» » » Qu'est ce que l'eczema de bebe ?

Qu'est ce que l'eczema de bebe ?

Bien que l'eczéma soit très souvent associé à une maladie de la peau touchant les nourrissons, sachez que ce n'est pas toujours le cas. En effet, la dermatite atopique peut toucher les nourrissons, les enfants, les adolescents et même les adultes. Il n'y a pas d'âge limite, ce sont les modes d'apparitions qui diffèrent.

 

Intéressons-nous alors dans cet article à l’essentiel sur l’eczéma touchant les jeunes enfants. D'après certaine études, près de 20% des enfants de moins de 7 ans souffrent d'une dermatite atopique.

 

Fort heureusement pour les parents, c'est une inflammation de la peau qui tend souvent à disparaître d'elle-même après quelques années de poussée.

 

Cependant pour aider les parents et les enfants dans une telle situation, voici tout ce qu'il y a à savoir sur cette maladie de la peau.

 


Contre l'eczema, nos pharmaciens vous conseillent

bepanthen sensicalm contre eczema

Bepanthen sensicalm - tube 20g

Xemose creme relipidante contre eczema

Xémose crème relipidante anti-irritations Uriage - flacon pompe de 400 ml

Lipikar contre eczema

Lipikar baume AP+M baume relipidant anti-grattage La Roche-Posay - tube de 400 ml

Atoderm crème ultra nourrissante Bioderma - flacon pompe de 500 ml

Atoderm crème ultra nourrissante Bioderma - flacon pompe de 500 ml

Découvrir également : 


En quelques mots qu'est-ce que c'est ?

Bien que très répandue, la dermatite atopique, ou eczéma atopique, quel que soit l'âge du malade, est considérée comme étant une maladie chronique de la peau, mais dont les origines restent sensiblement inconnues.

 

Cependant, tous les spécialistes dans le domaine s'accordent à dire que cela touche surtout les personnes ayant un terrain allergique familial ou encore que cela est dû à des facteurs environnementaux divers.

 

C'est une maladie qui affecte particulièrement les enfants et surtout les nourrissons entre leur troisième mois et deuxième année de vie. Après 3-4 ans, les poussées d'eczéma se raréfient et tendent même à disparaître spontanément.

 

Pour les adultes, les cas sont isolés, mais apparaissent sous des formes bien plus sévères.

 

eczema sur le bras

 

Il existe cependant deux types d'eczéma qu'il est bon de distinguer. Mieux vous comprendrez, plus vous serez à même de gérer les cas de dermatite.

En effet, il existe :

Dans les deux cas, la réaction est due à un phénomène de sensibilité à un agent allergène, mais les symptômes qui en résultent sont identiques. 

 

D'un côté l'eczéma atopique, affectant généralement les enfants, est la manifestation de la surproduction d'anticorps (immunoglobines E) en réponse à des allergènes retrouvés dans l'alimentation (lait, œuf, soja…) ou l'environnement (pollen, acariens, poussières…).

 

De l'autre, l'eczéma de contact, survenant à l'âge adulte est, comme son nom l'indique, une réaction locale en réponse au contact répété de la peau à une substance non tolérée.

 

Comment reconnaître l'eczéma chez l'enfant et en venir à bout ?

Pour les enfants de moins de 7 ans, l'eczéma atopique se reconnaît par l'apparition de plaques rouges rugueuses au toucher ou boutonneuses selon les cas et qui sont prurigineuses (c'est-à-dire qui démangent fortement), voire même douloureuses, dans les cas les plus aigus de poussées. En effet, l'eczéma se présente par poussée et leur intensité n'est pas forcément toujours la même.

 

Pour les plus petits (entre 3 mois et 2 ans), les lésions apparaissent généralement sur le front, les joues ou le menton. Cependant, il peut arriver qu'elles se manifestent aussi sur les bras, les jambes ou encore la poitrine. Plus l'enfant grandira plus l'eczéma se fera remarquer sur l'intérieur des plis comme les coudes, l'arrière des genoux, les poignets et chevilles ou à l'arrière des oreilles.

 

La démangeaison sera d’une grande ampleur que l'enfant ne pourra s'empêcher de se gratter quitte à se blesser. À cause de cela, ils peuvent énormément transpirer et vous admettrez que leur vie quotidienne ne peut qu'être chamboulée.

