Eczema de contact : quelles sont les causes et comment les traiter ?

jeudi 03 janvier 2019
eczema de contact

Tout ce qui est inflammation ou irritation de la peau, quelle que soit sa localisation, peut devenir source de gênes considérables. Cependant pour mieux traiter une maladie quelconque, il est essentiel de bien la connaître pour bien la gérer.

 

Ainsi, si vous constatez des rougeurs ou des gonflements localisés surmontés de vésicules suintantes qui finissent par se transformer en croûte et qui, de surcroît, vous démangent, c'est que vous avez sûrement un eczéma de contact

 

eczema de contact

 

Parmi tous les eczémas qui existent, celui-ci est assez facile à repérer et à traiter, découvrez tous les détails le concernant.

 

Mieux comprendre pour mieux gérer

Contrairement à l'eczéma atopique, l'eczéma de contact n'a pas d'origine génétique et ne s'associe pas à un terrain atopique, c'est en fait une inflammation de la peau qui ne se déclenche que, comme son nom l'indique, lorsqu'il y a un contact direct de la peau avec un allergène extérieur.

 

C'est une maladie de la peau qui peut durer quelques jours comme quelques années et à chaque contact avec l'agent allergène, les symptômes réapparaissent.

 

Pour reconnaître un eczéma de contact, les signes suivants sont évidents. De manière générale, ce problème commence par :

  • des plaques rouges et sèches qui se manifestent et démangent fortement
  • ensuite, celles-ci se couvrent de vésicules remplies de liquide clair qui vont se rompre et suinter, si le grattage n'est pas évité.

 

reconnaitre eczema de contact

 

Une fois ce stade passé, les lésions se transforment en croûtes et finissent par disparaître pour laisser apparaître une nouvelle peau saine. Même si ces lésions tendent à n'apparaître qu'au niveau de la zone de contact au départ, elles peuvent finir par se répartir sur l'ensemble du corps selon la personne.

 

De manière générale, si l'inflammation se manifeste au niveau des paupières, du visage ou des organes génitaux, là où la peau est la plus fine, il se peut que l'eczéma s'accompagne d'œdème du tissu.

 

Pour les parties avec une peau plus épaisse, telles que les paumes des mains ou plantes des pieds, les vésicules sont moins fragiles, mais les démangeaisons plus fortes.

 

eczema de contact main

 

Une fois l'allergène connu, il est essentiel de le supprimer si possible de votre quotidien pour éviter que les contacts ne se multiplient. En effet, sans éviction, cela risque de devenir chronique et finir par vous donner une peau craquelée, quadrillée et parfois même foncée ou encore une peau épaisse et très fissurée particulièrement sur les mains et les pieds.

 

Sources d'une dermatite de contact et mode de traitement

Sont souvent remis en cause pour l'eczéma de contact des produits du quotidien comme : 

  • les bijoux fantaisies
  • les téléphones portables
  • les clés
  • les chaussures ou encore tout ce qui est
  • colle
  • peinture
  • métaux 

Il y a aussi les composants chimiques de vos vêtements tels que : 

  • les produits de tannage
  • caoutchouc des élastiques
  • colles colorants
  • petites pièces métalliques…

Pour certaines personnes les produits d'entretien (assouplissant, détergents…) peuvent également jouer un rôle considérable.

 

Cependant, si l'éviction se fait à l'aide de gants, la transpiration qui en résultera risque tout autant d'aggraver les lésions. Dans d'autres cas, les produits pharmaceutiques à application locale (pommades antibiotiques, antihistaminiques…) sont aussi potentiellement dangereux. On peut en outre citer les parfums et produits cosmétiques, les plantes ou même le latex.

 

La liste peut être très longue, mais l'eczéma de contact le plus difficile à gérer est celui dû au phénomène de photo-allergène. En effet, c'est une inflammation qui ne sera visible qu'une fois la peau en contact avec le soleil. Cela résulte plus précisément de l'application de certains produits ou être la manifestation retardée de l'intolérance à certaines substances ingérées ou injectées.

 

De manière générale, cela comprend les médicaments antibiotiques, les diurétiques, les anxiolytiques, les produits contre la teigne, les huiles et parfums, les écrans solaires ainsi que les articles de toilette.

 

Quelle que soit l'origine de l'eczéma, le meilleur traitement reste la prévention, comme dans toute maladie. Éviter l'allergène est donc la solution par excellence, mais déjà faudrait-il le reconnaître.

 

Pour ce faire, vous pouvez chercher par vous-même en étudiant l'effet de l'arrêt du produit soupçonné ou demander un bilan allergologique à votre médecin. Une fois le produit responsable détecté et supprimé du quotidien, les lésions tendront à disparaître et la guérison se fera en 10 à 15 jours.

 

reconnaitre l'eczema de contact

 

Toutefois, il n'est malheureusement pas toujours possible d'éviter l'allergène en question s'il se retrouve dans une trop grande variété de produits. La solution dans ce second cas est de protéger la peau avec des vêtements ou des gants pour limiter au maximum le contact direct.

 

Dans le cas où les lésions sont bel et bien déjà présentes, pour les traiter, il est possible de faire appel à des dermocorticoïdes locaux qui aident à soigner les lésions. Ils sont toutefois à utiliser avec la plus grande précaution et uniquement sur prescription médicale.

 

Enfin, dans les cas rares de surinfection, les antibiotiques peuvent s'avérer indispensables.

 

En savoir plus sur l'Eczéma : 

Comment expliquer l'eczéma atopique chez le nourrisson ?

Comment lutter contre l'eczéma de bébé grâce à la cure thermale ?

Comment prévenir la dermatite atopique ?

Dermatite atopique bébé : comment la traiter ou la prévenir ? 

Qu'est ce que l'eczéma bébé ? 

Qu'est ce que l'eczéma chez l'adulte ?

Qu'est ce que l'eczéma main ? 

Qu'est ce qu'il faut savoir sur l'eczéma et soleil ? 

Quelle est la différence entre peau sèche et peau atopique ?

Quelles huiles essentielles utiliser pour traiter l'eczéma ?

Quelles sont les différentes causes de la dermatite atopique ? 

Quels sont les traitement de la dermatite atopique ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris