paroxystiques et des saignements lors de la défécation, voire après. Il y a aussi la présence de masses internes palpables aux doigts qui sont encombrantes et parfois douloureuses. Lorsque ces symptômes sont réunis, il est certain qu’il s’agit bien d’hémorroïdes internes.

Il est fortement conseillé de consulter un médecin dès l’apparition des premiers signes.

 

Une anuscopie peut être nécessaire pour identifier la vraie nature de la pathologie. Une coloscopie peut venir compléter cet examen pour plus de précision et de certitude. Les douleurs et les saignements montrent que le cas est bien avancé et qu’une opération chirurgicale pourrait être indispensable. Mais il appartient au médecin seul de prescrire les traitements adéquats.

 

Les hémorroïdes externes

Comme leur nom l’indique, les hémorroïdes externes se manifestent sur la zone cutanée extérieure de l’anus sous forme de tuméfaction. Elles sont plus faciles à dépister que les hémorroïdes internes puis dès leur formation, une irritation et une démangeaison de la zone apparaissent. Le sujet peut même ressentir des inflammations et une sensation de brûlures plus ou moins douloureuses. Un prolapsus peut également se former.

 

Ce sont des lésions sous-cutanées qui sont dues au gonflement et à la dilatation des veines anales. Au fur et à mesure, des bosses palpables de couleur bleutée se forment à cause de la présence de caillots de sang. Ce phénomène est appelé la thrombose hémorroïdaire.

 

hemorroides externes

 

Ce type d’hémorroïdes provient généralement d’un trouble transitaire tel que la diarrhée ou la constipation. Mais la surcharge pondérale, la grossesse, l’obésité, la sédentarité et le vieillissement peuvent aussi être en cause.

 

Consulter un médecin dès l’apparition du moindre symptôme est fortement recommandé. La prise en charge peut reposer sur des médicaments par voie orale, des solutions homéopathiques, l’application d’une crème locale (Titanoreine lidocaineDaflon 1000Micro H gelSedorrhoide suppo...) ou, dans les cas très graves, une opération chirurgicale.

 

Comment prévenir les hémorroïdes internes et externes ?

Les mesures préventives des deux types d’hémorroïdes restent les mêmes. Il faut commencer par entretenir une bonne hygiène anale. Aussi, il faut bien laver cette zone durant les toilettes quotidiennes. Inutile de mettre trop de savon ni frotter trop fort au risque de causer les irritations, il faut juste s’assurer que c’est bien propre.

 

Ensuite, il faut privilégier une alimentation riche en fibres et en nutriments capables d’améliorer la digestion. Cela permet d’éviter la constipation et donc, la formation des hémorroïdes. Tous les jours, mangez des fruits et légumes frais.

 

Les légumineuses et les céréales complètes sont aussi à intégrer dans vos menus à raison de 2 ou 3 fois par semaine. Tout ce qui est trop riche en sucre, en matières grasses et en sel sont à oublier.

 

Une bonne hygiène de vie peut vous éloigner des risques d’hémorroïde alors, en plus d’une alimentation saine et équilibrée, buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour. Cette bonne habitude prévient toutes sortes de maladies et pas seulement les hémorroïdes.

 

Par ailleurs, pratiquer des activités physiques régulières constitue une solution de prévention très efficace. La sédentarité peut causer autant la constipation que les troubles hémorroïdaires.

 

Comment soulager les hémorroïdes internes et externes ?

Les viandes, les épices fortes, le café, le thé et l’alcool aggravent les symptômes. Il faut les exclure de l’alimentation au moindre signe de la pathologie. Il est même conseillé d’adopter un régime végétarien lors des traitements pour booster les effets de ces derniers.

 

soulager des hemorroides

 

À noter que l’eau chaude est à éviter en cas de crise pour ne pas empirer les irritations et les douleurs. À l’apparition du moindre symptôme, il faut consulter un médecin pour combattre vite le mal à la racine. À ce stade, un traitement naturel peut être prescrit pour venir à bout de la maladie.

 

En savoir plus sur les hémorroides : 

Chirurgie des hémorroides : Quelles sont les solutions efficaces ?

Comment soigner les hémorroides avec l'homéopathie ?

Comment traiter les hémorroides quand on est enceinte ?

Hémorroides et maladies hémorroidaires : que faut-il connaitre ?

Qu'est-ce qu'une thrombose hémorroidaire ?

Que faut-il faire en cas de crise hémorroidaire ?

Quels sont les symptômes des hémorroides externes ?

Quels sont les traitements des hémorroides ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.