 

D'après certaines études, et tant dans le cas des enfants que des adultes, le stress peuvent être un facteur d'apparition des poussées, ce qui fait qu'un enfant prédisposé à la maladie risque de s'isoler des autres enfants.

 

eczema de la main

 

Dans tous les cas, un enfant souffrant de dermatite atopique a besoin de traitement pour retrouver tant le confort qu'une vie quotidienne agréable. Ainsi, pour soigner l'eczéma de l'enfant, comme dans tous les cas d'allergie, si l'agent allergène est connu l'essentiel est de l'éloigner de l'enfant. Il peut par exemple être nécessaire de modifier l'alimentation de l'enfant ou de s'attaquer à la source même de l'allergie comme les acariens ou la poussière dans votre maison.

 

Toutefois, ce n'est pas toujours évident et certains parents préfèrent opter pour la désensibilisation si l'enfant n'est pas sensible à une trop grande diversité de substances.

De ce fait, les traitements les plus répandus ne sont que des solutions visant à corriger les lésions cutanées et non à éviter leur apparition.

 

C'est ainsi que vous trouverez en pharmacie des crèmes à base de cortisone (dermocorticoïde) qui calment la douleur lors des poussées inflammatoires.

 

De manière générale, il est essentiel d'hydrater la peau de l'enfant au quotidien pour que sa peau sèche soit traitée en profondeur. Enfin, comme dans tout le cas de maladie possible, l'hygiène corporelle est primordiale pour éviter toute surinfection.

 

traitement pour eczema

 

Certains spécialistes s'accordent à dire que l'eczéma atopique chronique chez l'enfant peut être un signe d'asthme. Cela est dû au fait que, tout comme les lésions cutanées eczémateuses, l'asthme a une origine allergique. Une fois donc les poussées d'eczéma atténuées, l'enfant pourraient présenter des symptômes d’asthme ou développer des rhinites d'origine allergique comme le rhume des foins.

 

Comment expliquer l'eczéma atopique chez les nourrissons ?

L'eczéma ou dermatite atopique est une maladie de la peau pouvant toucher toute personne de tous âges. Cela concerne donc aussi les enfants de moins de 5 ans. Il a été constaté que 2 à 4% d'entre eux en souffrent.

 

Cette pathologie se caractérise par l'apparition de rougeurs, de démangeaison ou encore de suintement… Selon les cas, les symptômes peuvent varier, mais de manière générale, ils peuvent gêner le quotidien et perturber le sommeil de votre enfant. Pour mieux combattre la maladie, il est important de connaître ce qu'il en est réellement. 

 

Découvrez alors dans cet article tout ce qui touche l'essentiel sur l’eczéma chez les plus petits.

 

L'eczéma en quelques mots

L'origine de l'eczéma atopique chez le nourrisson est encore jusqu'ici incertaine. Sont remis en cause les antécédents familiaux, pour 70% des cas, et les facteurs environnementaux (allergènes, acariens, irritants cutanés, …).

 

Un enfant ayant un terrain "atopique" est susceptible de connaître à différents âges : eczéma constitutionnel, asthme, rhume des foins, urticaires, etc.

 

Pour être considérée comme eczéma atopique du nourrisson, l'inflammation doit être constatée entre le troisième mois et la deuxième année. Les caractéristiques principales sont la démangeaison (éruption prurigineuse), l'apparition de placards cutanés érythémateux recouverts de minuscules vésicules excoriées et suintantes.

 

eczema

 

La survenue des lésions n'est pas réellement limitée, mais elles apparaissent le plus souvent sur les joues ou le front. Il peut aussi arriver que l'enfant ait tendance à se gratter énormément au niveau des plis (genoux, creux des coudes, derrière les oreilles, …).

 

Fort heureusement la gêne reste externe et le nourrisson se montre souvent en bonne santé et garde son appétit.

 

Évolution de la maladie

Sachez qu'en cas d'eczéma, n'hésitez surtout pas à consulter un pédiatre pour qu'il vous conseille pour les traitements. Après cela, et selon chaque bébé, la rémission peut se faire en quelques jours, semaines ou même des mois.

