Comment soigner l'eczéma bébé ?

vendredi 25 janvier 2019
eczema bebe

L’eczéma est une maladie de peau très fréquente. Elle peut toucher une part importante de la population, dont les nourrissons. L’eczéma du nourrisson, également appelé dermatite atopique, est une affection bénigne, mais il peut tout de suite causer des gènes au quotidien. De plus, il a tendance à récidiver à mesure que le bébé grandit.

 

L’eczéma est d’origine génétique dans la plupart des cas. Si l’un des parents est allergique, l’enfant a 50% de chance de contracter une dermatite. Le pourcentage de risque est doublé dans le cas où les deux parents sont allergiques.

 

Pouvant apparaitre dès les trois premiers mois, l’eczéma du nourrisson disparait généralement entre 4 et 6 ans.

 

Cette affection se soigne assez bien lorsqu’on a reçu le traitement adéquat. Il est toutefois à noter qu’il existe des gestes simples du quotidien qui permettent de prévenir son apparition.

 

Mieux connaitre l’eczéma

L’eczéma du nourrisson ou la dermatite atopique se présente comme une inflammation de la peau qui cause des démangeaisons. Il est favorisé par une prédisposition génétique aux allergies.

 

L’eczéma évolue par poussée et disparait après quelques années. 

 

Les enfants atopiques sont en effet grandement sensibles aux allergènes présents dans l’environnement, car leurs peaux sont facilement irritables et hyper-réactives. De ce fait, les allergènes pénètrent plus facilement la peau et stimulent le système immunitaire.

 

Cette stimulation est assimilée à une agression par le système de défense qui va réagir en montrant les signes de l’eczéma. Cette maladie concerne l’épiderme et le derme qui entraine des démangeaisons.

 

Qu’est-ce qui cause l’eczéma ?

La majorité des bébés atteints d’eczéma ont un terrain atopique familial, c'est-à-dire que la prédisposition à l’eczéma est génétique. Le terrain atopique peut avoir comme origine l’allergie alimentaire causée par les œufs ou des produits laitiers. D’un autre côté, le terrain atopique peut aussi venir d’une allergie de contact, comme le pollen, les poils d’animaux et certains produits ménagers. Parmi ces derniers, on peut distinguer les produits d’hygiène pour bébé que l’on utilise fréquemment.


Par ailleurs, l’eczéma est considérablement favorisé par un système immunitaire faible. L’affaiblissement du système immunitaire peut être dû à une maladie, mais ce phénomène est surtout causé par l’insuffisance d’expositions aux antigènes.

 

En effet, lorsqu’on observe une hygiène excessive, le système immunitaire n’est plus soumis aux différents types d’antigènes. Ne reconnaissant pas les bactéries, le système immunitaire ne pourra pas développer une défense contre elles. Par opposition à cela, les personnes dont le système immunitaire a été stimulé par des antigènes variés seront plus résistantes et donc sont rarement sujettes à des allergies.

 

Qu’est-ce qui déclenche l’eczéma ?

Il existe de nombreux facteurs pouvant déclencher l’eczéma. D’abord, il peut être favorisé par certains produits d’hygiène contenant des agents irritants, comme le savon ou le détergent. Parfois, il est causé par les aliments ou le climat. Il peut ainsi se développer en milieu chaud et humide.

 

D’un autre côté, l’eczéma se développe aussi lorsque l’air est sec, dans ce cas-là, les démangeaisons peuvent devenir intenses. En résumé, tout ce qui peut être irritant pour la peau peut déclencher l’eczéma, même les tissus.  

 

Dans d’autres cas, les poussées d’eczéma sont causées par des infections dentaires, des diarrhées ou des rhinopharyngites.

 

L’eczéma du nourrisson : les symptômes

Pour les nourrissons et les enfants, l’eczéma se manifeste par une éruption cutanée sous forme de plaques rouges. Celles-ci se forment sur les zones en relief telles que le front, les épaules et les fesses. Chez les enfants de plus de 2 ans, l’eczéma se constate au niveau des plis cutanés, des mains, et des chevilles.  

 

Des démangeaisons sont aussi constatées. Chez le nourrisson, il est important de rester attentif parce que les démangeaisons ne sont pas faciles à déceler. L’enfant peut toutefois montrer des signes d’irritabilité en plus de mal dormir.


Par la suite, de petites cloques se forment et vont se transformer en fines vésicules. Au bout d’un certain temps, celles-ci se rompent et vont libérer un liquide translucide. Ensuite, il y aura formation de croûtes sèches et rugueuses qui tombent après quelques jours. 

 

Avec un bon traitement contre l'eczéma, on observera une rémission en une dizaine de jours. Cependant, l’eczéma récidive par poussées durant lesquelles on va constater des éruptions suintantes et inflammatoires.

 

L’enfant recommence à se gratter et les premiers signes de la maladie réapparaissent. Il est à noter que la peau peut épaissir au niveau des parties atteintes de lésions.


