» » » » Dulcosoft laxatif doux solution buvable - flacon de 250 ml
Dulcosoft laxatif doux solution buvable - flacon de 250 ml
Zoom

Dulcosoft laxatif doux solution buvable - flacon de 250 ml

7.58 €

Dulcosoft laxatif doux solution buvable soulage la constipation en douceur et ramollit les selles dures.


Quantité 
+
-
En stock Produit en stock

LES AVANTAGES

PHARMASHOPI

  1. Payement 100% sécurisé (Carte bleu, Paypal, Chèque, Virement)
  2. Livraison gratuite en point relais dès 49 euros d'achat
  3. Programme fidélité : 1 € dépensé = 1 point de fidélité
  4. Appelez nous au 04 83 43 40 90 pour plus de conseils

 

 

Avec cet article gagnez 7 Points
Description
En savoir plus sur la constipation...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Propriétés

 

Dulcosoft laxatif doux solution buvable est un dispositif médical utilisé pour le traitement symptomatique de la constipation et pour le ramollissement des elles dures.

 

Utilisation

 

Dulcosoft laxatif doux solution buvable peut être mélangé avec la boisson de votre choix, froide ou chaude (environ 150 ml). Mesurez la dose à l'aide du godet-doseur inclus dans la boîte. Vous pouvez adapter la dose recommandée ci-dessous en fonction de vos besoins individuels : elle peut aller de 1 prise par jour à une prise tous les deux jours. La dose appropriée est la plus faible dose qui permet de produire des selles molles régulières.
Adultes et enfants de 8 ans et plus : 20 à 40 ml de solution par jour, à prendre de préférence en une seule fois le matin.

 

Composition

 

10 ml de solution contient : 5 g de macrogol 4000.
Autres composants : Sorbate de potassium (conservateur), macrogol 400, acide citrique, eau purifiée.

 

Conditionnement

 

Dulcosoft laxatif doux solution buvable se présente sous la forme d'un flacon de 250 ml.

Retour en haut
Description
En savoir plus sur la constipation...
Notes et avis
Livraison / Paiement

D’une manière générale, on parle de constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à trois fois par semaine. Elle peut être causée par plusieurs facteurs et peut être traitée et prévenue en évitant certains aliments ou certaines mauvaises habitudes.

 

Qu'est-ce que la constipation ?

La constipation est le ralentissement du transit intestinal. D’une manière générale, les matières fécales restent à peu près 24 heures à 36 heures avant leur élimination. Lorsqu’elles restent plus de 36 heures dans le côlon, il est possible de parler de constipation.  

 

Il est important de savoir qu’il existe deux grands mécanismes pour la constipation. Il y a la constipation de progression dans laquelle les matières fécales rencontrent des difficultés à avancer dans le colon. Il y a aussi la constipation d’évacuation, dans laquelle les matières fécales atteignent le côlon, mais la difficulté se trouve dans leur expulsion hors de l’organisme. En effet, elles restent bloquées dans le rectum.

 

Il faut aussi savoir qu’il existe aussi deux grands types de constipation. Il y a la constipation occasionnelle et la constipation chronique. Comme son nom l’indique, la constipation occasionnelle est une constipation ponctuelle qui est liée à un évènement comme la grossesse, le voyage et le stress. Il ne dure pas plus de six mois. Quant à la constipation chronique, elle dure plus de six mois.

 

Les causes de la constipation

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent causer la constipation, dont l’alimentation, le stress et l’anxiété, la prise de certains médicaments et le manque d’activités physiques. À tout cela s’ajoutent les maladies, le mauvais réflexe de défécation et l’existence de certaines pathologies entraînant la peur d’aller aux toilettes.

  • La nutrition

Les régimes alimentaires non adaptés sont les principales causes de la constipation. Une personne consommant des aliments pauvres en fibres ou qui se conforme à un régime protéiné est plus exposée à la constipation. À noter que le régime amincissant restrictif dérègle le transit. Quant au régime protéiné, il ralentit le transit intestinal et favorise les stagnations des matières fécales. Il est préférable d’éviter ces types d’alimentation.