 

La guérison se caractérise par l'assèchement des lésions, ensuite l'eczéma devient squameux pour finir par laisser place à une peau normale. Cependant, selon l'enfant,  de petites cicatrices restent visibles et si les poussées sont répétitives, elles peuvent laisser une peau brillante au niveau des plis.

 

Une rechute est toutefois possible et vous pourrez les repérer dès que les suintements et prurits réapparaissent.

 

Celle-ci peut être causée par :

mais au fil des années la maladie tend toujours à disparaître.

 

L'intérêt des traitements de l'eczéma atopique du nourrisson

Outre la gêne constatée chez le bébé, un eczéma doit être traité pour éviter toute surinfection ou impétiginisation. En effet, l'eczéma mal soigné peut se transformer en véritable nid à bactéries et provoquer chez le nourrisson de la staphylococcie pleuro-pulmonaire, de l'ostéomyélite ou encore des complications rénales et cardiaques, etc.

 

Le meilleur moyen de traiter n'importe quelle maladie reste la consultation chez un spécialiste ou un pédiatre dans le cas des nourrissons. Cependant, les soins les plus fréquents en cas d'eczéma sont divers.

 

Déjà, il faut réaliser une désinfection locale par bains de permanganate de potassium dilué (d'un dosage de 0.5g pour 5 litres d'eau) associé à des antiseptiques transparents dilués ou encore par tamponnement avec de l'Hexomédine ou nitrate d'argent en solution aqueuse.

 

eczema chez le bebe

 

Dans le cas où le traitement vient après surinfection, une antibiothérapie locale est nécessaire. Il faut aussi penser à hydrater la peau du bébé grâce à des émollients, sans oublier le bain quotidien à l'eau tiède et pain surgras associé à l'utilisation de crèmes spéciales.

 

En cas de prurit aigu, certains antihistaminiques, peu sédatifs, peuvent être conseillés par le médecin traitant. Enfin, il y a aussi les corticoïdes locaux qui ne soignent pas la dermatite atopique, mais améliorent considérablement les conditions de vie du bébé en limitant les symptômes.

 

Toutefois cette thérapie ne doit être utilisée que sous prescription médicale pour éviter les complications.

 

Quelques astuces au quotidien pour aider bébé à éviter les poussées d'eczéma

Comme pour toute maladie, l'eczéma atopique chez le nourrisson peut parfaitement se prévenir. Entre autres, sachez que si vous réussissez à dépister l'élément déclencheur (ou allergène), il faut en éloigner au maximum votre bébé.

 

La peau d'un bébé est beaucoup plus fragile que celle d'un adulte, donc si possible éviter tout qui est percement des oreilles ou encore port de bijoux fantaisie, car même si le bébé paraît adorable, ces objets peuvent causer une réaction allergique au nickel.

 

Au quotidien, dans votre foyer, faites en sorte qu'il n'y ait pas d'acariens pouvant provoquer l'apparition de l'eczéma chez les bébés.

 

savon contre eczema

 

Dans le cas où votre bébé souffre déjà d'une dermatite atopique, sachez que les cures thermales peuvent être très bénéfiques et sans danger. Notez aussi que les vaccins de votre enfant ne sont pas à proscrire en cas d'eczéma, le bébé peut ainsi vivre en bonne santé.

 

Enfin, ayez l'habitude d'humidifier l'air de sa chambre, d'éviter les vêtements en laine, de faire usage de lessives sans phosphates. Il n’est également pas conseillé d’utiliser les assouplisseurs de linge.

 

En savoir plus sur l'Eczéma : 

Comment lutter contre l'eczéma de bébé grâce à la cure thermale ?

Comment prévenir la dermatite atopique ?

Dermatite atopique bébé : comment la traiter ou la prévenir ?

Comment soigner l'eczéma de bébé ?

Eczema de contact : quelles sont les causes et comment les traiter ?

Qu'est ce que l'eczema de bebe ?

Qu'est ce que l'eczéma chez l'adulte ?

Qu'est ce que l'eczema des mains ?

Que faut-il savoir sur l'eczema et soleil ?

Quel est la différence entre peau sèche et peau atopique ?

Quelles huiles essentielles utiliser pour traiter l'eczema ?

Quelles sont les différentes causes de la dermatite atopique ?

Quels sont les traitements de la dermatite atopique ?

Quelles sont les crèmes sans ordonnance contre l'eczéma ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.