L’eczéma et son évolution

Apparaissant dès les premiers mois de vie, l’eczéma évolue par alternance de poussées et des phases d’accalmie. Cela peut durer des mois voire des années en fonction de l’enfant. La dermatite disparait toutefois au cours de l’enfance. Cependant, certains cas d’eczéma persistent jusqu’à l’adolescence et à l’âge adulte. 

 

Si la plupart du temps la maladie est éliminée grâce à un bon traitement, il peut parfois y avoir des complications. C’est notamment le cas lorsqu’il y a une surinfection bactérienne. Cette dernière peut avoir de multiples causes. Généralement, elle est due au grattage répétitif des lésions cutanées et est liée à une bactérie nommée staphylocoque. 

 

Une infection virale peut aussi survenir en cas de contact de la lésion avec le virus de l’herpès labial


Une surinfection va ainsi provoquer une aggravation des lésions, une grosse fièvre et même un mauvais état général. Dans les cas les plus graves, on peut observer un retard de croissance. Le bébé arrêtera ainsi de prendre du poids.

 

Traitement de l’eczéma du nourrisson

Il existe différentes manières de soigner l’eczéma, que ce soit par un traitement médicamenteux, par le soin de la peau ou par un traitement spécifique. 

  • Traitement médicamenteux

Etant une affection chronique qui évolue par poussées, l’eczéma doit être traité dans la durée. Le traitement prescrit par le médecin pour les nourrissons est l’utilisation de médicaments dermocorticoïdes disponibles en pharmacie et sur ordonnance. Ils se présentent sous forme de crème ou de pommade à appliquer localement. La posologie prescrite par le médecin doit être respectée. 

 

En général, il suffit d’une application par jour pour les bébés, de préférence après le bain. Le traitement doit être poursuivi jusqu’à la disparition complète des lésions d’eczéma. 

 

Pour éviter les effets indésirables provoqués par les crèmes à base de corticoïdes, tels que la fragilisation de la peau, le traitement ne doit pas être effectué de manière intense et prolongée.

 

Pour calmer les démangeaisons, des médicaments antihistaminiques sont souvent prescrits avec votre traitement principal. Lorsque l’eczéma a connu une surinfection, il peut être nécessaire de prendre des antibiotiques ainsi que des antiseptiques. Il est envisageable de faire prendre au bébé un bain de permanganate de potassium dans le but de désinfecter la peau. Pour cela, il faut diluer 0,5g du produit pour 5 litres d’eau.

  • Hydratation de la peau

La sècheresse de la peau est l’une des caractéristiques de la dermatite atopique. C’est pourquoi il est important de la corriger cela. Pour ce faire, il faut utiliser de la crème émolliente et hydratante qui aura pour rôle de reconstituer le film hydrolipidique de la peau de l’enfant atopique.


D’autre part, le bain peut aussi jouer le rôle d’hydratation de la peau. Mais attention, il ne faut pas utiliser le savon habituel. Il vaut mieux préférer un pain surgras ou une crème lavante. Après le bain, il convient de rincer soigneusement l’enfant et de le sécher avec une serviette en tamponnant légèrement.

 

Les cures thermales sont aussi connues pour leur rôle bénéfique dans le traitement de l’eczéma.

  • La photothérapie

Cette méthode n’est utilisée que de manière exceptionnelle. La photothérapie est ainsi indiquée dans les cas sévères de dermatite atopique. Le médecin peut aussi conseiller d’opter pour cette méthode dans le cas où la maladie résiste au traitement de première intention qui a été bien effectué.

 

La photothérapie s’effectue par les UVA ou les UVB.

 

Les gestes de prévention de l’eczéma

Bien que l’eczéma intervienne chez les enfants ayant une prédisposition à cela, il est toutefois possible de le prévenir par des gestes simples au quotidien.  Premièrement, il faut faire attention à la toilette du bébé. Il importe d’utiliser exclusivement un lait spécial bébé ou un pain dermatologique sans savon

 

Le bain doit être tiède et durer moins de 10 minutes, suivi d’un rinçage soigneux et d’un séchage par tamponnements.  Il importe de  veiller à ce que tous les produits utilisés soient hypoallergéniques, sans parfum et contenant des agents antiseptiques comme le cuivre ou le zinc. Après le bain, appliquer une crème hydratante grasse sur l’ensemble de la peau.

 

D’autre part, il convient également de faire attention à la manière dont le bébé est habillé, car cela peut provoquer l’eczéma. Certaines matières comme la laine ou les tissus synthétiques favorisent les démangeaisons. Pour éviter les irritations, l’enfant est à habiller avec des vêtements en coton. Ensuite, lors de la lessive, il n’y a plus lieu d’utiliser des adoucissants ni les détergents à base de phosphate. Une dose de lessive adéquate suffit, suivie d’un rinçage des vêtements en programmant un long cycle de rinçage.


L’air sec étant connu pour favoriser le développement de l’eczéma, il sera nécessaire d’humidifier l’air de la pièce où l’enfant dort. Il conviendra aussi de lutter contre les acariens.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.