Collier anti puce chat : tous les colliers pour éliminer les puces

Les colliers antipuces sont conçus pour produire un effet insecticide ou répulsif sur les insectes ainsi que les acariens. Cela est possible grâce à la présence d’un certain nombre de molécules dont le support dispose. Diffusées dans la peau et le pelage du chat, elles agissent sur une surface plus ou moins étendue de l’animal. Il arrive également que ces colliers antipuces renferment plusieurs principes actifs différents, leur permettant de combattre les puces, les tiques, les poux, les moustiques, mais aussi les phlébotomes.

 

Au niveau de la durée, certaines antipuces sous forme de colliers peuvent tout à fait agir dès les 24 heures qui suivent leur mise en place. À noter qu’une action rapide de ces accessoires fait partie des points importants à considérer pour les animaux hypersensibles, surtout ceux qui ne supportent pas les piqûres d’insectes. Par ailleurs, la période où le collier antipuce est efficace dépend surtout d’un certain nombre de critères. Ce dernier inclut sa résistance à la lumière, à l’eau, mais aussi à sa faculté à délivrer les principes actifs de manière régulière qui vise à maintenir son pouvoir insecticide le plus longtemps possible. Généralement, un collier antipuce peut toujours être valide jusqu’à 4 mois, mais d’autres modèles peuvent même agir jusqu’à 8 mois.

 

Comment bien choisir le collier antipuce qui est adapté pour son chat ?

Même avec une bonne notion de ces petits félins, il convient toujours de demander l’avis d’un vétérinaire avant de se focaliser sur le type de collier antipuce qui peut convenir à l’animal. En outre, il est bon de savoir qu’un collier antipuce pour les petits chiens ne doit pas être utilisé chez le chat, notamment parce que certains insecticides contenus dans leurs formules peuvent être toxiques pour le chat, à l’instar de la perméthrine.

 

À quel moment faut-il penser à mettre un collier antipuce chez le chat ?

Dépendant de la marque et des indications qui accompagnent le produit, le collier antipuce pour chat peut généralement être placé dès même les 10 semaines d’âge du chaton. Avant cet âge, il est conseillé de recourir à une alternative qui peut être adaptée pour le petit chat, à l’image de la pipette ou du spray. Il y va de soi aussi qu’une attention particulière doit être prise en compte, surtout au niveau de la concentration en insecticide du produit et aussi tout ce qui concerne la sécurité d’utilisation.

 

Focus sur le fonctionnement des colliers antipuces pour chat

Les colliers antipuces, surtout s’ils ont été conçus pour offrir aussi une action antiparasitaire, sont capables de relarguer de manière lente et en continu l’insecticide. Ce dernier est connu pour être un agent nocif chez les parasites, les tuant directement. Dépendant du produit proposé, ce composé actif peut se libérer sous sa forme en poudre microfine, notamment en ce qui concerne les colliers au propoxur. Cependant, il peut également se libérer sous forme de gaz pour les insecticides dimpylates.

 

Comment installer un collier antipuce sur son chat ?

Sans trop de complications, il suffit d’attacher le collier sur le cou de l’animal et de bien le fermer pour qu’il ne risque pas de se détacher. Il convient ensuite de le laisser dessus durant plusieurs mois selon les indications relatives à son utilisation. 

 

Quels sont les traitements antipuces efficaces pour un chat ?

S’ils ne sont pas diagnostiqués à temps, les puces peuvent rapidement devenir un vrai souci pour ce type d’animal, pouvant même impacter tout le foyer. Entre les pipettes Frontline, les comprimés, les huiles essentielles et les colliers antipuces, les solutions sont nombreuses pour éradiquer ce problème.

 

En effet, quand il est question de combattre les puces chez le chat, l’embarras du choix s’installe de manière automatique chez les propriétaires. D’un jour à l’autre, il arrive que l’on remarque que le chat commence à se gratter et à se comporter différemment. Pour le bien-être de cet animal de compagnie affectueux, on se demande alors s’il ne faudrait pas penser à résoudre le problème de ce petit félin. Dans d’autres cas, les plus prévoyants pensent même à l’avance le traitement qui va s’adapter aux éventuelles apparitions de puces chez leur chat avant la manifestation des symptômes.

 

Quoi qu’il en soit, l’utilisation des substituts de traitement sur cet animal n’est pas à considérer comme anodine. Il est donc préférable de déterminer au préalable la cause et l’origine du souci du chat avant de se tourner vers le collier antipuce ou les produits adéquats. D’un point de vue général, il est coutume de se pencher vers les substituts naturels pour combattre les puces chez un chat, à l’instar des huiles essentielles. Toutefois, la concentration et l’odeur de cet élément peuvent parfois causer quelques dérangements pour l’animal. De ce fait, le mieux c’est de recourir à l’utilisation d’un traitement à base d’insecticide, y compris les colliers antipuces pour chat.

 

Néanmoins, il convient de bien choisir le collier qui saura résoudre le problème de puces chez le chat. À l’heure actuelle, il existe toute une panoplie de pesticides qui peuvent être conseillés pour se débarrasser de ces bestioles, notamment ceux qui sont à base de fipronil associé à d’autres molécules qui agissent directement sur la ponte des puces. Avec un collier antipuce, il est également possible d’utiliser les comprimés, à condition de se fier aux recommandations des spécialistes comme le vétérinaire. D’ailleurs, ces médicaments ne sont généralement vendus que sur ordonnance.

 

En plus du traitement à prévoir pour l’animal de compagnie, il faut également veiller à traiter l’environnement où il occupe, y compris toute la maison de son propriétaire. Il n’est pas rare que ces nuisibles se faufilent ou se cachent dans les interstices qui séparent les lames du parquet ou à l’intérieur des plinthes. Ainsi, il convient de bien insister sur les zones qui sont difficiles d’accès. Étant donné que les œufs des puces sont particulièrement difficiles à traiter, il est conseillé de se focaliser dur des désinfectants puissants comme les produits à base de Javel ou autres. À défaut, le mieux c’est de choisir des substituts à vapeur, mis à part le collier antipuce pour chat. Ces genres d’insecticides peuvent tout à fait être utilisés sur la majorité des meubles de la maison, voire même sur les coussins, les tissus, les tapis et même le sol.