Comment prendre en charge une gastro chez les bébés ?

gastro bebe

La gastro-entérite chez le bébé est nettement plus fréquente que chez les autres catégories de personnes. En effet, parmi les milliers de Français qui en souffrent tous les ans, la plupart sont des nourrissons. Cette maladie de l’appareil digestif se guérit souvent de manière spontanée chez les grands, mais chez les bébés, une prise en charge précoce est indispensable pour prévenir les risques de déshydratation sévère auxquels ils peuvent être exposés.

 

Quels sont les symptômes ?

Avant de connaître quel traitement il faut pour soigner la gastro-entérite, il est important de savoir quels en sont les symptômes.

 

Premièrement, le nourrisson infecté souffre de diarrhées aiguës. Ses selles prennent une consistance plus liquide avec une fréquence qui dépasse les 3 fois par jour. Les autres symptômes sont des nausées qui arrivent brutalement, des douleurs et des crampes au niveau du ventre.

 

L’enfant peut également avoir de la fièvre et ne plus avoir de l’appétit. D’où le risque de fatigue.

 

Quelles sont les origines ?

La gastro-entérite chez le bébé est due à la prolifération d’un virus, d’une bactérie ou d’un parasite dans ses intestins.

 

Dans l’immense majorité des cas, c’est le virus nommé rotavirus qui est en cause. Il se transmet très rapidement par le contact avec un malade ou avec un objet contaminé, ou encore par l’ingestion d’aliments infectés.

 

virus responsable de la diarrhée chez les bébé

 

Les agents responsables colonisent les parois intestinales du nourrisson et les liquides des selles ne peuvent plus être absorbés correctement, d’où les crises de diarrhée aiguë. Le bébé perd alors beaucoup d’eau et d’électrolytes, ce qui explique son état de fatigue.

 

Comment la traiter ?

La gastro-entérite peut vite causer une déshydratation sévère chez le bébé qui risque de perdre jusqu’à 15 % de son poids en seulement quelques heures de symptômes. Une consultation médicale est donc fortement recommandée. Dans la plupart des cas, le médecin prescrit la SRO ou solution de réhydratation orale qui est disponible sans ordonnance dans les pharmacies. C’est une solution liquide composée d’eau, de sucre et de sel.

 

Si le bébé est nourri aux seins, il faut lui donner la SRO en petites quantités entre les tétées. Lorsque les vomissements s’atténuent, vous pouvez augmenter les quantités de la SRO qui doit être consommée à volonté jusqu’à ce que tous les symptômes, surtout les diarrhées, disparaissent complètement. Pour un nourrisson qui mange du lait en poudre, remplacez ce lait par la SRO pendant 12 heures et réintroduisez-le petit à petit.

 

bébé qui a une diarrhée

 

Dans des cas très rares, la gastro-entérite du bébé est tellement grave qu’une admission aux urgences peut être nécessaire pour le réhydrater le plus rapidement possible en le plaçant sous sonde nasogastrique ou perfusion. La prise en charge dure généralement 6 heures, mais l’enfant doit encore rester sous surveillance médicale les 2 heures qui suivent.

 

À noter que l’enfant aura tendance à refuser de se faire nourrir durant la période d’incubation, mais il faut insister pour qu’il conserve ses forces. C’est important pour que son corps puisse combattre facilement la maladie et éviter les complications. L’allaitement doit se faire comme d’habitude.

 

En savoir plus sur la diarrhée chez les bébés : 

Comment éviter la gastro chez l'enfant ?

Comment faire contre la deshydratation chez bébé suite à une gastro ?

Comment gérer la diarrhée chez les bébés ?

Comment prévenir la gastro chez les bébés ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.