 

Il faut savoir que certains aliments comme le riz sont aussi des facteurs de constipation. Ce dernier capte l’eau et sèche les selles. Très riche en amidon, il ralentit également le transit.

 

Il ne faut pas non plus oublier qu’une mauvaise hydratation dessèche les selles qui sont difficiles à évacuer.

  • Le manque d’activités physiques

Le manque d’activités physiques peut engendrer une constipation. Cette carence accompagnée de la sédentarité augmente la quantité des matières fécales et favorise la stagnation de celles-ci. La pratique d’activités physiques, principalement la marche, favorise la contraction des muscles digestifs qui permettent de faire avancer les matières fécales. Liée au manque d’hydratation, l’insuffisance d’activité ralentit l’évacuation des selles et favorise la constipation surtout chez les personnes âgées. D’où l’importance du sport.

  • Le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété ont des impacts négatifs sur le bon fonctionnement de l’organisme. Ce sont aussi des facteurs qui favorisent la perturbation de l’appareil digestif. Il faut savoir que les intestins sont le deuxième cerveau du corps. Sous l’effet du stress, ils engendrent des ballonnements pouvant mener à des phases de constipation de longue durée.

  • Les pathologies qui entraînent la peur d’aller aux toilettes

Il existe certaines pathologies qui peuvent entraîner la peur d’aller aux toilettes. Parmi elles figurent les hémorroïdes et les fissures anales. Les crises hémorroïdaires se définissent comme étant des groupements de vaisseaux sanguins qui se dilatent. Ces derniers conduisent à des douleurs au niveau de l’anus surtout lorsque les selles sont dures. Des fois, des saignements ont lieu. Les douleurs varient en fonction de la grosseur des vaisseaux.

 

Quant à la fissure anale, c’est une plaie au niveau de l’anus qui se cicatrise très difficilement de par son positionnement. À chaque défécation, la plaie va s’ouvrir à nouveau d’où des douleurs répétitives. De ce fait, le sujet refuse de se rendre aux toilettes, d’où une forte constipation.

  • Le mauvais réflexe de défécation

Il existe certaines personnes qui souffrent d’un trouble de défécation. Le réflexe s’exécute mal et les matières fécales restent bloquées dans l’ampoule rectale.

  • La prise de médicament et les maladies

Il existe des médicaments qui peuvent ralentir le transit intestinal tel que la morphine, les antidépresseurs, la codéine et les suppléments en fer.

 

Il faut aussi savoir que certaines pathologies comme l’insuffisance rénale chronique, les troubles neurologiques, le cancer du rectum, le cancer du côlon et l’hypothyroïdie peuvent engendrer la constipation.

 

Si une constipation subite sans cause réelle survient, il est indispensable de consulter un médecin pour qu’il fasse des examens, car cela peut cacher une autre maladie.

 

Les traitements de la constipation

Les traitements de la constipation consistent à exploiter les causes et à en tirer des leçons. Ainsi donc, il y a les traitements basés sur l’alimentation. Il y a la nécessité de pratiquer des activités physiques. Certaines cures sont évidemment à base de médicaments, mais d’autres relèvent de l’aromathérapie et de la naturopathie.

  • La nutrition

Pour traiter la constipation par la nutrition, il est indispensable de consommer une quantité suffisante de fibres, en moyenne 30 g par jour. Cependant, il faut un bon équilibre entre les fibres solubles et insolubles pour ne pas irriter l'appareil digestif. D’où l’importance d’équilibrer l’alimentation en consommant à la fois des fruits, des légumes, des légumes secs et des céréales.

 

Les aliments anti constipation les plus connus sont les pruneaux, le tamarin, la rhubarbe, la graine de lin et le son de blé. Ils sont très efficaces pour traiter la constipation et ne sont pas agressifs pour l’appareil digestif. On peut également les appeler « laxatifs naturels ». Cependant, ils doivent être consommés modérément. Il est important de savoir que les fibres permettent la régulation du transit.

 

À part l’alimentation, il ne faut pas non plus négliger l’hydratation pour lutter contre la constipation. L’eau empêche le dessèchement des selles. Il ne faut pas que la soif se fasse trop ressentir avant de boire de l’eau. La soif traduit déjà la déshydratation complète. Ainsi, il faut bien s‘hydrater tout au long de la journée.

 

Pour lutter contre la constipation, il faut éviter autant que possible de consommer les aliments qui favorisent celle-ci c'est-à-dire les aliments très riches en amidon. Le chocolat est à écarter du menu journalier.

 

Les traitements médicamenteux

Si la constipation ne peut être traitée par la nutrition, il est important de savoir qu’il existe de nombreux traitements médicamenteux pour la soigner. D’une manière générale, ces traitements sont prescrits par un pharmacien ou par un médecin. Les traitements varient en fonction du type de constipation.

 

Il y a les mucilages qui agissent en se gonflant avec l’eau, ce qui augmente le volume des selles. Ce type de traitement favorise donc l’avancée des selles et facilite leur élimination. À cela s’ajoutent les laxatifs lubrifiants qui ont pour action de lubrifier les selles afin de faciliter leur sortie. Il ne faut pas non plus oublier les laxatifs stimulants qui ont une action plus irritante au niveau de la paroi intestinale puisqu’ils forcent l’organisme à réagir et à provoquer des fortes contractions entraînant l’évacuation des selles. Enfin, il y a les laxatifs par voie rectale qui ont pour but d’augmenter le volume des selles dans l’ampoule rectale. Ils favorisent aussi l’élimination rapide des selles dans les 15 ou 20 minutes qui suivent la prise. Ce type de traitement ne s’utilise que pour la constipation terminale.

 

En résumé, on peut dire que les laxatifs osmotiques ont pour but d’attirer l’eau dans le côlon, ce qui augmente l’hydratation des selles et leur volume.

 

Faire face à la constipation avec le Dulcosoft laxatif doux

Dulcosoft laxatif doux est un complément alimentaire présenté sous forme de solution buvable dans un flacon de 250 ml. Comme son nom l’indique, c’est un laxatif doux qui favorise l’évacuation des selles dures. Il soulage la constipation et ramollit les selles.

 

Pour sa consommation, il se mélange avec une boisson chaude ou froide d’une quantité envoisinant les 150 ml. La dose à prendre varie en fonction des besoins de l’organisme. Elle peut aller d’une seule prise par jour à une prise tous les deux jours. Un enfant plus de 8 ans et un adulte doit prendre entre 20 à 40 ml de Dulcosoft par jour, de préférence en une prise le matin. Les recommandations doivent tout de même émaner d’un médecin.

Retour en haut
Description
En savoir plus sur la constipation...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Avis des internautes sur Dulcosoft laxatif doux solution buvable - flacon de 250 ml (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article.
pixel_trans
pixel_trans
Retour en haut
Description
En savoir plus sur la constipation...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut
Les conseils de nos pharmaciens
traitement constipation
Comment soigner la constipation ?
ConstipationMal de ventre
La constipation est un phénomène à la fois douloureux et inquiétant. Douloureux parce qu’elle engendre des douleurs au niveau du bas ventre et inquiétante parce que l’évacuation des selles ne se fait plus de manière régulière. Bien que des traitements permettent de venir à bout de ce mal, il est tout de même conseillé de demander l’avis d’un médecin.
En savoir plus
maux de ventre
Tout sur les maux de ventre : traitements, symptômes, causes, préventions
maux de ventre
Il nous est arrivé à tous d'avoir mal au ventre et de ressentir une douleur inconfortable au niveau de l'abdomen. Il s’agit de malaises qu’on peut tout à fait guérir. Il existe alors de nombreux types de traitements auxquels vous pouvez recourir en cas de besoin.
En savoir plus
Diarrhée
Qu'est-ce que la diarrhée ?
Diarrhée
La diarrhée est un trouble intestinal courant qui se définit par l’émission fréquente de selles de consistance liquide. Tout le monde peut la contracter à un moment et les facteurs à risque sont nombreux. La maladie peut souvent en cacher une autre de plus ou moins grave.
En savoir plus
Informations mises à jour le 03/07/2018 à 14:54:56